Tout sur le rail

Histoire du rail en France

Association Les Amis de Didie

Twitter !!

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 29 le Mer 18 Mar 2015 - 8:41

Visiteurs !


Compteur Global gratuit sans inscription

Paris: La SNCF lance des lignes «low cost» vers Nantes et Strasbourg

Partagez
avatar
choupi91
Admin

Messages : 1211
Date d'inscription : 26/08/2014
Age : 55
Localisation : Essonne (91)
Humeur Humeur : Triste !!!!!

Paris: La SNCF lance des lignes «low cost» vers Nantes et Strasbourg

Message par choupi91 le Mer 14 Oct 2015 - 7:49

http://www.20minutes.fr/paris/1708423-20151014-paris-sncf-lance-lignes-low-cost-vers-nantes-strasbourg

« Il faut s’occuper des clients. Leur redonner goût au train tout en étant en adéquation avec leurs attentes », affirme Jean Ghedira, patron de l’activité Intercités. Après Toulouse en 2010 et Bordeaux en 2015, la SNCF déploie cette semaine son offre 100 % Éco vers deux nouvelles destinations : Nantes et Strasbourg, au départ de Paris.

Rendre le voyage « accessible au cœur des territoires »

Pour l’entreprise ferroviaire, le but est de proposer une offre « de mobilité moyenne et longue distance accessible à tous » pour rendre le voyage « accessible au cœur des territoires ». Et ce, en se positionnant toujours plus sur le low cost.
« De plus en plus de clients sont sensibles aux prix plutôt qu’aux temps de trajet en tant que tels », poursuit Jean Ghedira. Avec des prix - proposés uniquement le week-end – plafonnées à 30 euros en seconde classe pour Nantes et 35 euros pour Strasbourg, le patron de l’activité Intercités assure être compétitif avec le covoiturage. « Le client n’attend plus le bon vouloir de la SNCF pour bouger. C’est normal, il a le choix », ajoute-t-il. Une opération séduction qui laisse toutefois une association d’usagers perplexe.

« Les lignes transversales restent les grandes oubliées de la SNCF »

« Il est indéniable que le low cost est un élément porteur dans le transport », affirme Jean Lenoir, vice président de la Fédération nationale des associations d’usagers des transports (FNAUT). « Ces nouvelles lignes sont une bonne chose. Leur déploiement à Bordeaux et Toulouse a tout de suite été un succès. Donc il y a un réel besoin et une attente », reconnait-il. Mais selon lui, « à la différence du transport routier et aérien, le ferroviaire accuse un réel retard en termes de low cost ».
« Tant que le TGV a été prospère, la SNCF ne s’est pas posée de questions sur le sujet. Ce qui lui a fait d’une part perdre beaucoup de clients et a masqué d’autre part de réelles difficultés, notamment avec les trains Corail. Elle ne s’est saisie du dossier que très récemment. Et il reste à faire », explique-t-il. Selon lui, « les lignes transversales restent les grandes oubliées de la SNCF ».
« Il faut plus de fréquence et plus de gares desservies. L’offre 100 % Éco Paris-Strasbourg desservira la gare de Nancy. C’est bien. Mais pourquoi ne pas passer par Châlons-en-Champagne ou Bar-le-Duc ? », questionne-t-il. Car pour Jean Lenoir, « ce manque continue d’accentuer le clivage entre les grandes métropoles et les villes moyennes ».

Tags #bons #plans #trains #france


_________________
Choupi91

    La date/heure actuelle est Ven 28 Juil 2017 - 4:31