Tout sur le rail

Histoire du rail en France

Association Les Amis de Didie

Twitter !!

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 2 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 2 Invités

Aucun


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 29 le Mer 18 Mar 2015 - 8:41

Visiteurs !


Compteur Global gratuit sans inscription

53 résultats trouvés pour infos

Ce que l'on vous dit pas sur la politique business de la SNCF ! - Lun 25 Avr 2016 - 8:56

Mesdames, Messieurs, bonjour
Depuis des années, la Direction de la SNCF n’a de cesse d’imposer des gains de productivité. Ainsi, du fait de la suppression de près de 30 000 emplois de cheminots depuis 2003, le chiffre d’affaires généré par agent a augmenté de 30 % (sur la base des résultats 2007). Pourtant et au-delà des conséquences catastrophiques sur la qualité du service public ferroviaire (accidents ferroviaires, suppressions et retards de trains, vieillissement du réseau ferré), l’augmentation du prix des billets se poursuit !
Loin d’enrayer l’endettement du système ferroviaire, la réforme de 2014 qui enjoint en fait à l’autofinancement, est marquée en réalité par un désengagement de l’Etat et du Patronat (qui profite largement du transport public) au détriment des cheminots et des usagers qui devront payer la note ! Pire, cette politique engendre un report massif sur les routes de camions et d’autocars… Or, la route est quasi uniquement financée par les deniers publics (infrastructures, coût des émissions de CO2 et de la pollution atmosphérique qui reposent sur les collectivités).
Tandis que le vocable des dirigeants de la SNCF s’enrichit pour passer des « usagers » aux« clients », symptôme supplémentaire de cette politique business, cette même Direction fait le choix d’investir massivement à l’international ainsi que dans les filiales routières plutôt que dans les trains du quotidien pourtant si chers à Guillaume Pépy.
Ils détruisent le ferroviaire, occultent l’écologie, sacrifient des pans entiers de territoires et tout cela avec notre argent !


Lire la suite


Tags #infos #trains #france

700 rames neuves d’ici 2021 : la promesse impossible de Valérie Pécresse - Jeu 31 Mar 2016 - 10:18

Tag infos sur Tout sur le rail IMG_3864-11-300x141On ne peut pas lui faire le reproche du manque de volonté. Ni celui de l’inaction. Trois mois après son élection, Valérie Pécresse fera voter demain au STIF une première délibération dévoilant les grandes lignes de sa stratégie pour déployer, d’ici à la fin de son mandat en 2021, les fameuses 700 rames neuves ou rénovées promises lors de la campagne. Le calendrier se veut serré : la SNCF et la RATP sont instamment priés de fournir au STIF, d’ici la fin mai, l’ensemble des éléments techniques et financiers qui permettront de valider, ou pas, les différents scénarios envisagés. Le nouveau schéma directeur serait, lui, présenté dans la foulée, fin juin. Et les commandes se feraient dans la foulée, une fois trouvés les financements (environ 8.5 milliards d’euros).

Pour l’heure, nous ne sommes donc toujours qu’au stade du constat – « l’âge moyen du matériel roulant ferroviaire SNCF et RATP en circulation fin 2015 dépasse 20 ans, et plus de 200 rames ont plus de 30 ans » est-il écrit dans le rapport du STIF N 2016/109 que nous nous sommes procurés – et surtout des intentions.

Lire la suite

Tags #infos #trains #france

choupi91

Les cheminots en colère contre Pernaut - Jeu 10 Mar 2016 - 15:33

http://www.20min.ch/ro/entertainment/television/story/Les-cheminots-en-colere-contre-Pernaut-16097403

Jean-Pierre Pernaut est dans le viseur de ceux qui travaillent aux chemins de fer français. L'un d'eux a même lancé une pétition sur change.org pour exiger que le journaliste présente des excuses publiques à tous ses collègues. En cause: un sujet diffusé dans le «13H» du 8 mars 2016, dans lequel il était dit que les employés de la SNCF avaient 60 jours de congé par année, prenaient leur retraite à 55 ans et gagnaient en moyenne 2449 euros (environ 2680 fr.) par mois.
«J'en ai ras le bol de devoir démentir en permanence les affirmations mensongères des médias inféodés aux MEDEF (ndlr: une organisation patronale française) qui, sentant le moment propice, pointent du doigt les privilégiés, comme ils disent», écrit le cheminot dans le texte accompagnant sa pétition.
La médiatrice de l'information de TF1 a répondu sur Twitter, déclarant que les informations données dans le reportage avaient été vérifiées et confirmées par la SNCF. «Votre «colère» méritait d'être entendue, mais ne se justifiait pas», a conclu Françoise-Marie Morel. Le 9 mars, c'est Jean-Pierre Pernaut qui a assuré en direct pendant le journal qu'il ne pouvait que «confirmer les chiffres».

Tags #infos #trains #france

Suppression de TER en Aquitaine: la Région réduit sa contribution de 2,7 millions - Jeu 10 Mar 2016 - 11:16

http://www.charentelibre.fr/2016/03/09/suppression-de-ter-en-aquitaine-la-region-reduit-sa-contribution-de-2-7-millions,3021705.php?xtmc=sncf&xtnp=1&xtcr=2

La Région Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes a annoncé ce mercredi une réduction de 5,4%, soit 2,7 millions d'euros, de la contribution annuelle qu'elle verse à la SNCF, après la décision de cette dernière de supprimer 24 TER quotidiens en Aquitaine, faute de conducteurs, et exige "une indemnisation des abonnés".
Le conseil régional "a pris acte de l'incapacité de SNCF Mobilités à rétablir le plan de transport nominal et du maintien d'un plan de transport dégradé de 118 trains par semaine jusqu'au 3 juillet 2016, soit de 5,4% de l'offre TER Aquitaine", indique la Région dans un communiqué.
"Face à cette situation exceptionnellement pénalisante, Alain Rousset, président du conseil régional, a informé par courrier le directeur régional de SNCF Mobilités de sa décision de réduire la contribution que la Région verse à la SNCF de 5,4% -soit à la même hauteur que celle de la réduction du plan de transport- soit 2,7 millions d'euros".
La Région verse plus de 120 millions d'euros par an à la SNCF pour le fonctionnement du service TER en Aquitaine en application d'une convention en vigueur jusqu'au 31 décembre 2018. "Cette contribution est gelée depuis 2014 dans l'attente d'une meilleure production et de la démonstration d'une meilleure maîtrise des coûts", rappelle le conseil régional.
La collectivité régionale exige également "une indemnisation complète des abonnés et des voyageurs occasionnels, comme cela a été accordé par SNCF Mobilités aux usagers des TER Picardie et Nord-Pas-de-Calais, tant que durera le plan de transport adapté".
Le 22 février, la SNCF avait annoncé la mise en place d'un "plan de transport adapté" (PTA) dans les Régions Nord-Pas-de-Calais-Picardie et en Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes, prévoyant la suppression de certains TER en heures creuses, faute notamment d'avoir réussi à recruter suffisamment de conducteurs.
La Région Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes avait immédiatement critiqué une décision "unilatérale" et prévenu qu'elle prendrait, si nécessaire, des "mesures à la hauteur du service non rendu".



Tags #infos #trains #france

Grève contre la gestion "catastrophique" de la SNCF : 9 mars, journée noire - Mar 1 Mar 2016 - 9:06

http://www.metronews.fr/info/greve-contre-la-gestion-catastrophique-de-la-sncf-journee-noire-en-vue-dans-les-transports-le-9-mars/mpbC!YzTQNxfckPhI/

C’est une première depuis 2013. Les syndicats de la SNCF appellent ensemble à la grève, le mercredi 9 mars prochain, pour défendre des conditions de travail de "haut niveau" et réclamer une hausse des salaires. Celui-ci couvre la période du mardi 8 mars à 19 h au jeudi 10 mars à 8 h. C'est aussi sur ce motif que le même jour, la RATP sera en grève.
La SNCF vise 1400 suppressions de postes
"Le manque criant de réponses à nos demandes et l'incertitude que vous faites peser sur le devenir des cheminots nous obligent à réagir", écrivent les quatre organisations représentatives du groupe public (CGT, Unsa, SUD, CFDT) dans leur préavis commun envoyé lundi. Les syndicats de la SNCF, profondément divisés par la réforme ferroviaire, n'avaient plus uni leurs forces au niveau national depuis juin 2013. Cette dernière grève unitaire avait alors été observée par environ 70% des agents de conduite et contrôleurs et quatre trains sur dix avaient roulé en moyenne, selon la SNCF.
D'une même voix, les syndicats dénoncent aujourd'hui une gestion "catastrophique" de l'emploi alors que des trains sont supprimés dans plusieurs régions faute de personnel en 2016, année où la SNCF vise encore 1400 suppressions de postes via des départs à la retraite non remplacés. Avec ce préavis, "on entend envoyer un coup de semonce au gouvernement, à l'UTP (Union des transports publics) et à la SNCF", explique à l'AFP Didier Aubert, le patron de la CFDT-Cheminots. "L’issue de ces négociations va impacter les conditions de vie et de travail mais aussi la qualité et la sécurité du transport ferré (...) l’intérêt des cheminots, comme des usagers fret et voyageurs, est que les négociations aboutissent à des normes sociales de haut niveau", explique la CGT dans un dossier sur le sujet mis en ligne lundi.
Des trains supprimés faute de personnel
Pour les usagers de la RATP, le 9 mars s'annonce également difficile puisque SUD (15,3%) a confirmé lundi qu'il appelait comme la CGT (30,4%) aussi à la grève ce jour là. Le 9 mars était la date initialement retenue pour l'ouverture des négociations annuelles obligatoires (NAO), finalement décalées de deux jours par la direction de la régie. La CGT-RATP demande "300 euros pour tous" immédiatement et un relèvement de 3% du point servant de base au calcul des salaires, tandis que SUD réclame une hausse de 5%.
C'est aussi le 9 mars qu'ont retenu les organisations de jeunesse, la CGT et d'autres opposants au projet de loi El Khomri pour réclamer dans la rue le retrait pur et simple du texte, qui sera finalement présenté en Conseil des ministres le 24 mars.

Tags #infos #trains #france

Gard : la gare LGV voit grand à Manduel - Ven 5 Fév 2016 - 9:47

L e projet a été présenté par l'Agglo aux élus des communautés de communes du département.

Elle ne sera pas construite avant 2020 mais elle est déjà sur de bons rails ! Nîmes Métropole a présenté la future gare de Manduel aux élus des communautés de communes du Gard, mais aussi d'Arles et du Grand Avignon, lors du premier comité partenarial, cette semaine, au Pont-du-Gard.

"Cette gare sera celle de tout un territoire, celui de la Romanité, a lancé Yvan Lachaud, président de Nîmes Métropole. Plus de 700 000 habitants seront concernés par cet équipement." D'une superficie de 3 000 m², elle prendra place au cœur d'un site de 160 hectares, dévolu à un "projet urbain multimodal". Des interconnexions avec des TER sont prévues.


Lire la suite

Tags #infos #trains #france

Angoulême: la nouvelle LGV en service le 2 juillet 2017 - Mer 3 Fév 2016 - 11:17

Alors que le nombre de trains sur la ligne devrait être connu le 11 avril prochain et que les essais vont débuter au printemps, le PDG de Lisea, Laurent Cavrois, fait le point
sur les enjeux de la LGV Paris-Bordeaux.  

Lisea, filiale de Vinci concessionnaire de la future ligne à grande vitesse (LGV) Tours-Bordeaux, continue de réclamer 19 allers-retours quotidiens sur cette desserte, contre les 16,5 proposés par le gouvernement, pour assurer sa «viabilité économique», a déclaré mardi son président Laurent Cavrois.
Où en est le chantier de la LGV SEA?
Laurent Cavrois. Nous sommes en ligne avec les engagements contractuels qui prévoyaient une mise en service au 31 juillet 2017. Nous avons même proposé à la SNCF d’avancer l’ouverture au 15 mai. Là, on discute plutôt pour une ouverture dès le 2 juillet.


Lire la suite

Tags #infos #trains #france

Clap de fin en mars pour le Buffet de la gare - Lun 18 Jan 2016 - 8:51

Tag infos sur Tout sur le rail Clap-de-fin-en-mars-pour-le-buffet-de-la-gare

Le Buffet de la gare fermera fin mars. L’avenir ? Un espace censé rouvrir au printemps 2017, après un an de travaux dans la gare. Mais avec un nouveau concessionnaire, Relay France, et un nouveau concept, le «Trib’s». «Une boutique reprenant presse, livre, confiserie, souvenirs, produits de service et d’hygiène, ainsi qu’un espace dédié à la restauration», précise la SNCF, propriétaire des lieux.
Pour les 11 salariés du Buffet de la gare, employés du groupe Elior, concessionnaire depuis 2000, c’est la confusion la plus totale.

Lire la suite


Tags #infos #trains #france

choupi91

Nouvelles rames de TGV dès cet été - Jeu 7 Jan 2016 - 12:12

http://www.ladepeche.fr/article/2016/01/07/2251118-nouvelles-rames-de-tgv-des-cet-ete.html

Pour répondre à l'accroissement du trafic de voyageurs, l'augmentation de la capacité des trains est la réponse opérationnelle la plus adaptée. Sans attendre la mise en service de la ligne à grande vitesse Tours-Bordeaux durant l'été 2017, qui mettra Bordeaux à 2 heures 15 de Paris et la Ville rose à 4 heures 10 de la capitale, la SNCF mettra à disposition de ses usagers des nouvelles rames de TGV fin 2016 sur la ligne Paris-Toulouse. Ces TGV Euroduplex Atlantique font partie de la troisième génération de TGV à deux niveaux. «Ils offriront 556 places, réparties en cinq voitures de seconde classe et deux de première, plus la voiture-bar, explique-t-on à la direction régionale de la SNCF. Ces rames auront donc la capacité de trois airbus A320. «La comparaison est tout sauf anodine car en 2024, lorsque la LGV Bordeaux-Toulouse entrera en service, la Ville rose ne sera alors plus qu'à 3 heures de la capitale, contre 5 heures 35 aujourd'hui, et la concurrence avec l'avion sera forcément féroce. Pour séduire notamment les voyageurs d'affaires, la SNCF a doté ces TGV Euroduplex Atlantique de nouveaux sièges en première classe, qui offriront notamment des appuis-têtes en cuir, un renfort lombaire, une tablette qui se transforme en véritable bureau, grâce des prises électriques et USB, et une mini-tablette qui permet de connecter son smartphone sans avoir à déplier la grande tablette.

Tags #infos #trains #france

Angoulême: le Buffet de la gare en sursis - Lun 4 Jan 2016 - 11:50

Racheté par le groupe Relais H, le bar-restaurant devait fermer hier. Il est ouvert aujourd’hui, mais dans une totale incertitude.

Il est 14h30, mais au-dessus des tables du Buffet de la gare, la pendule affiche un drôle de 00:44. Un autre espace-temps pour le bar-restaurant, dont la fermeture était annoncée hier, 31 décembre, après le rachat des lieux, anciennement groupe Elior, par le groupe Relais H. «Finalement, on sera ouvert le 1er janvier, avoue, soulagé, un employé. Mais jusqu’à quand? Personne ne le sait, on n’est au courant de rien.» Un sursis temporaire pour les douze salariés qui vivent au jour le jour, dans une totale incertitude. Sauf une chose, en cas de maintien d’activité ce week-end: «Avec l’affluence du retour des vacances, on va se prendre une calotte !» «On n’imagine pas vraiment fermer avant le festival BD», souffle un autre, en essuyant les verres.


Lire la suite

Tags #infos #trains #france

LGV Est: Le Haut-Rhin ne veut plus payer le dernier tronçon du TGV - Mar 22 Déc 2015 - 9:43

http://www.20minutes.fr/strasbourg/1755019-20151222-lgv-haut-rhin-veut-plus-payer-dernier-troncon-tgv

Considérant que la desserte de Colmar est insuffisante et notant que celle de Mulhouse n’est tout plus assurée par le TGV Est, le département du Haut-Rhin ne veut plus payer les derniers 7,5 millions d’euros qu’elle doit dans le cadre du financement du deuxième tronçon de la LGV Est-Européenne, indique France Bleu Alsace.
Le conseil départemental a alors décidé d’engager une procédure devant le tribunal administratif de Strasbourg. « On a décidé d’aller au contentieux pour payer le juste prix par rapport au service rendu par la SNCF », explique le président haut-rhinois Eric Straumann, au micro de France Bleu Alsace.
>> A lire aussi : Vers une mise en service en juillet 2016 LGV Est ?
Cette deuxième phase de la LGV Est devait être mise en service le 3 avril 2016. Elle a été retardée en raison du dramatique déraillement d’une rame d’essai le 14 novembre.

Tags #infos #trains #france

La SNCF teste un partenariat avec Airbnb - Mar 15 Déc 2015 - 11:18

http://www.20minutes.fr/societe/1750875-20151215-sncf-teste-partenariat-airbnb

Un billet et pourquoi pas un logement et une voiture? Le site voyages-sncf.com, filiale de la SNCF, va proposer à ses clients, à l’achat d’un billet de train, de louer leur logement vide en leur absence via Airbnb, ou leur voiture via Ouicar, dans le cadre d’un partenariat.
Le site Internet a annoncé vendredi la mise en place d’un partenariat avec ces deux acteurs de l’économie collaborative, ainsi qu’avec Kidygo, qui propose de faire accompagner les enfants non accompagnés par un voyageur, en échange du paiement de son billet de train.

« On veut inventer le voyage qui rapporte de l’argent »

« On veut inventer le voyage qui rapporte de l’argent », a expliqué le directeur général de voyages-sncf.com, Franck Gervais, « pour toux ceux qui veulent voyager plus avec un budget donné ».
Il estime que ces offres peuvent concerner 10 % de la clientèle du site Internet de la SNCF d’ici 2019, et précise que le modèle économique de ce partenariat, qui sera défini à l’issue de plusieurs mois de test, « va être essentiellement autour de la génération de trafic, d’audience, pour le partenaire, et, de notre côté, l’apport de services au client ».

« On teste d’abord l’intérêt du client pour chacune des trois propositions »

Cette phase de test devrait durer quelques mois, afin de « caler le modèle économique, et l’intégrer à l’expérience client », avant un lancement définitif prévu à la rentrée 2016. « On teste d’abord l’intérêt du client pour chacune des trois propositions », a précisé Franck Gervais.
« Avec 7 millions de visiteurs uniques par mois, voyages-sncf.com est un carrefour d’audience important, un atout pour ces acteurs de l’économie collaborative qui cherchent à augmenter leurs communautés », assure voyages-sncf.com dans un communiqué de presse

Tags #infos #trains #france

Attentats: 30 mois de prison ferme pour avoir semé la terreur dans un TER - Jeu 10 Déc 2015 - 8:53

Trois jeunes ont été condamnés ce mercredi à Perpignan à des peines allant jusqu'à 30 mois ferme pour avoir tenté de racketter des passagers en faisant croire à un attentat dans une affaire qualifiée de "train de la terreur" par le parquet.
Les trois jeunes hommes, originaires de Béziers dans l'Hérault, étaient jugés pour extorsion devant le tribunal correctionnel de Perpignan pour avoir terrorisé les passagers d'un Transport express régional (TER) arrivant en gare de Salses-le-Château (Pyrénées-Orientales) le 18 novembre.
Le principal prévenu, âgé de 21 ans, poursuivi également pour apologie d'acte terroriste, a été condamné à quatre ans de prison dont 18 mois avec sursis. Il est maintenu en détention.


Lire la suite

Tags #infos #trains #france

LGV Tours-Bordeaux: Les banques de Lisea suspendent leur paiement - Jeu 26 Nov 2015 - 14:53

Le concessionnaire Lisea a confirmé l'information à 20Minutes ce jeudi en début d'après-midi. Les banques créancières du chantier de la ligne à grande vitesse (LGV) Tours-Bordeaux, ont bloqué le versement des crédits « en raison des risques qui pèsent sur la pérennité du projet. » « Des risques pèsent sur ce projet si les engagements initiaux en terme de dessertes ne sont pas tenus » commente-t-on simplement du côté de Lisea.
Concrètement, les banques de Lisea n'ont donc pas autorisé le versement prévu à fin novembre pour financer les travaux de la ligne. Le consortium de banques de Lisea regroupe treize établissements, dont cinq français.


Lire la suite

Tags #infos #trains #france

La SNCF teste une "cloche" à bombe pour faire face au casse-tête des colis suspects - Jeu 26 Nov 2015 - 14:12

La SNCF ne communique aucune statistique officielle, mais une chose est sûre: la tension actuelle est synonyme de retards à répétitions. La peur d'un nouvel attentat provoque un pic de signalements des colis suspects. "On en a vraiment beaucoup, a confirmé au HuffPost son service de communication. Ce sujet prend de l'importance."
En Ile-de-France, le problème est encore plus aigu du fait de la densité du réseau. Le 24 novembre, cinq lignes de métro ont été arrêté pendant 45 minutes, tandis que le RER A, le plus fréquenté, a connu des arrêts à répétition.
Face au risque terroriste, la SNCF est bien obligée de muscler ses moyens de surveillance. Mais aussi de trouver de nouvelles solutions pour ne pas plomber sa ponctualité.
Adoptée par les aéroports londoniens d'Heathrow et Gatwick
Pour éviter d'évacuer une gare entière à chaque alerte, elle tente d'importer en France la "cloche à bombe". "Nous en sommes à deux expérimentations en partenariat avec les forces de l'ordre, explique une porte-parole de l'entreprise. Le but est de limiter l'impact des alertes."


Lire la suite

Tags #infos #trains #france

Ile-de-France: Les transports franciliens attaqués en justice pour leur manque de ponctualité - Jeu 26 Nov 2015 - 11:18

L’UFC-Que choisir roule pour les usagers des transports franciliens. L’association de consommateurs a annoncé, ce jeudi, qu’elle attaquait devant le juge administratif les récents contrats de transports publics en Ile-de-France passés entre les transporteurs (RATP, SNCF) et l’autorité organisatrice (Stif). Le motif ? Ces derniers ne défendent pas assez les usagers contre les retards.
« Au vu des graves carences de ces contrats en termes d’exigences de qualité de service et de droits minimaux des usagers, l’UFC-Que Choisir les attaque devant le juge administratif et relance son appel à la mobilisation », indique l’association de défense des consommateurs dans un communiqué.


Lire la suite

Tags #infos #trains #france

Trains : des portiques pour le Thalys seront installés à Lille et Paris avant le 20 décembre - Mar 24 Nov 2015 - 8:48

Le gouvernement a pris la décision d’«installer les portiques pour le Thalys», qui relie notamment la France, la Belgique et les Pays-Bas, «à Lille et à Paris avant le 20 décembre», a indiqué ce mardi la ministre de l’Ecologie Ségolène Royal.


Tag infos sur Tout sur le rail 654585201_B977150455Z.1_20151124094321_000_GTV5LU37A.1-0

Cette mesure, décidée à la suite des attentats de Paris le 13 novembre, sera aussi instaurée à Bruxelles, à Amsterdam et à Cologne, et «au besoin, la France installera les portiques pour qu’ils soient cohérents avec ceux qui sont installés à Paris», a ajouté la ministre qui a aussi la tutelle des transports, sur France Inter.


Lire la suite

Tags #infos #trains #france

Portiques de sécurité dans les gares : une idée compliquée à appliquer - Mer 18 Nov 2015 - 8:58

Il faut installer des portiques de sécurité dans les gares pour contrôler l'accès à "toutes les lignes internationales et tous les TGV", a plaidé mardi Ségolène Royal, quatre jours après les attentats qui ont ensanglanté Paris. Mais cette idée est pour l'heure loin d'être sur les rails.


Tag infos sur Tout sur le rail Tgv
Pour Ségolène Royal, "toutes les lignes internationales"  et "tous les TGV" doivent être protégés par un système de portiques de sécurité sur les quais.
AFP

La question s'était déjà posée après l'attaque avortée du Thalys, le tireur armé jusqu'aux dents ayant alors pu sans aucun problème monter à bord du train reliant Amsterdam à Paris. Elle revient sur le devant de la scène après les terribles attentats de vendredi. Va-t-on bientôt inspecter nos bagages aux rayons X et nous faire passer par des portiques de sécurité lorsque l'on prendra le train ? C'est ce qu'a réclamé mardi matin Ségolène Royal, ministre de tutelle des Transports, comme elle l'avait déjà fait fin août. Des contrôles similaires à ceux des aéroports, "cela se fait pour les trains internationaux (en réalité uniquement aujourd'hui pour les Eurostar entre la France et la Grande-Bretagne, ndlr) et je pense que cela doit se faire aussi pour les trains en France", a-t-elle déclaré sur iTÉLÉ. Mais comme à l'époque, l'idée apparaît compliquée.

Ségolène Royal ne parle pas de l'ensemble du réseau ferroviaire. "Toutes les lignes internationales doivent être couvertes, et tous les TGV", a-t-elle en effet précisé. Car, même si elle n'exclut pas que la mesure soit à terme étendue "vers d'autres trains, très fréquentés, aux heures de pointe", la ministre sait bien qu'une généralisation des portiques à tous les trains de banlieue et TER serait difficilement concevable. Le patron de la SNCF, Guillaume Pépy, l'avait lui-même dit après l'attaque du Thalys en soulignant que "la question d'étendre le système des aéroports aux gares" n'était pas à ses yeux "réaliste", le nombre de voyageurs qui circulent depuis les 3;000 gares françaises étant vingt fois supérieur à celui des aéroports. Chaque jour dans l'Hexagone en effet, 5 millions de personnes empruntent environ 15.000 trains. Parmi ceux-ci, le nombre de TGV en circulation n'est que de 800.


Lire la suite

Tags #infos #trains #france

La snowboardeuse Océane Pozzo réclame 350 000 € à la SNCF - Jeu 12 Nov 2015 - 9:23

réagir
10
Tag infos sur Tout sur le rail 5269203_oceane-2_545x460_autocrop Vancouver (Canada), le 16 février 2010. Océane Pozzo a été sélectionnée pour les Jeux olympiques de Vancouver.
AFP/Martin Bureau
La snowboardeuse Océane Pozzo et la SNCF se retrouvent ce jeudi au conseil des prud'hommes de Chambéry (Savoie), rappelle la radio RTL. Cette situation fait suite au licenciement de la sportive en 2014.


Lire la suite

Tags #infos #trains #france

Sécurité ferroviaire: Un syndicat de cheminots accuse la SNCF de «jouer à la roulette russe» - Lun 9 Nov 2015 - 21:01

http://www.20minutes.fr/societe/1727443-20151109-securite-ferroviaire-syndicat-cheminots-accuse-sncf-jouer-roulette-russe

Trois syndicats de cheminots se sont alarmés ce lundi, à dix jours des élections internes à la SNCF, d’une « multiplication » d’incidents. La charge la plus forte est venue de la CGT-Cheminots.
Lors d’une conférence de presse, son secrétaire général, Gilbert Garrel, a accusé la SNCF de « jouer à la roulette russe avec la sécurité ». « Notre but n’est pas de créer de la peur mais d’alerter les citoyens » alors que la SNCF et l’autorité de tutelle « semblent rester de marbre », a-t-il justifié.


Des TER invisibles des systèmes de sécurité

Il a pointé notamment les incidents de « déshuntage » (rupture de la liaison électrique entre le train et les rails) avec certains TER, de type X73500, dont plus de 300 modèles sont en circulation, ainsi que des locomotives de fret (BB60000).
A lire aussi >> Déraillement de Brétigny : La Sncf doit revoir son « management de la maintenance »
Causée par l’empoussièrement des voies, cette rupture rend brièvement le train invisible des systèmes de sécurité qui commandent l’abaissement des barrières pour les passages à niveaux ou les aiguillages.
« Les déshuntages ont toujours existé mais ils se sont accentués », estime Thierry Durand, délégué CGT, qui liste une demi-douzaine d’épisodes en octobre rien que pour les trains X73500. Il incrimine la baisse générale du trafic fret, dont les passages de trains permettaient de « nettoyer » les voies, et une diminution des effectifs d’agents d’entretien des voies.
Dans un communiqué, l’Unsa a fait également état d’une « multiplication des dysfonctionnements » et réclamé aussi une rencontre avec le ministère de tutelle. Sur ce sujet, « qui n’est pas nouveau », son porte-parole Roger Dillenseger accuse la CGT de « jouer le catastrophisme face à une échéance électorale », a-t-il dit à l’AFP.
Bayonne : La CGT porte plainte contre la SNCF après une défaillance sur une ligne TER
Dénonçant « toute exploitation médiatique à des fins électoralistes d’incidents », la CFDT a de son côté écrit à la presse être intervenue « dès les premiers incidents pour obtenir des mesures correctives immédiates » et demande au gouvernement « de prendre toutes mesures utiles visant à renforcer la confiance des salariés et des voyageurs ».
Interrogé par l’AFP, le secrétariat d’Etat aux Transports a répondu qu’il recevrait un à un les syndicats CGT, Unsa, CFDT et FO les 26 et 27 novembre.

Trouver des « solutions techniques »

Le « déshuntage n’est pas un sujet qu’on découvre », « nous avons bien entendu pris un certain nombre de mesures au fil du temps pour trouver les solutions techniques » en collaboration « avec les constructeurs », affirme à l’AFP un porte-parole de la SNCF.
L’entreprise, qui recense en moyenne une quarantaine d’incidents de ce type par an, un nombre « stable depuis dix ans », explique « appliquer les recommandations de l’Établissement public de sécurité ferroviaire (EPSF) » qui peuvent aller jusqu’au retrait des trains. « Quelques retraits de trains sur certaines lignes » ont été opérés « ces dernières semaines », précise le porte-parole.
Alors que la CGT impute deux accidents mortels d’automobilistes (en 2006 et 2012) au « déshuntage », la SNCF n’en reconnaît pas « à ce stade »,

Tags #infos #trains #france

Île-de-France : La SNCF sur le pont ce jeudi pour contrôler les usagers - Jeu 5 Nov 2015 - 14:20

http://www.20minutes.fr/paris/1724691-20151105-ile-france-sncf-pont-jeudi-controler-usagers

Tag infos sur Tout sur le rail 648x415_25-controleurs-dix-agents-suge-police-ferroviaire-sncf-bloquaient-totalite-sorties-gare-saint-denis-operation-controle-titres-transport , 25 contrôleurs et dix agents de la Suge, la police ferroviaire de la SNCF, bloquaient la totalité des sorties de la gare Saint-Denis pour une opération de contrôle des titres de transport. - F. Pouliquen / 20 Minutes


« Vos titres de transports s’il vous plaît ». Attendez-vous à entendre cette injonction dans les prochains jours dans les gares et les trains d’Île-de-France. Les voyageurs transitant par la gare Saint-Denis n’y ont en tout cas pas coupé ce jeudi matin. Dès 7h, 25 contrôleurs et dix agents de la Suge, la police ferroviaire de la SNCF, bloquaient la totalité des sorties de la gare. Même le portique d’entrée, cassé depuis plusieurs mois, n’a pas échappé à leur vigilance. « Depuis qu’il est ouvert aux quatre vents, les fraudeurs ont pris l’habitude de sortir en douce par ce point », explique, pas dupe, un agent de la Suge.

Un mois de novembre « zéro fraude »


La SNCF a prévenu : après un mois d’octobre consacré à faire de la pédagogie sur l’importance de l’achat et de la validation des titres, novembre sera le mois « zéro fraude ». La compagnie ferroviaire en avait fait une première démonstration mercredi, en bloquant totalement la gare du Nord, pour une opération de contrôles des titres des transports. « Nous avions déjà mené une opération de la sorte par le passé, gare du Nord, confie Michel Bendjirou Françoise, responsable sûreté et lutte anti-faude sur les lignes H, B et K. Mais c’était bien la première fois que nous le faisions avec une telle ampleur. » Ce jeudi, la SNCF passe à une vitesse supérieure en mobilisant 300 contrôleurs et 100 agents de la Suge sur six opérations de contrôle qui s’étaleront sur la journée et sur toute l’Île-de-France.

63 millions d’euros de manque à gagner


D’autres opérations conjointes de ce type sont prévues dans le mois. Michel Bendjirou Françoise ne s’en cache pas : « nous serons de nouveau à la gare du Nord la semaine prochaine », prévient-il. Et après novembre ? « Nous resterons sur un rythme de contrôle soutenu, prévient-on à la SNCF. La fraude est un objectif important de Transilien pour 2016. »

C’est que l’incivilité à un coup : 63 millions d’euros de manque à gagner pour l’Île-de-France. « Elle fait naître également un sentiment d’injustice entre les usagers qui paient et ceux qui voyagent sans tickets, ajoute Céline Sibert, directrices des lignes H, B et K à la SNCF.



Tags #infos #trains #france

Transports : le gouvernement veut muscler les contrôles après l'attaque du Thalys - Mar 20 Oct 2015 - 7:25

A menace terroriste accrue, pouvoirs nouveaux : le gouvernement a annoncé lundi 19 octobre  un train de mesures renforçant considérablement les contrôles et les fouilles dans les transports en commun, après l'attaque du Thalys en août qui aurait pu virer au carnage.

A menace terroriste accrue, pouvoirs nouveaux : le gouvernement a annoncé lundi 19 octobre  un train de mesures renforçant considérablement les contrôles et les fouilles dans les transports en commun, après l'attaque du Thalys en août qui aurait pu virer au carnage. Une loi votée d'ici le printemps 2016 : tel est le voeu formulé lundi par le gouvernement, conséquence directe de l'attaque déjouée à bord du Thalys, le 21 août. Un homme armé avait tenté d'ouvrir le feu dans un Thalys reliant Amsterdam à Paris, avant d'être désarmé par des passagers. Il y avait eu deux blessés et le pire avait été évité de peu.


Lire la suite

Tags #infos #trains #france

Lyon: La Région Rhône-Alpes promet «du mieux» pour les usagers des TER - Jeu 1 Oct 2015 - 13:56

Des « avancées notables » pour le service rendu aux usagers. Voilà ce à quoi s’est engagé le président PS de la Région Rhône-Alpes Jean-Jack Queyranne qui a dévoilé, ce jeudi, un avenant à la convention d'exploitation du réseau TER négocié avec la SNCF, qui sera soumis au vote des conseillers régionaux le 16 octobre et sera applicable dès 2016 (lire encadré).

Des remboursements mis en place en septembre 2016

Principale nouveauté, les usagers devraient voir leur quotidien s’améliorer dans les TER, selon le Conseil régional, qui s’est félicité ce jeudi d’avoir obtenu la mise en place d’une garantie fiabilité pour les usagers. En clair, les abonnés mensuels ou annuels pourront, comme c'est le cas pour le trafic TGV, se voir rembourser 30% du prix de leur abonnement en cas de retards ou d’annulations de trains répétés. Pour bénéficier de cette garantie, les usagers devront avoir subi 10 retards de plus de 15 minutes ou annulations au cours du mois.


Lire la suite

Tag infos sur Tout sur le rail Tag328#infos #trains #france

Tarifs SNCF : 7 Français sur 10 jugent le train trop cher - Jeu 24 Sep 2015 - 11:31

http://www.rtl.fr/actu/economie/tarifs-sncf-7-francais-sur-10-jugent-le-train-trop-cher-7779831518

RTL vous a dévoilé jeudi 24 septembre l'enquête de satisfaction de l'association de consommateur CLCV, réalisée auprès des usagers des trains au cours du premier semestre 2015. Principal enseignement : 69% des personnes interrogées jugent "cher" ou "trop cher" le prix du train.  Près de sept usagers sur dix se perdent dans la jungle des tarifs de la SNCF. Ils ne la comprennent pas. Seuls 32% des répondants jugent l'information tarifaire claire, tandis que 35% voyageurs la jugent insuffisante, et 23% carrément opaque.
  
La tarification reste une préoccupation forte. Quand on demande aux voyageurs quelles améliorations leur semblent prioritaires, la "baisse des prix" est citée à plus de 46,3%, suivi par la "ponctualité" (21,3%) et la "fréquence des trains" (9,6%). 

L'autre grief fait à la SNCF, concerne l'indemnisation, jugée insuffisante. 43,7% des voyageurs indiquent subir souvent des retards, ce qui pose la question de leur indemnisation. 63,5% des personnes interrogées estiment que les retards de plus d'un quart d'heure devraient être indemnisés d'office. Seul l'accueil est jugé plutôt positif par usagers des trains. L'accueil en gare/station est qualifié de bon à 45%.

Tag infos sur Tout sur le rail Tag322#infos #trains #france

La SNCF condamnée pour discrimination envers plusieurs centaines de Chibanis marocains - Lun 21 Sep 2015 - 7:38

http://www.ladepeche.fr/article/2015/09/21/2181550-sncf-condamnee-discrimination-envers-plusieurs-centaines-chibanis-marocains.html

La SNCF a été condamnée lundi pour discrimination envers plusieurs centaines de Chibanis marocains, a annoncé le Conseil des Prud'hommes de Paris.
Selon un conseiller prudhommal, la SNCF a été condamnée dans neuf dossiers sur dix. Les condamnations sont en moyenne assorties de dommages et intérêts d'environ 200.000 euros, a indiqué de son côté à l'AFP l'avocate Clélie de Lesquen. Plus de 800 cheminots de nationalité ou d'origine marocaine avaient déposé des recours affirmant avoir été bloqués dans leur carrière et lésés à la retraite.

Tag infos sur Tout sur le rail Tag319#infos #trains #france

SNCF. La loi Macron va coûter cher aux régions - Jeu 10 Sep 2015 - 13:40

Tag infos sur Tout sur le rail Ter_loire
"De là à penser que le train n’est plus la priorité de la SNCF, il n’y a qu’un pas », s’indigne Jacques Auxiette, président socialiste de la région des Pays de la Loire.
Photo : DR
Devant le projet de la SNCF de faire concurrencer ses trains par des cars, l’indignation monte chez les élus régionaux qui subventionnent les Trains Inter Cités (TER). Ce projet aberrant souligne aussi l’absurdité de la promotion des transports par autocars de la loi Macron adoptée sans vote du Parlement.
Hier dans un article publié sur le site de l’Humanité.fr nous montrions l’incohérence de la politique du président de la République et de son gouvernement à l’approche de la Conférence de Paris sur le climat (COP 21).

Lire la suite

Tag infos sur Tout sur le rail Tag315#infos #trains #france

Migrants: des clôtures de haute sécurité à Calais-Frethun - Mer 26 Aoû 2015 - 7:22

http://www.charentelibre.fr/2015/08/25/migrants-des-clotures-de-haute-securite-a-calais-frethun,2013829.php

SNCF réseau va installer des clôtures de haute sécurité sur son site de Calais-Frethun (Pas-de-Calais) qu'empruntent les migrants pour pénétrer sur les installations d'Eurotunnel, a indiqué mardi à l'AFP la société.
"On travaille activement avec Eurotunnel et les autorités française et britannique au renforcement de la protection du site de Calais-Frethun", a indiqué le porte-parole Nord-pas-de-Calais/Picardie de SNCF Réseau, entreprise chargée des infrastructures ferroviaires. 
"Ce renforcement passera par la mise en place de clôtures de haute sécurité identiques à celles posées sur le port de Calais", a-t-il ajouté.
Le calendrier de pose n'est pas encore connu mais "tout sera fait pour que ce soit fait le plus rapidement possible"
Le groupe Eurotunnel avait pointé récemment ce site de la SNCF, réclamant qu'il "soit davantage sécurisé", jugeant que les migrants avaient "changé de stratégie" et passaient désormais par ces rails pour atteindre le site du tunnel sous la Manche. 
SNCF réseau a également engagé plusieurs actions pour sécuriser le site "avec le débroussaillage d'une vingtaine d'hectares, au plus près de nos grillages qui a permis de supprimer les zones d'attente dans lesquelles pouvaient se réfugier les migrants avant de tenter de donner l'assaut"
Autre mesure, SNCF réseau a mis en place cet été "une force de réaction rapide" afin de réparer "sous 24 heures" les clôtures qui sont découpées par les migrants lors des tentatives d'intrusion. 
Le tunnel sous la Manche fait l'objet de tentatives d'intrusion de migrants prêts à tout pour gagner la Grande-Bretagne. Elles se sont multipliées en juin-juillet, avant une nette décrue depuis début août.

Tag infos sur Tout sur le rail Tag358#infos #trains #france

Royal en faveur des portiques de sécurité pour les trains transfrontaliers - Mar 25 Aoû 2015 - 7:49

http://www.charentelibre.fr/2015/08/24/royal-en-faveur-des-portiques-de-securite-pour-les-trains-transfrontaliers,2013697.php

La ministre de l'Écologie Ségolène Royal, ministre de tutelle des Transports, a préconisé lundi l'installation de portiques de sécurité "pour les trains qui franchissent les frontières", comme les Thalys, un dispositif déjà en place pour l'Eurostar.
"On pourrait commencer par les trains qui franchissent les frontières", a dit la ministre interrogée sur iTÉLÉ après l'attaque déjouée vendredi à bord d'un train Thalys reliant Amsterdam à Paris. 
Mme Royal s'est également dite favorable à "des contrôles aléatoires dans les gares", qui pourraient être effectuées par des agents de la SNCF mais aussi par des entreprises de sécurité.
"Lorsque vous allez dans une salle de spectacles, ce sont les agents affectés dans les salles qui assurent la fouille des sacs", a-t-elle ajouté. 
"Un contrôle aléatoire ce n'est pas un contrôle discriminatoire. On peut par exemple faire ouvrir les gros sacs. S'il y a un sac suspect, il est tout à fait logique qu'il soit contrôlé", a encore dit la ministre.
Le secrétaire d'État aux Transports Alain Vidalies a déclaré ce lundi matin qu'il "préfère qu'on discrimine effectivement pour être efficaces, plutôt que de rester spectateurs" avant de revenir sur ses propos.  

Tag infos sur Tout sur le rail Tag357#infos #trains #france

SNCF : pour Guillaume Pepy, la compagnie ne doit plus se limiter aux trains - Lun 17 Aoû 2015 - 10:43

http://www.huffingtonpost.fr/2015/08/17/sncf-guillaume-pepy-compagnie-trains-avions_n_7996942.html?ncid=tweetlnkfrhpmg00000001

Tag infos sur Tout sur le rail N-SNCF-GUILLAUME-PEPY-large570

"Je n'ai pas vraiment de passion pour les trains, je n'ai jamais été fan des trains miniatures quand j'étais petit." Dans un entretien au Financial Times publié dimanche 16 août (article en anglais), Guillaume Pepy, le patron de la SNCF, fait part de ses ambitions en expliquant et qu'il n'entend plus se limiter aux trains et veut faire "entrer sa compagnie dans le XXIe siècle". Quitte à la "transformer complètement".
"Je veux transformer une compagnie ferroviaire monopolistique en un groupe de transport international, et je veux le faire rapidement", résume celui qui a pris la tête de la SNCF en 2008. "Nous ne pouvons plus seulement proposer des trains", estime-t-il, expliquant son intention de déployer à l'avenir "des vélos, des voitures électriques, du partage de voitures, du covoiturage, des systèmes de métro léger", avec une réserve tout de même.
"Nous voulons absolument tout faire, sauf les avions. Nous ne deviendrons jamais une compagnie aérienne", assure Guillaume Pepy. Mais ses ambitions pourraient tout de même se heurter, selon le Financial Times, à ce que le quotidien qualifie de "gréviculture" à la SNCF. Une résistance éventuelle face à laquelle le patron de la compagnie affiche une ligne ferme, même s'il estime que "les syndicats ne sont pas le plus grand obstacle au changement".

Tag infos sur Tout sur le rail Tag348#infos #trains #france

SNCF : un cadre payé depuis 12 ans à ne rien faire ! - Jeu 13 Aoû 2015 - 9:59

https://fr.news.yahoo.com/sncf-cadre-pay%C3%A9-%C3%A0-ne-rien-faire-084200538.html



  • Tag infos sur Tout sur le rail 1953182lpw-1953206-article-fayolle-photogra-jpg_3006497

    LePoint.fr/Par Ian Hamel - Un cadre de la SNCF estime être placardisé pour avoir dénoncé une fraude sur laquelle son employeur n'a jamais enquêté


À la suite d'un conflit avec son employeur, Charles Simon est payé 5 000 euros par mois pour rester chez lui en attendant une affectation qui ne vient pas.
En ces jours difficiles, beaucoup de Français pourraient envier la situation de ce cadre supérieur, ingénieur des mines et diplômé de l'Essec. Quand bon lui chante, Charles Simon, 55 ans et salarié de la SNCF, sillonne la France (il ne paye pas le train) et rend visite à ses nombreux copains. C'est qu'il a le temps : depuis douze ans, cet habitant de Saint-Quentin, dans l'Aisne, attend une affectation. Et son employeur ne l'a jamais astreint à la moindre présence dans un bureau. En clair, il est "placardisé", mais sans placard.
Pourtant, Charles Simon n'apprécie guère cette situation, même s'il perçoit en brut chaque mois 5 496,69 euros (y compris une indemnité de résidence et une prime de gestion). La cause de sa mise à l'écart ? Entré en 1991 à la SNCF, il a été détaché en 2003 auprès de sa filiale Geodis Solutions, société de transport et de logistique. Là, il découvre "une fraude de 20 millions d'euros au préjudice de la SNCF".
Affecté à Saint-Denis, domicilié à Saint-Quentin
"Ces manoeuvres frauduleuses concernaient, entre autres, la dissimulation d'un rapport de la Cour des comptes relatif au chantier Éole (ligne E du RER) ainsi que des détournements de fonds lors de la construction du TGV Nord", détaille-t-il. Charles Simon, qui est défendu par l'avocat William Bourdon, affirme qu'après avoir informé sa hiérarchie dans un rapport confidentiel il est mis à la disposition de la SNCF qui, depuis, ne lui a jamais proposé d'affectation. Plus précisément, cet ancien lauréat de la Fondation de France est, certes, de temps à autre convoqué par la direction des ressources humaines pour évoquer sa carrière, mais ensuite aucun poste ne lui est proposé.
Tout cela, (...)
Lire la suite sur LePoint.fr

Tag infos sur Tout sur le rail Tag347#infos #trains #france


Revenir en haut

La date/heure actuelle est Mer 16 Oct 2019 - 22:30