Tout sur le rail

Histoire du rail en France

Association Les Amis de Didie

Twitter !!

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 2 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 2 Invités

Aucun


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 29 le Mer 18 Mar 2015 - 8:41

Visiteurs !


Compteur Global gratuit sans inscription

297 résultats trouvés pour france

Ce que l'on vous dit pas sur la politique business de la SNCF ! - Lun 25 Avr 2016 - 8:56

Mesdames, Messieurs, bonjour
Depuis des années, la Direction de la SNCF n’a de cesse d’imposer des gains de productivité. Ainsi, du fait de la suppression de près de 30 000 emplois de cheminots depuis 2003, le chiffre d’affaires généré par agent a augmenté de 30 % (sur la base des résultats 2007). Pourtant et au-delà des conséquences catastrophiques sur la qualité du service public ferroviaire (accidents ferroviaires, suppressions et retards de trains, vieillissement du réseau ferré), l’augmentation du prix des billets se poursuit !
Loin d’enrayer l’endettement du système ferroviaire, la réforme de 2014 qui enjoint en fait à l’autofinancement, est marquée en réalité par un désengagement de l’Etat et du Patronat (qui profite largement du transport public) au détriment des cheminots et des usagers qui devront payer la note ! Pire, cette politique engendre un report massif sur les routes de camions et d’autocars… Or, la route est quasi uniquement financée par les deniers publics (infrastructures, coût des émissions de CO2 et de la pollution atmosphérique qui reposent sur les collectivités).
Tandis que le vocable des dirigeants de la SNCF s’enrichit pour passer des « usagers » aux« clients », symptôme supplémentaire de cette politique business, cette même Direction fait le choix d’investir massivement à l’international ainsi que dans les filiales routières plutôt que dans les trains du quotidien pourtant si chers à Guillaume Pépy.
Ils détruisent le ferroviaire, occultent l’écologie, sacrifient des pans entiers de territoires et tout cela avec notre argent !


Lire la suite


Tags #infos #trains #france

L’Orient-Express fera escale à Bordeaux en juillet - Mer 13 Avr 2016 - 7:36

http://www.charentelibre.fr/2016/04/13/l-orient-express-fera-escale-a-bordeaux-en-juillet,3028283.php

Tag france sur Tout sur le rail Repro-cl

Les gourmets et les amateurs de trains mythiques pourront se précipiter à la gare Saint-Jean à Bordeaux du 20 au 30 juillet. Pendant dix jours, le très célèbre Orient-Express sera à quai et ouvrira les 38 couverts de son restaurant neuf soirs de suite. Derrière les fourneaux, Yannick Alléno, chef trois étoiles et Yann Couvreur, chef pâtissier. Si le cadre est exceptionnel, la note aussi, le menu coûtera 530 euros par personne.

Tags #bons #plans #trains #france

Nord: Il se balade dans le TGV Lille-Lyon avec un pistolet à la ceinture - Jeu 7 Avr 2016 - 14:11

http://www.20minutes.fr/lille/1821831-20160407-nord-balade-tgv-lille-lyon-pistolet-ceinture

Une belle frayeur. En début de soirée, mercredi, un individu muni d’une arme de poing a été interpellé à bord d’un train en partance de Lille et à destination de Lyon.
Mercredi, vers 20h, des agents de la sûreté de la SNCF (SUG) ont signalé à la police la présence d’un homme armé à bord du TGV Lille-Lyon. L’individu a été aperçu à plusieurs reprises déambulant dans les couloirs du train avec une arme de poing à la ceinture.

Un pistolet 9mm à grenaille

Le TGV a été stoppé en gare de Douai et plusieurs effectifs de police sont montés à bord pour interpeller l’individu. Dans le sac que transportait le mis en cause, les fonctionnaires ont retrouvé l’arme en question, il s’agissait d’un modèle automatique 9mm à grenaille. Le pistolet n’était pas approvisionné mais des chargeurs contenant des munitions ont été retrouvés dans le même sac.
Selon la police, l’homme, âgé de 35 ans, était alcoolisé au moment de son interpellation. Inconnu des services, il a été placé en garde à vue.

Tags #incidents #trains #france

Paris: Et si le train revenait sur la Petite ceinture ? - Lun 4 Avr 2016 - 12:49

http://www.20minutes.fr/paris/1818347-20160404-paris-si-train-revenait-petite-ceinture

Tag france sur Tout sur le rail 648x415_21-aout-2014-visite-commentee-du-troncon-d-1-3-km-de-la-petite-ceinture-qui-a-ete-reamenage-dans-le
La SNCF, propriétaire des lieux, et la ville de Paris ont déjà restitué des tronçons aux Parisiens. - O. Gabriel / 20 Minutes

Que faire de la Petite ceinture de Paris ? Dans l’une des villes les plus denses d’Europe, le devenir de l’ancienne rocade ferroviaire, longue de 32 km et qui reliait les faubourgs de la capitale avant l’arrivée du métro, est à fort enjeu.
La SNCF, propriétaire des lieux, et la ville de Paris ont déjà restitué des tronçons aux Parisiens. On en a fait des lieux de promenades. Dans le 15e arrondissement, de la place Balard à la rue Olivier-de-Serres, dans le 16e entre les gares d’Auteuil et de la Muette, et, fin janvier dernier, dans le 13e entre le métro Maison-Blanche et le stade Charlety. Des jardins partagés ont aussi éclos ici et là.

Plus forcément des promenades ou des jardins partagés

Jeudi, au conseil de Paris, Pénélope Komitès, adjointe d’Anne Hidalgo en charge des espaces verts, a posé le cadre pour aller plus loin. L’ambition est d’aménager de nouveaux tronçons dans le 12e, 14e, 19e et 20e arrondissements. Les travaux devraient commencer en 2017. Mais cette fois-ci, la ville veut promouvoir une diversité d’usages sur cette petite ceinture et lance cet été une concertation auprès des Parisiens. « Nous installerons des stations dans quatre arrondissements concernés par ces nouveaux tronçons, précise Pénélope Komitès. Les Parisiens pourront y venir soumettre leurs idées d’aménagements. »
La proposition n’a pas échappé au groupe communiste Front de gauche de Paris, ni à l’Association sauvegarde petite ceinture et de son réseau ferré (ASPCRF). Tous deux défendent depuis toujours la nécessité de conserver la vocation ferroviaire originelle de la petite ceinture. « J’étais déjà de ceux qui voulaient que le tramway parisien passe non pas sur les boulevards des Maréchaux, mais sur cette petite ceinture, rappelle l’ancien syndicaliste Didier Le Reste, conseiller de Paris (PCF). C’était moins cher, plus rapide et nous aurions transporté plus de monde. »

Un petit train, du vélo-rail et des draisines à légumes

Le groupe communiste a obtenu de l’exécutif parisien que plusieurs projets maintenant une activité ferroviaire soient retenus dans le projet de reconquête de la petite ceinture.
Comme celui de l’ASPCRF de relancer son Train de la découverte, un train touristique déjà expérimenté sur la petite ceinture. « Il partait de la gare du Nord pour faire les portions Nord et Est de la petite ceinture, raconte Jean-Emmanuel Terrier, président de l’association. La dernière fois, c’était en juin et en septembre 2003 et nous avions 1.300 passagers par jour. »
Le groupe communiste pousse aussi pour l’installation d’un vélo-rail sur des tronçons de la petite ceinture et défend l’expérimentation de draisines (wagonnets) pour transporter des légumes. Une idée soumise par un Parisien dans le cadre du budget participatif.

« Garder des réserves de transports à Paris »

Pas mal ? « On va dans le bon sens », concède Didier Le Reste. Mais il aurait aimé aller plus loin encore. « Il y a déjà des parcs, des fermes urbaines et des jardins partagés à Paris. La petite ceinture est une boucle ferroviaire unique au monde. Elle peut encore rendre des services. » « Il faut garder des réserves de transports à Paris », appuie Jean-Emmanuel Terrier.
Tous deux citent pour preuve des tramways saturés sur les maréchaux, des transports en commun parisiens qui ont vu leur fréquentation augmenter de 30 % en dix ans, les bouchons sur le périphérique, mais aussi l’essor de la logistique du dernier kilomètre, nouvelle discipline qui consiste à trouver des méthodes propres pour acheminer les marchandises en ville.
Didier Le Reste se console en se disant que la reconquête de la Petite ceinture de Paris ne ferme pas tout à fait la porte à un retour des trains, un jour, sur l’ancienne voie de chemin de fer. « Tous les aménagements prévus devront être réversibles, précise ainsi Pénélope Komitès. Ils pourront être retirés rapidement pour permettre à la SNCF de reprendre une activité ferroviaire si elle le souhaite. »

Tags #histoire #trains #france

700 rames neuves d’ici 2021 : la promesse impossible de Valérie Pécresse - Jeu 31 Mar 2016 - 10:18

Tag france sur Tout sur le rail IMG_3864-11-300x141On ne peut pas lui faire le reproche du manque de volonté. Ni celui de l’inaction. Trois mois après son élection, Valérie Pécresse fera voter demain au STIF une première délibération dévoilant les grandes lignes de sa stratégie pour déployer, d’ici à la fin de son mandat en 2021, les fameuses 700 rames neuves ou rénovées promises lors de la campagne. Le calendrier se veut serré : la SNCF et la RATP sont instamment priés de fournir au STIF, d’ici la fin mai, l’ensemble des éléments techniques et financiers qui permettront de valider, ou pas, les différents scénarios envisagés. Le nouveau schéma directeur serait, lui, présenté dans la foulée, fin juin. Et les commandes se feraient dans la foulée, une fois trouvés les financements (environ 8.5 milliards d’euros).

Pour l’heure, nous ne sommes donc toujours qu’au stade du constat – « l’âge moyen du matériel roulant ferroviaire SNCF et RATP en circulation fin 2015 dépasse 20 ans, et plus de 200 rames ont plus de 30 ans » est-il écrit dans le rapport du STIF N 2016/109 que nous nous sommes procurés – et surtout des intentions.

Lire la suite

Tags #infos #trains #france

SNCF: La modernisation de la ligne Nantes-Bordeaux débutera (enfin) en 2019 - Lun 21 Mar 2016 - 15:05

http://www.20minutes.fr/nantes/1810299-20160321-sncf-modernisation-ligne-nantes-bordeaux-debutera-enfin-2019

Les courageux usagers de la liaison ferroviaire Nantes-Bordeaux, qui mettent près de cinq heures pour rallier les deux villes, apprécieront la nouvelle. La modernisation de la vétuste ligne SNCF Intercités va enfin pouvoir démarrer, annonce l’Etat et les conseils régionaux des Pays de la Loire et d’Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes.
L’objectif principal est de réhabiliter le tronçon La Roche-sur-Yon-La Rochelle afin d’augmenter la vitesse de circulation des trains à 120 km/h. En mauvais état, la portion d’une centaine de kilomètres est en effet limitée à 60 km/h depuis décembre.

Plus d’un an de travaux, sans rupture de trafic

Les partenaires ont débloqué 138 millions d’euros pour une première phase de travaux. Il s’agira de procéder à une « rénovation complète d’une des deux voies avec la possibilité d’un croisement des trains en gare de Luçon et la mise en place d’un système de signalisation qui anticipe la rénovation complète des deux voies ».
Le chantier devrait débuter en 2019 pour une mise en service fin 2020.
En attendant, les usagers devront prendre leur mal en patience. Ou préférer le car ou le covoiturage.

Tags #gares #trains #france

Essonne : meurtre à la gare de Grigny - Mer 16 Mar 2016 - 15:40

Macabre découverte ce mercredi matin à la gare de Grigny-Centre. Un homme, âgé de 49 ans, a été retrouvé mort, avant 5 heures, dans les escaliers menant aux quais du RER D.




L’homme, domicilié en Essonne, aurait reçu de multiples coups de couteau. Des plaies dans la partie supérieure du corps ont été constatées.
Selon les premiers éléments de l’enquête, confiée à la police judiciaire de Versailles (Yvelines), le drame s’est produit dans la nuit de mardi à mercredi, quelques heures avant la découverte du cadavre.
Si le trafic n’a pas été perturbé dans la matinée, il était ce matin impossible d’emprunter les escaliers de la gare, des agents veillant à la protection du site.


Lire la suite

Tags #accidents #trains #france

choupi91

Les cheminots en colère contre Pernaut - Jeu 10 Mar 2016 - 15:33

http://www.20min.ch/ro/entertainment/television/story/Les-cheminots-en-colere-contre-Pernaut-16097403

Jean-Pierre Pernaut est dans le viseur de ceux qui travaillent aux chemins de fer français. L'un d'eux a même lancé une pétition sur change.org pour exiger que le journaliste présente des excuses publiques à tous ses collègues. En cause: un sujet diffusé dans le «13H» du 8 mars 2016, dans lequel il était dit que les employés de la SNCF avaient 60 jours de congé par année, prenaient leur retraite à 55 ans et gagnaient en moyenne 2449 euros (environ 2680 fr.) par mois.
«J'en ai ras le bol de devoir démentir en permanence les affirmations mensongères des médias inféodés aux MEDEF (ndlr: une organisation patronale française) qui, sentant le moment propice, pointent du doigt les privilégiés, comme ils disent», écrit le cheminot dans le texte accompagnant sa pétition.
La médiatrice de l'information de TF1 a répondu sur Twitter, déclarant que les informations données dans le reportage avaient été vérifiées et confirmées par la SNCF. «Votre «colère» méritait d'être entendue, mais ne se justifiait pas», a conclu Françoise-Marie Morel. Le 9 mars, c'est Jean-Pierre Pernaut qui a assuré en direct pendant le journal qu'il ne pouvait que «confirmer les chiffres».

Tags #infos #trains #france

Suppression de TER en Aquitaine: la Région réduit sa contribution de 2,7 millions - Jeu 10 Mar 2016 - 11:16

http://www.charentelibre.fr/2016/03/09/suppression-de-ter-en-aquitaine-la-region-reduit-sa-contribution-de-2-7-millions,3021705.php?xtmc=sncf&xtnp=1&xtcr=2

La Région Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes a annoncé ce mercredi une réduction de 5,4%, soit 2,7 millions d'euros, de la contribution annuelle qu'elle verse à la SNCF, après la décision de cette dernière de supprimer 24 TER quotidiens en Aquitaine, faute de conducteurs, et exige "une indemnisation des abonnés".
Le conseil régional "a pris acte de l'incapacité de SNCF Mobilités à rétablir le plan de transport nominal et du maintien d'un plan de transport dégradé de 118 trains par semaine jusqu'au 3 juillet 2016, soit de 5,4% de l'offre TER Aquitaine", indique la Région dans un communiqué.
"Face à cette situation exceptionnellement pénalisante, Alain Rousset, président du conseil régional, a informé par courrier le directeur régional de SNCF Mobilités de sa décision de réduire la contribution que la Région verse à la SNCF de 5,4% -soit à la même hauteur que celle de la réduction du plan de transport- soit 2,7 millions d'euros".
La Région verse plus de 120 millions d'euros par an à la SNCF pour le fonctionnement du service TER en Aquitaine en application d'une convention en vigueur jusqu'au 31 décembre 2018. "Cette contribution est gelée depuis 2014 dans l'attente d'une meilleure production et de la démonstration d'une meilleure maîtrise des coûts", rappelle le conseil régional.
La collectivité régionale exige également "une indemnisation complète des abonnés et des voyageurs occasionnels, comme cela a été accordé par SNCF Mobilités aux usagers des TER Picardie et Nord-Pas-de-Calais, tant que durera le plan de transport adapté".
Le 22 février, la SNCF avait annoncé la mise en place d'un "plan de transport adapté" (PTA) dans les Régions Nord-Pas-de-Calais-Picardie et en Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes, prévoyant la suppression de certains TER en heures creuses, faute notamment d'avoir réussi à recruter suffisamment de conducteurs.
La Région Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes avait immédiatement critiqué une décision "unilatérale" et prévenu qu'elle prendrait, si nécessaire, des "mesures à la hauteur du service non rendu".



Tags #infos #trains #france

Grève contre la gestion "catastrophique" de la SNCF : 9 mars, journée noire - Mar 1 Mar 2016 - 9:06

http://www.metronews.fr/info/greve-contre-la-gestion-catastrophique-de-la-sncf-journee-noire-en-vue-dans-les-transports-le-9-mars/mpbC!YzTQNxfckPhI/

C’est une première depuis 2013. Les syndicats de la SNCF appellent ensemble à la grève, le mercredi 9 mars prochain, pour défendre des conditions de travail de "haut niveau" et réclamer une hausse des salaires. Celui-ci couvre la période du mardi 8 mars à 19 h au jeudi 10 mars à 8 h. C'est aussi sur ce motif que le même jour, la RATP sera en grève.
La SNCF vise 1400 suppressions de postes
"Le manque criant de réponses à nos demandes et l'incertitude que vous faites peser sur le devenir des cheminots nous obligent à réagir", écrivent les quatre organisations représentatives du groupe public (CGT, Unsa, SUD, CFDT) dans leur préavis commun envoyé lundi. Les syndicats de la SNCF, profondément divisés par la réforme ferroviaire, n'avaient plus uni leurs forces au niveau national depuis juin 2013. Cette dernière grève unitaire avait alors été observée par environ 70% des agents de conduite et contrôleurs et quatre trains sur dix avaient roulé en moyenne, selon la SNCF.
D'une même voix, les syndicats dénoncent aujourd'hui une gestion "catastrophique" de l'emploi alors que des trains sont supprimés dans plusieurs régions faute de personnel en 2016, année où la SNCF vise encore 1400 suppressions de postes via des départs à la retraite non remplacés. Avec ce préavis, "on entend envoyer un coup de semonce au gouvernement, à l'UTP (Union des transports publics) et à la SNCF", explique à l'AFP Didier Aubert, le patron de la CFDT-Cheminots. "L’issue de ces négociations va impacter les conditions de vie et de travail mais aussi la qualité et la sécurité du transport ferré (...) l’intérêt des cheminots, comme des usagers fret et voyageurs, est que les négociations aboutissent à des normes sociales de haut niveau", explique la CGT dans un dossier sur le sujet mis en ligne lundi.
Des trains supprimés faute de personnel
Pour les usagers de la RATP, le 9 mars s'annonce également difficile puisque SUD (15,3%) a confirmé lundi qu'il appelait comme la CGT (30,4%) aussi à la grève ce jour là. Le 9 mars était la date initialement retenue pour l'ouverture des négociations annuelles obligatoires (NAO), finalement décalées de deux jours par la direction de la régie. La CGT-RATP demande "300 euros pour tous" immédiatement et un relèvement de 3% du point servant de base au calcul des salaires, tandis que SUD réclame une hausse de 5%.
C'est aussi le 9 mars qu'ont retenu les organisations de jeunesse, la CGT et d'autres opposants au projet de loi El Khomri pour réclamer dans la rue le retrait pur et simple du texte, qui sera finalement présenté en Conseil des ministres le 24 mars.

Tags #infos #trains #france

Normandie : une contrôleuse SNCF agressée, trafic perturbé par une grève - Mer 24 Fév 2016 - 9:20

Trafic ferroviaire très perturbé ce mercredi en Normandie. Un seul train TER ou Intercités sur deux circule, depuis 5 heures du matin, en raison d'une grève spontanée des contrôleurs en réaction à une agression d'une de leurs collègues, a-t-on appris auprès de la direction régionale SNCF et de la CGT.



Les Intercités concernent notamment la liaison avec Paris. 

«Nous annonçons une perturbation du trafic pour la journée», a précisé le porte-parole régional de la SNCF, ajoutant que des autocars ont été mis en place pour améliorer la situation sur certaines lignes.

L'agression contre la contrôleuse a eu lieu mardi en gare d'Elbeuf (Seine-Maritime), près de Rouen, lors d'un contrôle de titre de transport.

Lire la suite

Tags #incidents #trains #france

Charente-Maritime: la gare de Pons ravagée par un incendie - Lun 15 Fév 2016 - 8:17

http://www.charentelibre.fr/2016/02/12/charente-maritime-la-gare-de-pons-ravagee-par-un-incendie,3017137.php?xtmc=sncf&xtnp=1&xtcr=1

Le feu a pris ce vendredi à 12h à la gare SNCF de Pons. Selon Sud Ouest, tout l'espace dédié à l'accueil des voyageurs a été détruit. Les pompiers ont pris en charge la guichetière, dont l'état de santé ne présentait toutefois pas d'inquiétude.
Il n'y a eu aucun blessé mais l'incendie a mobilisé 20 pompiers de Pons et Saintes et deux fourgons incendie. Le trafic ferroviaire n'a pas été interrompu mais le passage ç niveau, situé route d'Archiac, est fermé.
L'accueil voyageurs n'étant plus opérationnel, les voyageurs peuvent prendre leur billet directement dans le train, sans frais supplémentaires. 

Tags #accidents #trains #france

Corse : un cheminot tué par la chute d'un panneau publicitaire - Jeu 11 Fév 2016 - 11:16

http://www.ladepeche.fr/article/2016/02/11/2275118-corse-cheminot-tue-chute-panneau-publicitaire.html

Un drame causé par les fortes intempéries a eu lieu matin à Bastia, en Haute-Corse. Un chef de dépôt qui travaillait sur un terre-plein aux abords de la gare a été violemment heurté par un panneau publicitaire en tôle. Le débris, emporté par les puissantes rafales de vent, a gravement blessé à la tête le travailleur âgé de 56 ans. La victime en état d’arrêt cardio-respiratoire a été amenée en urgence au centre hospitalier de Bastia dans l’après-midi. Selon France 3 Corse, l’homme avait pu être brièvement réanimé mais a finalement succombé à ses blessures un peu plus tard dans la journée.
La Haute-Corse et la Corse du Sud sont en alerte orange aux vents violents depuis mardi soir. Le phénomène devrait perdre de sa puissance mercredi soir avant de s’éteindre progressivement.

Tags #accidents #trains #france

Catastrophe de Brétigny : la SNCF aurait dissimulé des informations, la direction dément - Lun 8 Fév 2016 - 9:31

La SNCF a traîné des pieds pour remettre certaines pièces demandées dans le cadre de l'enquête sur la catastrophe ferroviaire de Brétigny-sur-Orge (Essonne), qui avait fait sept morts en 2013, selon Le Figaro qui dit avoir consulté le dossier d'instruction.



Selon Le Figaro, qui a consulté le dossier d'instruction, si la SNCF "a fait preuve de zèle pour leur fournir des brassées de documents inintéressants, elle a usé du même zèle pour ne pas leur délivrer des textes fondamentaux" dans le cadre de l'enquête sur la catastrophe de Brétigny-sur-Orge (Essonne) le 12 juillet 2013. Parmi les documents non fournis : les rapports des brigades chargées de l'inspection des voies ou encore les référentiels d'entretien des voies.

"Ça va comme un DPX  qui a fait dérailler un train pour erreur de maintenance"

Comme le révélait Le Canard Enchaîné, des instructions auraient aussi été données à certains agents. "Tu ne vas pas arriver avec tout ton matos. Tu viens avec rien", aurait ainsi conseillé une juriste de la SNCF, Claire Chriqui, à l'un d'entre eux. "Il ne faut pas être proactif avec eux (les enquêteurs), il faut véritablement attendre leurs demandes", ajoute-t-elle. Des informations révélées grâce à des écoutes téléphoniques.


Lire la suite

#accidents #trains #france

Gard : la gare LGV voit grand à Manduel - Ven 5 Fév 2016 - 9:47

L e projet a été présenté par l'Agglo aux élus des communautés de communes du département.

Elle ne sera pas construite avant 2020 mais elle est déjà sur de bons rails ! Nîmes Métropole a présenté la future gare de Manduel aux élus des communautés de communes du Gard, mais aussi d'Arles et du Grand Avignon, lors du premier comité partenarial, cette semaine, au Pont-du-Gard.

"Cette gare sera celle de tout un territoire, celui de la Romanité, a lancé Yvan Lachaud, président de Nîmes Métropole. Plus de 700 000 habitants seront concernés par cet équipement." D'une superficie de 3 000 m², elle prendra place au cœur d'un site de 160 hectares, dévolu à un "projet urbain multimodal". Des interconnexions avec des TER sont prévues.


Lire la suite

Tags #infos #trains #france

Alsace: Des trains spéciaux pour aller au carnaval de Bâle - Mer 3 Fév 2016 - 11:32

http://www.20minutes.fr/strasbourg/1779079-20160203-alsace-trains-speciaux-aller-carnaval-bale

  Le « Morgenstreich », défilé de carnaval de Bâle aura lieu lundi 15 février…


Tag france sur Tout sur le rail 648x415-52x53_carnaval-deroule-15-fevrier
Le Carnaval de Bâle se déroule le 15 février - Georgios Kefalas/AP/SIPA

Un masque dans la main, un billet de train dans l'autre. A l’occasion du Morgenstreich, défilé de carnaval qui aura lieu à Bâle le lundi 15 février à 4h du matin, la région Alsace Champagne-Ardenne Lorraine et SNCF proposent une nouvelle fois des trains spéciaux entre Strasbourg, Mulhouse et Bâle.
Deux trains spéciaux, l'un au départ de Strasbourg, l'autre au départ de Mulhouse, permettra d'arriver à Bâle à l'heure d'ouverture du carnaval: départ à 1h40 à Strasbourg et 2h20 à Mulhouse.

Tarif spécial

Un forfait aller/retour spécial est mis en place, valable jusqu'à 5 personnes, à 34 euros depuis Strasbourg ou Sélestat et 21 euros au départ de Colmar, Mulhouse ou Saint-Louis. Les billets sont déja en vente.

Tags #bons #plans #trains #france

Angoulême: la nouvelle LGV en service le 2 juillet 2017 - Mer 3 Fév 2016 - 11:17

Alors que le nombre de trains sur la ligne devrait être connu le 11 avril prochain et que les essais vont débuter au printemps, le PDG de Lisea, Laurent Cavrois, fait le point
sur les enjeux de la LGV Paris-Bordeaux.  

Lisea, filiale de Vinci concessionnaire de la future ligne à grande vitesse (LGV) Tours-Bordeaux, continue de réclamer 19 allers-retours quotidiens sur cette desserte, contre les 16,5 proposés par le gouvernement, pour assurer sa «viabilité économique», a déclaré mardi son président Laurent Cavrois.
Où en est le chantier de la LGV SEA?
Laurent Cavrois. Nous sommes en ligne avec les engagements contractuels qui prévoyaient une mise en service au 31 juillet 2017. Nous avons même proposé à la SNCF d’avancer l’ouverture au 15 mai. Là, on discute plutôt pour une ouverture dès le 2 juillet.


Lire la suite

Tags #infos #trains #france

Catastrophe de Brétigny: Une expertise confirme des défauts et des erreurs - Jeu 21 Jan 2016 - 8:53

http://www.20minutes.fr/societe/1770271-20160121-catastrophe-bretigny-expertise-confirme-defauts-erreurs

La confirmation de manquements graves dans la maintenance des voies, mais aussi des approximations dans la confection des scellés par les enquêteurs. Ce sont les principaux éléments qui ressortent d’un rapport d’expertise supplémentaire réalisé par deux ingénieurs spécialisés à la demande de la SNCF sur la catastrophe de Brétigny-sur-Orge (Essonne), qui vient d’être remis à la justice, indique Le Parisien ce jeudi.
Ce déraillement, survenu le 12 juillet 2013, avait fait sept morts et des dizaines de blessés, à cause d’une éclisse -sorte de grosse agrafe sur l’aiguillage-, dont une fissure n’avait pas été détectée lors des tournées de surveillance, et dont trois des quatre boulons s’étaient cassés ou dévissés. L’éclisse avait alors pivoté, provoquant l’accident.

Des réparations effectuées au mauvais endroit

Le nouveau rapport met ainsi en avant un bilan technique de la SNCF du 11 juillet 2013, veille de l’accident mortel, concernant la portion de voie en cause, qui alerte « de gros soucis à Brétigny » tant et si bien qu'« il est nécessaire que le DU [directeur d’unité, un responsable sécurité] intervienne afin de redresser la barre », souligne Le Parisien.
Les deux experts notent également que la partie mécanique à laquelle appartenait l’éclisse présentait plusieurs défauts - desserrage et rupture de boulons - et qu'« une surveillance efficace aurait sans aucun doute permis de détecter la non-conformité de cet assemblage crucial pour la sécurité des circulations ». Quant à la fissure, connue des agents de maintenance de la SNCF depuis 2008, les ingénieurs soulignent que des réparations ont bien été effectuées, mais sur une partie de la voie différente de celle détériorée.

« Inexactitudes »

Enfin, l’expertise met à son tour en question la qualité des investigations du Bureau d’enquêtes sur les accidents de transport terrestre (BEA-TT), soulignant des erreurs dans la confection et le rapprochement de scellés, notamment les boulons et vis endommagés recueillis sur la scène du drame. Comme l’indique Le Parisien, ce « point pourrait s’avérer favorable à l’entreprise publique ».
Cependant, deux avocats de victimes interrogés par le quotidien soulignent que « ces inexactitudes n’impactent en rien l’antériorité des ruptures des vis », et qu'« on ne peut pas se contenter de poursuivre des personnes morales ». La semaine dernière, trois cheminots de la SNCF en charge de la surveillance des voies au moment du déraillement du train ont été placés sous le statut de témoin assisté dans le cadre de l’enquête, un statut qui « leur permet d’avoir accès au dossier », avait souligné le procureur d’Evry, Eric Lallement.
Depuis l’ouverture d’une information judiciaire par le parquet d’Evry, seules deux personnes morales ont été mises en examen, la SNCF et Réseau ferré de France (RFF), toutes deux mises en cause pour homicides et blessures involontaires.

Tags #accidents #trains #france

Des baby-foot connectés dans les gares SNCF - Mer 20 Jan 2016 - 14:51

Après le succès des pianos, SNCF Gares & Connexions continue de développer les animations en gares avec la mise en place de véritables baby-foot connectés.

Nous sommes de plus en plus nombreux à traîner dans les gares, à attendre notre train pour retourner chez soi ou encore notre correspondance pour aller à un rendez-vous. Fort de ce constat la SNCF a mis en place tout un réseau Wi-Fi dans ses gares.
Mais la SNCF veut aller encore plus loin et faire de ses gares un endroit convivial pour ses clients, et pour ce faire, elle a décidé de développer des zones de loisirs avec notamment une zone dans laquelle la SNCF a installé des baby-foot connectés.
L’idée de ces  baby-foot connectés de la SNCF est simple, via une application présente sur votre smartphone il est possible de fixer rendez-vous à d’autres clients de la SNCF pour une partie de baby-foot dans la gare de votre choix.
Ainsi le baby-foot installé par la SNCF qui lui aussi est connecté offre la possibilité de créer des parties de baby-foot réel avec des adversaires réels que vous croiserez dans la gare ou avec qui vous aurait donné rendez-vous.


Lire la suite

Tags #bons #plans #trains #france

Vincent Vinel, le virtuose du piano-gare - Mer 20 Jan 2016 - 8:45

Tag france sur Tout sur le rail IMG_07131-600x415Le pianiste Vincent Vinel joue un des medleys qui font sa renommée à la gare Saint-Lazare.

Si vous voulez jouer du piano en gare, il va peut-être falloir patienter. De jeunes pianistes professionnels en quête de reconnaissance l’utilisent comme un tremplin auprès du public. Le pianiste mal-voyant Vincent Vinel en a fait le cœur de son auto-promotion.


L’horloge de la gare Saint-Lazare indique 17h. Heure de pointe. La foule pressée se rue, piétine et s’engouffre dans les couloirs. Au milieu du brouhaha, au croisement de l’escalator et des quais, le piano de la gare semble attendre quelqu’un. Justement, un  garçon brun à lunettes s’approche, sac au dos et canne blanche à la main, le pas hésitant.




Lire la suite



Tags #voyages #trains #france

Clap de fin en mars pour le Buffet de la gare - Lun 18 Jan 2016 - 8:51

Tag france sur Tout sur le rail Clap-de-fin-en-mars-pour-le-buffet-de-la-gare

Le Buffet de la gare fermera fin mars. L’avenir ? Un espace censé rouvrir au printemps 2017, après un an de travaux dans la gare. Mais avec un nouveau concessionnaire, Relay France, et un nouveau concept, le «Trib’s». «Une boutique reprenant presse, livre, confiserie, souvenirs, produits de service et d’hygiène, ainsi qu’un espace dédié à la restauration», précise la SNCF, propriétaire des lieux.
Pour les 11 salariés du Buffet de la gare, employés du groupe Elior, concessionnaire depuis 2000, c’est la confusion la plus totale.

Lire la suite


Tags #infos #trains #france

Transports : nouvelle menace sur la ligne SNCF Béziers-Neussargues - Mar 12 Jan 2016 - 8:46

S elon le Comité pluraliste de défense, la ligne Béziers-Neussargues pourrait être fermée le 1er février prochain par la direction de la SNCF. Les défenseurs du train "Aubrac" viennent d'écrire à Carole Delga, la nouvelle présidente de la Région, pour lui demander son aide.

Le 6 octobre dernier, les défenseurs de la ligne SNCF Béziers-Neussargues étaient ressortis "confiants" du ministère de l'Écologie. Ce jour-là, une délégation, conduite par Jacky Tello, président du Comité pluraliste qui se bat pour le maintien de cet axe ferroviaire, venait de recevoir de bonnes nouvelles de la part d'une proche conseillère de Ségolène Royal. "Des assurances nous avaient été données à la fois sur l'avenir de “l'Aubrac” (NDLR : le train reliant Béziers à Clermont-Ferrand), sur les investissements à réaliser par SNCF-Réseau pour éviter des réductions de vitesse, sur des possibilités de développement en matière de transport fret", rappelle Jacky Tello. Mais trois mois plus tard, le voilà contraint de tirer, une nouvelle fois, le signal d'alarme.

Supplique pour une délibération en faveur de la ligne



Lire la suite

Tags #histoire #trains #france

P&O et la SNCF s'associent dans une autoroute ferroviaire - Lun 11 Jan 2016 - 11:16

Tag france sur Tout sur le rail XVM1db73ec0-b7bf-11e5-ab4d-09e98c0c7235


Une nouvelle ligne entre Calais et Le Boulou, près de Perpignan, devrait transporter l'équivalent de 40.000 semi-remorques par an.


Lire la suite

Tags #histoire #trains #france

Matabiau : c'est parti pour 8 ans de travaux - Jeu 7 Jan 2016 - 12:13

http://www.ladepeche.fr/article/2016/01/07/2251116-matabiau-c-est-parti-pour-8-ans-de-travaux.html

Tag france sur Tout sur le rail 201510041481-full
Une vue prospective du futur quartier d'affaires Matabiau./DR


Le chantier TESO, Toulouse Euro Sud Ouest, qui vient de débuter, durera jusqu'en 2024 date de la mise en service de la LGV Paris-Toulouse. Il va transfigurer tout le quartier Matabiau.
À quoi ressemblera le quartier Matabiau en 2024 ? À tout sauf à l'image pas vraiment… rose qu'il offre aux voyageurs qui découvrent Toulouse pour la première fois après un interminable trajet en train depuis Paris. Pour préparer l'arrivée de la Ligne à Grande Vitesse qui mettra le Capitole à seulement 3 heures de la capitale en 2024, l'État, la région, le département, Toulouse Métropole, SNCF et Tisséo planchent depuis 6 ans sur un ambitieux projet qui répond au nom de code de TESO (Toulouse Euro Sud Ouest). C'est l'urbaniste catalan Joan Busquets qui a été choisi pour dessiner les contours de ce futur quartier de 400 hectares, qui va radicalement changer le visage de Toulouse. Cofinancé par tous les partenaires, qui vont signer dans les prochains jours avec l'État un PIM (Projet d'intérêt majeur), ce gigantesque chantier, chiffré à près d'un milliard d'euros, vise à transformer la gare actuelle en un véritable pôle d'échanges multimodaux et à créer un nouveau quartier autour de Matabiau, avec 400 000 m2 de bureaux, commerces et logements ; qui élargira le centre-ville actuel. «L'idée est de moderniser le nœud ferroviaire, en facilitant les échanges entre les différents modes de transport et en améliorant leur confort d'utilisation», explique la direction régionale de la SNCF. La gare va notoirement s'étendre et s'ouvrir sur la ville, avec la création de trois nouveaux parvis, côtés Périole, Nord et Marengo, où un nouveau bâtiment voyageurs sera érigé sous une immense verrière. Tous ces accès seront optimisés avec la construction de passerelles piétonnières engazonnées en direction de Raynal et Jean-Jaurès et de parkings pour les vélos. La gare routière et le parking pour les voitures, doté de 450 places supplémentaires, seront déplacés côté rue de Périole, où une seconde station de taxis sera également installée. Au niveau des voies, là encore, tout va être repensé. La construction d'un nouveau quai, qui a débuté en décembre et qui accueillera dès la fin de l'année les TER de la ligne Toulouse-Auch, préfigure la future distribution des voies. Celles situées côté ouest de la gare seront dédiées aux lignes TER desservant le nord du département, celles de l'est aux lignes sud, tandis que les voies centrales accueilleront, elles, les rames de la LGV.



Où circuler ?

Bernard Piat, au nom des riverains de l'association Cheminots-Saint Laurent, s'inquiète des conséquences de l'aménagement du parvis de la gare, qui pourrait entraîner un transfert de la circulation «sur l'avenue de Lyon, le Faubourg Bonnefoy et les rues voisines», la circulation étant réduite à une seule file le long du canal, selon lui. Le responsable associatif craint aussi que la circulation soit coupée lors des travaux et réclame la tenue d'une réunion publique. Jean-Luc Lagleyze, élu communautaire en charge de TESO, à qui Bernard Piat a écrit, nous précise : «Une ou plusieurs réunions de concertation auront lieu au 2e semestre 2016, avant les travaux prévus en 2017, tandis que le sens de circulation le long de canal ne sera pas changé (comme cela a un temps été envisagé), dans un premier temps, afin de ne pas retarder le chantier qui durera au moins deux ans».

Tags #histoire #trains #france

choupi91

Nouvelles rames de TGV dès cet été - Jeu 7 Jan 2016 - 12:12

http://www.ladepeche.fr/article/2016/01/07/2251118-nouvelles-rames-de-tgv-des-cet-ete.html

Pour répondre à l'accroissement du trafic de voyageurs, l'augmentation de la capacité des trains est la réponse opérationnelle la plus adaptée. Sans attendre la mise en service de la ligne à grande vitesse Tours-Bordeaux durant l'été 2017, qui mettra Bordeaux à 2 heures 15 de Paris et la Ville rose à 4 heures 10 de la capitale, la SNCF mettra à disposition de ses usagers des nouvelles rames de TGV fin 2016 sur la ligne Paris-Toulouse. Ces TGV Euroduplex Atlantique font partie de la troisième génération de TGV à deux niveaux. «Ils offriront 556 places, réparties en cinq voitures de seconde classe et deux de première, plus la voiture-bar, explique-t-on à la direction régionale de la SNCF. Ces rames auront donc la capacité de trois airbus A320. «La comparaison est tout sauf anodine car en 2024, lorsque la LGV Bordeaux-Toulouse entrera en service, la Ville rose ne sera alors plus qu'à 3 heures de la capitale, contre 5 heures 35 aujourd'hui, et la concurrence avec l'avion sera forcément féroce. Pour séduire notamment les voyageurs d'affaires, la SNCF a doté ces TGV Euroduplex Atlantique de nouveaux sièges en première classe, qui offriront notamment des appuis-têtes en cuir, un renfort lombaire, une tablette qui se transforme en véritable bureau, grâce des prises électriques et USB, et une mini-tablette qui permet de connecter son smartphone sans avoir à déplier la grande tablette.

Tags #infos #trains #france

La gare de Fontainebleau-Avon retenue pour devenir "la gare de demain" - Mer 6 Jan 2016 - 12:31

La bonne surprise de cette fin d'année : le projet "Relais des possibles" de la gare fait partie des 11 lauréats retenus par Ségolène Royal pour son appel à projets lors de la COP 21.



Tag france sur Tout sur le rail GARE-BLO-AVON-630x0
Faire de la gare de Fontainebleau-Avon un “relais des possibles”, qui montrerait la voie du futur en terme d’environnement : c’est le souhait de Brie’Nov et de l’ARENE Ile-de-France qui ont monté un consortium avec de nombreux partenaires. Le but : établir un programme prévoyant “la co-construction d’un projet pour faire de la gare de Fontainebleau-Avon le relais des possibles. L’objectif est de faire émerger un lieu connecté et ouvert, facilitant le développement de projets innovants et la diffusion de services aux habitants” comme l’explique le communiqué de presse du ministère.

Lire la suite

Tags #gares #trains #france

Angoulême: le Buffet de la gare en sursis - Lun 4 Jan 2016 - 11:50

Racheté par le groupe Relais H, le bar-restaurant devait fermer hier. Il est ouvert aujourd’hui, mais dans une totale incertitude.

Il est 14h30, mais au-dessus des tables du Buffet de la gare, la pendule affiche un drôle de 00:44. Un autre espace-temps pour le bar-restaurant, dont la fermeture était annoncée hier, 31 décembre, après le rachat des lieux, anciennement groupe Elior, par le groupe Relais H. «Finalement, on sera ouvert le 1er janvier, avoue, soulagé, un employé. Mais jusqu’à quand? Personne ne le sait, on n’est au courant de rien.» Un sursis temporaire pour les douze salariés qui vivent au jour le jour, dans une totale incertitude. Sauf une chose, en cas de maintien d’activité ce week-end: «Avec l’affluence du retour des vacances, on va se prendre une calotte !» «On n’imagine pas vraiment fermer avant le festival BD», souffle un autre, en essuyant les verres.


Lire la suite

Tags #infos #trains #france

choupi91

2016 une année charnière pour la SNCF - Lun 4 Jan 2016 - 9:45

Le groupe public devra relever au moins quatre défis.

La SNCF a connu une fin d'année 2015 difficile, avec le déraillement d'une rame TGV d'essai à Eckwersheim le 14 novembre, qui a fait 10 victimes, et les conséquences des attentats de Paris, qui ont raréfié les clients et lui ont coûté, selon une source interne, de 50 à 100 millions d'euros de chiffre d'affaires sur les dernières semaines de l'année. En 2016, plusieurs échéances cruciales se profilent. Elles pourraient permettre au groupe public de repartir de l'avant. A condition toutefois que l'Etat prenne - enfin - ses responsabilités.


Lire la suite

Tags #réforme #trains #france

Le train cévenol fête ses 60 ans et reprend du service - Mer 30 Déc 2015 - 12:54

Le train cévenol, autrement dit la ligne reliant quotidiennement Clermond-Ferrand à Nîmes fêtait en 2015 son soixantième anniversaire. Mais à la suite d'un éboulement et des travaux qui ont suivi, le trafic sur la ligne a été interrompu pendant huit mois. Depuis dix jours, le trafic a repris.

Tag france sur Tout sur le rail Trainfoto
©️ MaxPPP Le train des Cévennes assurant la liaison Nîmes-Clermont Ferrand fête en 2015 son soixantième anniversaire. Une année rythmée par les galères...

Drôle d'anniversaire pour le train des Cévennes !  

Pour les soixante ans du vénérable train, les usagers ont connu une véritable année de galères : un déraillement en janvier qui interrompt le trafic jusqu'en mars. Et puis fin avril, un éboulement sur les voies de la commune d'Alleyras (Haute-Loire) qui nécessite huit mois de travaux et la mise en place de bus de substitution.


Lire la suite

Tags #histoire #trains #france

Châteaulin: Ils louent une gare sur Leboncoin pour dénoncer la disparition des trains - Lun 28 Déc 2015 - 11:06

Tag france sur Tout sur le rail 648x415_illustration-gare-ferroviaire-chateaulin-finistere
Illustration de la gare ferroviaire de Châteaulin, dans le Finistère. - Wikipedia

« Nous cherchons un locataire pour cette maison d’habitation bien placée », indique l’annonce sur Leboncoin. Prix mensuel 850 euros. Mais le bien en question, un 6 pièces de 300m², n'est pas commun puisqu’il s’agit de la gare ferroviaire du village breton de Châteaulin. Déçu de voir les trains bouder l’endroit depuis plusieurs années, un collectif d’usagers a publié cette annonce parodique sur le site de vente en ligne, avant de la retirer.
En cause, la disparition de la desserte en TER entre Quimper et Châteaulin (Non, il n’y a pas de petits combats.) Ces derniers temps, de plus en plus de trains seraient remplacés par des bus, ce qui contrarie ces habitants. « Suite à l’arrêt des trains, ce logement reste très proche des lignes de bus SNCF et Conseil général, service de taxi de grande proximité », poursuit d’ailleurs l’annonce humoristique.


Lire la suite

Tags #gares #trains #france


Revenir en haut

La date/heure actuelle est Mer 17 Juil 2019 - 18:30