Tout sur le rail

Histoire du rail en France

Association Les Amis de Didie

Twitter !!

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 2 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 2 Invités

Aucun


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 29 le Mer 18 Mar 2015 - 8:41

Visiteurs !


Compteur Global gratuit sans inscription

297 résultats trouvés pour france

Gare Saint-Jean à Bordeaux : un chantier bien échafaudé - Mar 14 Avr 2015 - 10:39

http://www.sudouest.fr/2015/04/14/un-chantier-bien-e-chafaude-1890787-2780.php

La rénovation de la halle voyageurs a débuté. Elle fait partie des 14 chantiers qui seront menés d’ici juillet 2017 pour préparer l’arrivée de la ligne à grande vitesse.

Tag france sur Tout sur le rail - Page 9 1890787_434_9195384_800x400 Les échafaudages composent un plafpnd improbables au dessus des quais. ©
Photos Philippe Taris


A chaque fois qu'un TGV ou qu'un TER entre en gare à Bordeaux, c'est un peu le même train-train. À peine descendus des voitures, les voyageurs s'agglutinent sur les quais, encombrés par les échafaudages, pour photographier un chantier pour le moins spectaculaire . Car sous la grande halle des voyageurs, inscrite aux Monuments historiques , ce sont désormais des dizaines de tours métalliques qui se dressent afin de soutenir une plateforme située au-dessus des caténaires. Car là-haut, à 10 mètres au-dessus des voies, il y a une autre vie totalement indépendante de l'activité de la gare . Celle d'un chantier hors normes, qui a débuté en septembre 2014 et qui consiste à rénover la verrière de la halle. Au fil des semaines, les échafaudages envahissent un peu plus la gare, progressant du nord vers le sud. Des rails au-dessus des rails Du côté sud de la halle, les ouvriers poursuivent la construction du gigantesque échafaudage.

Tags : #gares #trains #france

LGV Bordeaux-Toulouse: «Le gouvernement prendra rapidement sa décision», assure François Hollande - Mar 14 Avr 2015 - 10:34

http://www.20minutes.fr/toulouse/1586379-20150414-lgv-bordeaux-toulouse-gouvernement-prendra-rapidement-decision-assure-francois-hollande

Tag france sur Tout sur le rail - Page 9 648x415_tgv-traversant-le-village-de-pompignan-au-sud-de-montauban TGV traversant le village de Pompignan au sud de Montauban. - Alexandre GELEBART/REA


Effervescence à Cahors, ce mardi. François Hollande a signé dans la préfecture du Lot le contrat de plan Etat-Région Midi-Pyrénées qui mobilisera 1,770 milliard d'euros pour la période 2015-2020.



Parmi les nombreux dossiers évoqués par le président de la République figure celui de la mobilité durable. Plus de 850 millions d'euros seront d'abord investis dans ce secteur, et en particulier dans la modernisation du réseau ferroviaire et l'aménagement de la gare de Toulouse en prévision de l'arrivée du TGV, même si un avis défavorable a été rendu récemment par la commission d'enquête publique.

Midi-Pyrénées: La LGV Bordeaux-Toulouse a du plomb dans l'aile

Sur ce point, le chef de l’Etat a évoqué les « interrogations » suscitées par cet avis, promettant que «le maître d'ouvrage y répondra avant l'été». Ensuite, «le gouvernement prendra rapidement sa décision après avis du Conseil d'Etat».

La quatrième région française la mieux dotée


Plus globalement, ce montant de 1,770 milliard d’euros du contrat, doté à quasi-parité par l'Etat (709,1 millions d'euros) et la Région (723,3 millions d'euros), fait de Midi-Pyrénées la quatrième région française la mieux dotée derrière l'Ile-de-France, Rhône-Alpes et Provence-Alpes-Côte-d'Azur, a affirmé François Hollande.

Le président de la République a fait valoir que l'Etat avait augmenté sa dotation de 12,5% par rapport au précédent plan. Le reste des investissements (environ 330 millions d'euros) sera supporté par les départements et les communes.



Tags : #trains #france

Nancy : l'octogénaire saute du train qui démarre - Lun 13 Avr 2015 - 14:39

http://www.republicain-lorrain.fr/meurthe-et-moselle/2015/04/13/il-saute-du-train-qui-demarre

www.republicain-lorrain.fr/images/E8668219-AEF9-4D15-9686-55181C014C55/LRL_v0_03/les-sapeurs-pompiers-ont-porte-secours-a-l-octogenaire-coince-entre-deux-essieux-photo-alexandre-marchi-er-hdt-region.jpg" alt="" />
Un octogénaire qui se trouvait à bord du Metz-Marseille, samedi en milieu d’après-midi, a sauté du train alors qu’il démarrait, en gare de Nancy. Il s’en sort miraculeusement grâce au conducteur, qui a pu freiner à temps. Légèrement blessé, l’homme s’est retrouvé coincé entre deux essieux durant de longues minutes, avant que les sapeurs-pompiers ne lui portent secours. Il a pu être médicalisé sur place et transporté aux urgences de l’hôpital central.
Le miraculé a sauté du train en marche afin d’échapper à un contrôle des Douanes qui venaient de monter à bord. Il semble que des « produits » aient été retrouvés dans son sac. Le miraculé sera prochainement entendu par les Douanes sur son lit d’hôpital.

Tags : #incidents #trains #france

Le réseau ferroviaire fatigué en Paca selon un audit de la SNCF - Lun 13 Avr 2015 - 13:15

http://www.varmatin.com/derniere-minute/le-reseau-ferroviaire-fatigue-en-paca-selon-un-audit-de-la-sncf.2109373.html

Comment se porte le réseau ferroviaire en Paca? Pas très bien, si l'on consulte l'audit interne réalisé en début d'année dernière par la SNCF et qu'a publié cette semaine Mediapart sur son site Internet.
Les principales anomalies concernent le Vaucluse, dans le secteur de Cavaillon, et les Hautes-Alpes, près de Gap, mais les six départements souffrent.
Il manquerait des boulons sur les voies ferrées, d'autres seraient desserrés, mais aussi «des manques importants dans la veille technique» qui aboutissent à un niveau de sécurité «éloigné de l'objectif».
La faute à un réseau globalement «vieillissant» qui génère «des risques de déraillement ou de collision».
Audit de deux mois
Résumé en 63 pages, l'audit, qui a duré deux mois, est implacable : il passe en revue treize domaines d'analyse, de la sécurité des personnels jusqu'à la maintenance des engins.
Sept domaines ressortent de cette étude «partiellement affectés», six autres «fragiles» dont cinq «très fragiles».
Des mots forts que Jacques Frossard, directeur régional de SNCF Réseau (ex-RFF), tient à relativiser : «Cet audit interne, mené tous les deux ans »doit se lire« en langage cheminot. Ce n'est pas parce que l'on est éloigné de l'objectif que l'on envoie les trains dans le sable».
«Le réseau n'est pas dangereux»
Quant aux risques de «déraillement» ou de «collision, c'est comme pour une voiture que l'on passe au contrôle technique. Si les pneus sont usés, il n'y a pas de risque de sortie de route immédiate. En revanche, il faut les changer. Le réseau n'est pas dangereux», assure Jacques Frossard.
Et la maintenance est passée en tête de liste des priorités de la SNCF, après l'accident de Bretigny-sur-Orge (7 morts en juillet 2013), prenant le pas sur les investissements: 105 millions d'euros sont dégagés cette année pour rajeunir le réseau en Paca, 160 en 2016.
«Il est regrettable que la Région, qui fait circuler 750 TER chaque jour, découvre cet audit, datant d'un an, par l'intermédiaire d'un article de presse», se plaint Jean-Yves Petit, vice-président (EELV) en charge des transports, tout en trouvant «rassurant que la SNCF fasse régulièrement ce type d'audit».
Lors du comité de pilotage de l'exploitation du réseau ferré régional qui se tiendra le 22 avril, l'élu compte demander à la compagnie ferroviaire «les mesures et les actions prises pour régler les problèmes identifiés par cet audit. De même, je demanderai d'en connaître les impacts sur la fiabilité et la régularité des TER».
Duraille à entendre!
Les usagers varois sont remontés comme des pendules sur ce sujet. Selon les relevés quotidiens réalisés entre La Garde et Marseille par un abonné qui emprunte cette ligne depuis neuf ans, la ponctualité est moins que jamais une qualité de la SNCF : 42% de trains à l'heure seulement en février et mars.
En 2014, la moyenne était selon cet usager, de 60%, très en deçà des statistiques officielles «plus proches de 80% sur l'axe Marseille-Nice».
Alors qu'une troisième voie flambant neuve est ouverte entre Marseille et Aubagne et que de nouvelles rames ont été mises en circulation.
Duraille à entendre!

Tags : #trains #france

Un train Toulouse-Paris percute un troupeau de vaches - Lun 13 Avr 2015 - 12:45

http://www.20minutes.fr/toulouse/1585511-20150413-train-toulouse-paris-percute-troupeau-vaches

Tag france sur Tout sur le rail - Page 9 648x415_troupeau-vaches-race-limousine
Un troupeau de vaches de race Limousine. - Gerard Lacz / Rex Featu/REX/SIPA

Les passagers se souviendront longtemps de ce trajet entre Toulouse et Paris. Lundi matin, peu après 9 h, leur train a heurté un troupeau de vaches qui traversait la voie ferrée. L'accident a eu lieu sur la commune de Glanges, dans la Haute-Vienne, à 30 km au sud de Limoges.

Selon le chef des opérations des sapeurs-pompiers, interrogé par La Montagne, il n'y a eu aucun blessé parmi les voyageurs. En revanche, deux vaches et deux veaux ont péri. Après le dégagement des cadavres, le train est reparti vers la capitale, avec une heure et quart de retard.

Tags : #incidents #trains #france

La SNCF porte plainte après l'agissement "irresponsable" de cyclistes sur le Paris-Roubaix - Lun 13 Avr 2015 - 10:24

https://fr.news.yahoo.com/sncf-porte-plainte-apr%C3%A8s-lagissement-074051336.html

Le passage d'un TGV qui a provoqué la fermeture des barrières automatiques a fractionné dimanche le peloton de Paris-Roubaix dont une partie a forcé le passage malgré l'interdiction réglementaire. L'incident, spectaculaire à travers les images télévisées, s'est produit à Hélesmes, à 87 kilomètres de l'arrivée.
Lundi 13 avril, la SNCF a annoncé porter plainte contre X après l'agissement "irresponsable" de ces cyclistes. "Plusieurs coureurs ont franchi délibérément et contrairement à toutes les règles de sécurité un passage à niveau fermé. Des millions de téléspectateurs ont ainsi pu constater en direct cette effraction extrêmement grave et irresponsable qui aurait pu être tragique", rappelle l'entreprise dans un communiqué.
"Un TGV qui circulait sur la voie quelques secondes après aurait pu percuter le peloton. La SNCF a décidé de porter plainte contre X, laissant le soin à l’enquête de déterminer la nature des responsabilités en cause, comme leurs auteurs, et regrette qu’une telle imprudence ait pu avoir lieu".
De tels agissements sont au minimum passibles d'une contravention pénale", rappelle la SNCF, ajoutant que ce type d'"infractions au code de la route ont causé en 2014, la mort de 29 personnes".
Menace de déclassement
Dimanche, de nombreux coureurs sont passés outre le feu rouge, ce qui est interdit sous peine de déclassement, avant que les officiels bloquent les autres concurrents, quelques secondes avant le passage du TGV.
Dans les minutes suivantes, les régulateurs postés devant le peloton ont ralenti l'allure afin que les retardataires puissent reprendre place dans le groupe et revenir à la situation antérieure.
"Il n'a pas été possible aux coureurs de tête de s'arrêter dans des conditions de sécurité suffisantes", avait estimé après l'arrivée le président du jury des commissaires, le Belge Guy Dobbelaere. "Le peloton se trouvait à 10 mètres lorsque les barrières ont commencé à se...
Retrouvez cet article sur le Huffington Post

Tags : #incidents #trains #france

choupi91

RER C : pagaille en vue ce lundi - Lun 13 Avr 2015 - 8:16

http://www.metronews.fr/paris/rer-c-pagaille-en-vue-ce-lundi/modm!liYPX6yl9BRb/


Les trains circuleront avec difficulté ce lundi sur la ligne du RER C, en Ile-de-France. Une partie des conducteurs a en effet décidé d'exercer leur droit de retrait après un "tir de projectile" sur un train, dimanche soir.




Tag france sur Tout sur le rail - Page 9 Capture-decran-2015-04-13-a-08
Le conducteur "affirme avoir vu une ou deux personnes sur un pont lui tirer dessus", a-t-on appris de source policière. Photo : STEPHANE DE SAKUTIN / AFP


Un début de semaine compliqué pour les usagers du RER C. Plusieurs trains sont en effet supprimés ce lundi matin, a annoncé la SNCF. En cause : un "acte de malveillance", survenu à Choisy-le-Roi (Val-de-Marne) dimanche soir.
"Hier à 21h30, un train Intercités qui faisait la liaison Toulouse-Paris a reçu un tir présumé de carabine au niveau de la gare de Choisy-le-Roi (Val-de-Marne)", a expliqué une porte-parole de SNCF Transilien. Certains trains Intercités empruntent les mêmes voies que celles du RER C. "La circulation du RER C sera perturbée toute la journée car les conducteurs de la ligne C et d'autres conducteurs d'Intercités ont exercé leur droit de retrait", a-t-elle précisé. "Une vingtaine de trains ont été supprimés", selon elle.
Le conducteur "choqué"
Le conducteur "affirme avoir vu une ou deux personnes sur un pont lui tirer dessus", a-t-on appris de source policière. "Il y a un enfoncement circulaire sur la carrosserie, au-dessus de la vitre du conducteur", a précisé cette source. Toutefois l'enquête, confiée au commissariat de Choisy-le-Roi, doit déterminer s'il s'agit de tirs d'arme à feu ou d'un projectile. Le conducteur, "choqué", a été pris en charge, selon la SNCF.
La ligne du RER C, longue de 187 kilomètres, dessert 84 gares et traverse sept départements d'Ile-de-France, de Pontoise (Val-d'Oise), Versailles rive gauche et Saint-Quentin-en-Yvelines (Yvelines) jusqu'à Saint-Martin d'Etampes et Dourdan-la-Foret (Essonne). Elle transporte 540.000 voyageurs et voit circuler 531 trains chaque jour.

Tags : #incidents #trains #france

Paris-Roubaix: Un TGV coupe le peloton en deux, certains coureurs forcent le passage - Dim 12 Avr 2015 - 17:39

https://fr.news.yahoo.com/video-paris-roubaix-tgv-coupe-peloton-deux-certains-124057112--spt.html

Incroyables images sur les routes de l'Enfer du Nord...
Comme si les pavés ne suffisaient pas. Dimanche, le Paris-Roubaix a été la scène d'une séquence incroyable. A 85 kilomètres de l'arrivée, le peloton a en effet été coupé en deux par un passage à niveau en train de se baisser. Médusés, certains coureurs, bloqués derrière la barrière, ont alors vu passer un TGV à pleine vitesse sous leurs yeux.
Problème: en tête du peloton, certains cyclsites ont bravé les signaux d'alerte et sont tout de même passés. Le règlement est clair: traversé les rails quand les barrières s'abaissent est strictement interdit.

 
Pour le moment, aucun coureur n'a été déclassé pour avoir forcé le passage. D'ailleurs, la première partie du peloton, après le passage du TGV, a décidé d'attendre les retardataires.
>>> Suivez Paris-Roubaix en live

Retrouvez cet article sur 20minutes.fr


Tags : #incidents #trains #france

Savoie: Trafic SNCF toujours perturbé entre Moûtiers et Bourg-Saint-Maurice - Sam 11 Avr 2015 - 9:41

http://www.20minutes.fr/lyon/1584271-20150411-savoie-trafic-sncf-toujours-perturbe-entre-moutiers-bourg-saint-maurice

Tag france sur Tout sur le rail - Page 9 648x415_images-de-l-eboulement-intervenu-le-7-avril-a-moutiers-savoie-afp-photo-jean-pierre-clatot Images de l'éboulement intervenu le 7 avril à Moûtiers (Savoie) AFP PHOTO / Jean-Pierre Clatot - AFP


Contretemps pour les amateurs de ski aux vacances de printemps. En raison d'un éboulement intervenu le 7 avril à Moûtiers, le trafic TER SNCF est toujours très perturbé pour ce premier week-end des vacances, entre les gares de Moûtiers et Bourg-Saint-Maurice, au fond de la vallée de la Tarentaise.

Sur la ligne en provenance de Chambéry, le transporteur a mis en place des bus de substitution pour assurer la liaison jusqu'aux gares proches des stations, à Bourg-Saint-Maurice et La Plagne. L'interruption de trafic dure depuis un éboulement qui s'est produit le 7 avril dans une zone artisanale à Moûtiers.

Trois cent mètres de voie ferrée à refaire


Les rochers, pesant plusieurs tonnes selon les pompiers, ont endommagé un magasin. Mais la voie SNCF et la caténaire (qui alimente les trains en électricité) ont également été touchés. «Il y a trois cents mètres de voie à refaire complètement», précise la direction du transporteur, qui n'était pas en mesure, vendredi, d'indiquer une date de reprise du trafic sur la voie ferrée.



Une fois les voies réparées, la SNCF devra également obtenir l'agrément de la préfecture pour la remise en circulation, en fonction notamment de l'état de la falaise. «Heureusement les cheminots alpins sont très rodés à ce type d'événement», assure le directeur d'établissement Alpes de la SNCF.

Les bus mis en place à partir de Moûtiers, sur la ligne Chambéry-Bourg-Saint-Maurice, reprennent la même fréquence de circulation que les TER habituels. Ils arrivent cependant un peu plus d'une demi-heure plus tard au terminus de Bourg-Saint-Maurice. Environ 3.300 voyageurs sont concernés pour sa seule journée de samedi, et 1.500 pour dimanche. La SNCF répond aux demandes d'information sur son compte twitter @SNCF_Direct

Tags : #incidents #trains #france

Nantes: La nouvelle gare SNCF sera fin prête en 2019 - Ven 10 Avr 2015 - 19:21

http://www.20minutes.fr/nantes/1584139-20150410-nantes-nouvelle-gare-sncf-fin-prete-2019

Tag france sur Tout sur le rail - Page 9 648x415_parvis-nord-gare-totalement-transformee Le parvis nord de la gare sera totalement transformée. - F. Brenon / 20 Minutes


Le projet d’agrandissement et de modernisation de la gare SNCF de Nantes devient concret. Ce vendredi, les élus de Nantes métropole ont voté de nouvelles avancées significatives. Ce qu’il faut savoir.

Qu’est-il prévu ? L’objectif est de créer un bâtiment mezzanine reliant, au-dessus des voies, les gares nord et sud. Cette plate-forme, dont l’architecte lauréat sera désigné ces prochaines semaines, accueillera commerces et services et disposera de rampes, escalators et ascenseurs menant à chacun des quais. Côté nord, un grand parvis piétonnier, englobant la station de tramway, sera créé. Le trafic automobile n’y sera donc plus possible. L’allée Charcot deviendra piétonne du Jardin des plantes jusqu’au château. Plus fonctionnel, le côté sud de la gare hébergera les aires de taxis et autocars.

Quand auront lieu les travaux ? L’enquête publique débutera en 2016. Les travaux de transferts des équipements ferroviaires s’effectueront entre 2015 et 2018. Les travaux du cœur de gare dureront environ trois ans pour une inauguration espérée à l’été 2019. Le chantier de transformation du parvis nord doit lui aussi s’achever en 2019.

Pourquoi un tel projet ? L’actuelle gare ferroviaire est déjà régulièrement saturée aux périodes de pointe, notamment son tunnel devenu obsolète. Or les prévisions de trafic tablent sur 25 millions de voyageurs en 2030, soit le double de la fréquentation actuelle. Par ailleurs, les bâtiments et espaces publics actuels, vieillots et peu adaptés aux piétons, ne siéent pas trop avec l’image dynamique souhaitée par la sixième ville de France.

Et les stationnements ? Côté gare nord, le parking à étages restera, mais le petit parc à enclos est voué à être construit. C’est au sud que seront concentrées les plus grandes capacités de stationnement, de même que les dépose-minute. Un nouveau parking public aérien de 500 places sera par exemple érigé d’ici à 2019, intégré à un ensemble immobilier de bureaux et logements. Son ouverture permettra de supprimer quelques places de stationnements situées le long du bassin Saint-Félix.

Combien ça coûte tout ça? Le projet global est estimé à 123 millions d’euros, dont 39 millions d’euros pour Nantes métropole, principal financeur à égalité avec la région Pays de la Loire. Le réaménagement des espaces publics côté nord coûte à lui seul 17 millions d’euros à la métropole nantaise.



Tags : #gares #trains #france

Avesnes-sur-Helpe: un camion reste coincé sous le pont SNCF, rue Chabloz - Jeu 9 Avr 2015 - 14:22

http://www.lavoixdunord.fr/region/avesnes-sur-helpe-un-camion-reste-coince-sous-le-pont-ia12b45169n2762406

Tag france sur Tout sur le rail - Page 9 2136109467_B975246715Z.1_20150409153106_000_GQV4A63TD.1-0

Vers 14 heures, un camion venant de Lesquin pour livrer de l’encre dans une entreprise à Wignehies a tenté de prendre le raccourci qui permet d’éviter les feux tricolores de la ville d’Avesnes-sur-Helpe.
A tenté, puisque le haut du véhicule, côté droit, a touché le pont SNCF situé au bout de la rue Jean-Paul-Chabloz, à la limite avec la commune d’Avesnelles. Sapeurs-pompiers et gendarmes d’Avesnes sont intervenus. Impossible alors d’avancer ou de reculer. C’est en dégonflant les quatre pneus du camion que les sapeurs-pompiers ont réussi à le décoincer. Le camion - et la circulation - sont restés bloqués pendant une vingtaine de minutes.

Tags : #trains #france

Bretagne: Les nouveaux TER à double étage se payent une tournée - Jeu 9 Avr 2015 - 14:08

http://www.20minutes.fr/rennes/1583023-20150409-bretagne-nouveaux-ter-double-etage-payent-tournee

Tag france sur Tout sur le rail - Page 9 648x415_premier-regio-2n-inaugure-15-octobre-axe-rennessaint-malo Le premier Regio 2N a été inauguré le 15 octobre sur l'axe Rennes/Saint-Malo. - J. Gicquel / APEI / 20 Minutes Jérôme Gicquel
Le réseau TER breton voit désormais double. Fin octobre, à quelques jours du départ de la Route du Rhum, le premier train Regio 2N avait été mis en service sur la ligne Rennes/Saint-Malo. Depuis, quatre autres trains à double étage ont été mis en circulation sur le réseau breton.
Au total, ce sont 17 TER nouvelle génération qui sillonneront la Bretagne d’ici le mois d’avril 2016, la région ayant investi 200 millions d'euros pour cette première commande. Construits par le groupe Bombardier dans son usine de Crespin dans le Nord, ces trains à double niveau ont déjà séduit neuf régions françaises, le groupe français ayant déjà enregistré la commande de plus de 160 rames.

Désengorger certaines lignes saturées

D’une capacité de 350 ou 500 places assises, les Regio 2N doivent permettre de désengorger certaines lignes du réseau breton arrivées à saturation, avec un trafic qui a presque doublé en dix ans dans la région. «C'est le cas sur le périurbain, notamment sur l'axe Rennes/Saint-Malo, et lors des pointes du week-end», indiquait lors de l’inauguration Gérard Lahellec, vice-président de la région en charge des transports. Ils permettront également à la région d’augmenter sa capacité d’accueil à bord de ses trains avec «25% de places assises supplémentaires sur l'ensemble du réseau».
Pour aller à la rencontre du public, les Regio 2N s’offriront d’ici la fin du mois un tour de la Bretagne avec une première escale ce samedi en gare de Rennes. Une troupe de comédiens proposera des visites guidées du train, avec également la possibilité de prendre place dans la cabine de conduite.

Tags : #trains #france

Pinet : réunion publique au sujet de la ligne SNCF Montpellier-Perpignan - Jeu 9 Avr 2015 - 7:46

http://www.midilibre.fr/2015/04/08/pinet-concertation-pour-la-ligne-sncf-montpellier-perpignan,1147424.php


Tag france sur Tout sur le rail - Page 9 Le-trace-de-la-ligne-montpellier-perpigna_1392550_667x333 Le tracé de la ligne Montpellier-Perpignan

L es Pinétois amenés à donner leur avis sur le tracé de la ligne SNCF Montpellier-Perpignan

Pour pouvoir accueillir les avis d'un grand public sur le futur tracé ainsi que sur les sites de gare nouvelle, SNCF Réseau met en place un large dispositif de concertation basé sur l'organisation de 10 réunions publiques sur l'ensemble du territoire entre Montpellier et Perpignan. 

Dans ce cadre une réunion publique est organisée le lundi 20 avril 2015 au foyer des campagnes place de l'Eglise à Pinet 34850 à 18 h 00.
Afin de mener au mieux cette concertation et d'informer les administrés, SNCF Réseau  prévoit :
- Une carte plastifiée représentant le tracé proposé à la concertation qui sera mis à la disposition à l'accueil de la mairie
- Des affiches, des flyers, questionnaires et un document de communication
- Un cahier de concertation, disponible à l'accueil de la mairie, permettant aux administrés de formuler leurs avis et remarques sur le projet.
L'ensemble de ces documents est disponible sur le site internet du projet : www.lalignenouvelle.com

Tags : #trains #france #manifestations

Dessertes LGV à Angoulême: les propos ambigus du secrétaire d'Etat - Jeu 9 Avr 2015 - 7:30

http://www.charentelibre.fr/2015/04/08/dessertes-lgv-a-angouleme-c-est-pas-gagne-a-en-croire-le-secretaire-d-etat,1949104.php

Tag france sur Tout sur le rail - Page 9 Dessertes-lgv-a-angouleme-les-propos-ambigus-du-secretaire-d_484076_536x358p . PHOTO/Archives Majid Bouzzit
"La qualité d'une desserte ne se mesure pas uniquement au nombre d'arrêts: l’amélioration substantielle des temps de parcours, les nouvelles destinations desservies par les TGV, et la diminution – autant que possible – des creux de desserte tout au long de la journée doivent également être pris en considération." Cette phrase sibylline est signée Alain Vidalies, secrétaire d'Etat chargé des transports. Il répondait hier mardi à la députée (PS) charentaise Marie-Line Reynaud sur les arrêts quotidiens en gare d'Angoulême prévus dans le cadre de la LGV Tours-Bordeaux.
Une question à point nommé alors que la fronde des élus charentais et au-delà se poursuit pour réclamer le maintien des 22 arrêts quotidiens comme prévu par la convention signée en 2011 par l'Etat, les collectivités territoriales et RFF, alors que la dernière mouture de la ligne prévoit seulement 14 arrêts. Rappelons d'ailleurs que les collectivités ont suspendu leur participation financière pour marquer leur protestation.
Voici la question de Marie-Line Reynaud -l'intégralité des échanges est à lire ici-."Ces travaux sont largement financés, à hauteur de 45 millions d’euros, par les collectivités territoriales, notamment le conseil général de la Charente et les groupements de communes d’Angoulême et Cognac. En échange de ce financement, des engagements avaient été pris dans une convention signée en 2011 par l’État, Réseau ferré de France, et les collectivités territoriales traversées par la ligne Tours-Bordeaux.
Cette convention prévoit vingt-deux arrêts quotidiens en gare d’Angoulême, onze dans chaque sens de circulation – la gare d’Angoulême n’étant plus sur la nouvelle ligne à grande vitesse. Or la SNCF, dont l’État est propriétaire à 100 %, envisage de ne pas respecter ses engagements, et de diminuer de 30 % le nombre d’arrêts en gare d’Angoulême, pour le ramener à quatorze, alors que l’augmentation du nombre de voyageurs consécutif à l’ouverture de cette ligne nouvelle en 2017 est estimée à 40 % dans cette même gare. 
Une perte d’un tiers des arrêts de TGV en gare d’Angoulême est totalement inacceptable. [...] Monsieur le secrétaire d’État, je vous demande de bien vouloir me confirmer dès maintenant que vous ferez tout pour que la SNCF respecte ses engagements, et pour que la fréquence des dessertes des TGV en gare d’Angoulême soit bien égale à vingt-deux arrêts par jour à compter de 2017."


Tags : #trains #france

Paris-Angoulême: la SNCF remet le Corail sur les rails - Jeu 9 Avr 2015 - 7:29

http://www.charentelibre.fr/2015/04/08/paris-angouleme-la-sncf-remet-le-corail-sur-les-rails,1949157.php

La SNCF a remis sur rails le train Corail entre Paris-Austerlitz et Bordeaux. 3h30 de voyage entre la capitale et Angoulême dans des wagons d’un autre temps. CL était dans le premier train samedi.
Tag france sur Tout sur le rail - Page 9 Il-faut-etre-matinal-pour-prendre-l-intercites-a-paris-en_484170_536x378p Il faut être matinal pour prendre l’Intercités à Paris. En revanche, depuis Angoulême, cette nouvelle ligne ne permet pas d’envisager un week-end à Paris à bas prix.. PHOTO/Photo R. T.
C’est un hymne au temps qui passe. Au temps passé, dépassé même. Des portes trop vieilles pour se refermer, des banquettes moelleuses aux couleurs délavées par plus de quarante années de service. C’est à ce prix-là que la SNCF a réussi à mettre sur rails des trains low-cost.
Depuis samedi dernier 4 avril, la liaison Paris-Austerlitz-Bordeaux est rouverte. Deux allers-retours par week-end pas vraiment pratiques pour les Charentais et une pause de cinq minutes à Angoulême.
«On n’avait pas vu que ce n’était pas un TGV», se marrent Amélie, Benoît et David. Les trois étudiants en communication partent passer Pâques dans le Bordelais. «Si on n’avait pas eu des tarifs aussi intéressants, on ne l’aurait pas fait.» 70 euros l’aller-retour.

Tag france sur Tout sur le rail - Page 9 Paris-angouleme-la-sncf-remet-le-corail-sur-les-rails_484171_490x159p
«C’est au moins deux fois moins cher que le TGV», apprécient Laurence et Stéphane. Mère et fils partent à Bordeaux. «Mon deuxième fils y habite.» Céline aurait apprécié un expresso. Mais la voiture-bar fait défaut. Tant pis! Elle profite des arrêts aux Aubrais, Saint-Pierre-des-Corps ou Poitiers pour prendre l’air et fumer une cigarette. Sinon, elle dort pour rattraper un réveil trop matinal.
Le train partait à 6h58. «Quand j’ai vu que le trajet durerait 4h30, j’ai prévu un bouquin: “Juste avant le bonheur”, d’Agnès Ledig.» Elle a hésité à faire du covoiturage. «Mon frère me l’avait conseillé, mais le train reste moins long et plus sûr.» Et moins cher.
Blablacar
dans la ligne de mire

Blablacar, c’est la cible. Sean Clairin, le directeur de la ligne Intercités, ne le cache pas. Les prix sont alignés. «On a fait des tarifs simples avec des réservations uniquement sur internet.» Paris-Bordeaux pour 15 euros, c’est possible, «si on réserve trois mois avant». Et à 45 euros si on voyage en première. «On vise une clientèle loisir pour qui la question du temps compte moins», reprend le directeur de la ligne.
La SNCF anticipe aussi la loi Macron et le retour des voyages en car. S’il ne compte pas s’aligner sur les prix de Mégabus (1 euro en prix d’appel pour Paris-Toulouse), Sean Clairin espère en revanche générer du trafic qui n’existe plus. «Les TGV étaient pleins pour Pâques, ça ne nous a pas empêchés de remplir nos six trains Intercités. On a fabriqué du voyage», se réjouit-il, fier d’avoir réussi cette réouverture en moins de huit mois.
Six cent six personnes dans ce premier voyage; 636 dès juin, quand les rames permettront d’accueillir plus de monde, en même temps que devrait arriver la restauration ambulante. «80% à destination de Bordeaux.» Familles, jeunes, moins jeunes, avec comme seul point commun de vouloir voyager le moins cher possible.
Pour aligner des prix aussi bas, la SNCF a fait du neuf avec du vieux. «On a pioché dans les rames de notre parc utilisé la semaine pour les trains de banlieue», explique Sean Clairin.
Ce qui fait un train pas très homogène avec parfois des numéros de place qui ne correspondent pas. Des wagons de plus de quarante ans, une locomotive électrique largement amortie. Les seuls coûts sont les péages, les taxes de gare, l’électricité et le personnel: deux contrôleurs, un conducteur de train.
Pour ce premier voyage, il s’appelait Romain Amic-Desvaud, attaché à la gare d’Austerlitz, mais né à Soyaux il y a quelques dizaines d’années. Il était très heureux de faire ce voyage. «Je trouve plus agréable de piloter un Intercités plutôt qu’un TGV.»
Angoulême est en approche. Depuis la plate-forme arrière, celle du wagon de queue, on retrouve le plaisir de regarder les rails défiler. Voyage dans le temps pour tous ceux qui ont connu les Angoulême-Paris-Austerlitz d’avant le TGV. Il aura fallu 1h20 de plus pour arriver à destination. Mais en ce week-end pascal, l’essentiel était d’arriver avant les cloches et les œufs.

Pas vraiment pratique pour les Charentais

Pour l’instant, ce train Intercités a surtout été pensé pour les Parisiens. La SNCF ne prévoit qu’un aller-retour le samedi et un autre le dimanche. Départ de Paris le matin à 6h58, arrivée à 10h36 à Angoulême. Pour le retour: départ d’Angoulême à 19h33 pour une arrivée à Paris à 22h51.
Pour l’Angoumoisin qui rêve d’un week-end parisien à petit prix, c’est râpé donc. Avec de tels horaires, au mieux, on peut envisager une nuit blanche. Ou alors, il faudra accepter de faire un aller ou un retour en TGV.
L’an prochain, le train devrait circuler aussi le vendredi et le lundi, offrant la possibilité de partir d’Angoulême le vendredi soir et de revenir le lundi matin, un peu en retard pour embaucher.
Pour la SNCF, c’est un sacré retour en arrière. Les trains Corail avaient disparu depuis vingt-cinq ans au profit de la rapidité des TGV. La SNCF, avec la nouvelle ligne à grande vitesse (LGV), est d’ailleurs toujours dans cette recherche de gain de temps entre Paris et Bordeaux. Oubliant au passage de s’arrêter à Angoulême puisqu’en 2017, elle prévoit moitié moins d’arrêts. Mais à ceux qui seraient tentés de croire que la renaissance de l’Intercités serait la pilule pour faire avaler cette baisse de trafic TGV à Angoulême, Sean Clairin, le directeur de la ligne Intercités, répond: «Ce n’est pas notre état d’esprit.»


Tags : #trains #france

Salomé: quatre moutons prennent la clé des champs… sur une voie SNCF - Mar 7 Avr 2015 - 8:09

http://www.lavoixdunord.fr/region/salome-quatre-moutons-prennent-la-cle-des-champs-sur-ia21b49772n2753457

Ce samedi, vers 10 h 30, les pompiers de La Bassée sont appelés : des moutons errent sur la voie de chemin de fer. Quatre trains sont arrivés en retard.


Tag france sur Tout sur le rail - Page 9 1644824411_B975208862Z.1_20150404170559_000_GTC49D0FQ.1-0




Ce samedi en fin de matinée, plusieurs moutons (quatre ou cinq, selon les premières informations que nous avons obtenues) ont été retrouvés, divagant sur les voies SNCF à Salomé. Ce sont finalement les gendarmes qui sont intervenus.
Quatre trains ont été retardés par cette divagation animale, le premier ayant eu trente minutes de retard. En effet, en pareil cas, les conducteurs passent au ralenti en klaxonnant pour éviter toute collision. Les lignes entre Lille et Béthune passent par Salomé.
D’après la mairie, il n’y a pas de pâture à proximité ; comment les moutons se sont-ils retrouvés là ? Ont-ils voulu fuir le sort qui leur est réservé lors du week-end de Pâques ? Remonter la voie de chemin de fer jusqu’au cinéma le plus proche afin de voir Shaun le Mouton, sorti le 1er avril ? À moins qu’ils n’aient voulu passer plus de temps à Salomé, dont la gare est située dans le hameau du Loup pendu... Le mystère reste entier, vu que nous ignorons l’identité de leur propriétaire.

Tags : #insolite #trains #france

Cadavre sur les voies : le trafic des trains a repris entre Nîmes et Montpellier - Mar 7 Avr 2015 - 8:03

http://www.midilibre.fr/2015/04/05/decouverte-d-un-cadavre-les-trains-sont-arretes-de-nimes-a-montpellier,1146064.php

Suite à la découverte d'un cadavre en bordure de voie à la sortie de Baillargues mais sur la commune de Saint-Aunès (Hérault), la circulation avait été interrompue depuis la fin de matinée. Elle a repris en début d'après-midi, en ce dimanche 5 avril, sur les lignes SNCF.

Un agent de la SNCF a découvert le cadavre d'un homme en bordure de la voie, en fin de matinée à 10 h 40, sur la commune de Saint-Aunès en limite de Baillargues en direction de Montpellier, ce dimanche 5 avril. On ne connaît pour l'instant  rien des raisons de sa présence. Ni des conditions de la mort. 

La circulation des trains a repris en début d'après-midi

La circulation des trains a été interrompue dans les deux sens, entre les gares de Nîmes, Lunel  et Montpellier, afin que les enquêteurs puissent effectuer toutes les constatations nécessaires sur place. Aucun train n' a été arrêté en pleine voie. Les voyageurs attendent donc dans les gares.
A 12 h 45, la SNCF a annoncé qu'une voie était rouverte, la circulation se faisait alors de manière alternée dans les deux sens. Le trafic a repris sur les deux voies en début d'après-midi. La SNCF a précisé que peu de voyageurs sont restés bloqués, ce dimanche étant au milieu du long week-end de Pâques, la fréquentation est moins importante qu'un dimanche normal.
Après les constations d'usage les gendarmes chargés de l'enquête privilégieraient la thèse d'un suicide.

Tags : #trains #incidents #france

Ile-de-France: Huchon veut doubler le nombre de médiateurs dans les transports - Jeu 2 Avr 2015 - 13:39

http://www.varmatin.com/france/ile-de-france-huchon-veut-doubler-le-nombre-de-mediateurs-dans-les-transports.2099129.html



Tag france sur Tout sur le rail - Page 9 6c6adb36931281895af92e1f1f48b93ed62e2a2c
Le nombre de médiateurs qui sillonnent les lignes du RER et des trains de banlieue parisienne pour lutter contre l'insécurité va doubler à partir de 2016, a annoncé mercredi le président de la région Ile-de-France, Jean-Paul Huchon (PS) - Photo de Bertrand Langlois - AFP/Archives ? 2015 AFPTag france sur Tout sur le rail - Page 9 Afp-logo-tiny-nrm

Évry (AFP)
Le nombre de médiateurs qui sillonnent les lignes du RER et des trains de banlieue parisienne pour lutter contre l'insécurité va doubler à partir de 2016, a annoncé mercredi le président de la région Ile-de-France, Jean-Paul Huchon (PS).

Actuellement, 122 agents de médiation parcourent six lignes de transport sur des tronçons ciblés, avec pour mission d'assurer la tranquillité à bord des trains et dans les gares. Après la signature en juillet de nouveaux contrats avec la SNCF et la RATP, ils seront plus de 200.

"Le plus important dans notre politique de sécurité, c'est la présence humaine", a déclaré Jean-Paul Huchon, à l'occasion d'une tournée avec quelques médiateurs de la ligne D du RER entre Evry et Juvisy (Essonne). "J'ai donc proposé qu'on aille vers un doublement du nombre de médiateurs", a-t-il ajouté.

Par groupe de trois ou quatre et vêtus de gilets rouges, ces agents sont chargés de rassurer les usagers dans les trains et gares des zones sensibles. Employés par l'association Promévil (Promotion des métiers de la ville), ils ont pour mission de porter assistance aux voyageurs, d'apaiser les tensions et de lutter contre les incivilités.

"La médiation est un des facteurs de la baisse des agressions", a assuré Alain Krakovitch, directeur général de SNCF Transilien, précisant que les atteintes physiques contre les usagers avaient baissé de 33% entre 2013 et 2014.

Grâce à ce doublement d'effectifs, financé par la région et le Stif (Syndicat des transports d'Ile-de-France) et qui entrera en vigueur en 2016, les médiateurs pourront désormais être présents au-delà de 21H00 ainsi que les week-ends.

Le coût de cette mesure n'a pas été précisé.

"Notre meilleure arme, c'est la parole", affirme Mehdi, 22 ans, qui arpente les trains depuis deux ans. "On arrive à désamorcer les conflits. On passe, on vérifie que tout se passe bien, on communique. Ca rassure les gens."

Depuis dix ans, 350 millions d'euros ont été investis pour renforcer la sécurité des transports, avec notamment l'augmentation du nombre de caméras sur le réseau.

"La vidéo-surveillance est nécessaire pour retrouver les coupables mais elle n'empêche pas les agressions. La meilleure solution, c'est de disposer sur le terrain d'une très grande présence humaine", a souligné M. Huchon.

A la suite de cette annonce, le groupe UMP au conseil régional a estimé, par la voix de son porte-parole Frédéric Valletoux, que cette mesure ne répondait "en rien à la gravité de la situation" dans les transports.

"Il faut mettre sur le terrain des policiers supplémentaires et ne pas se contenter d?un plan sorti du chapeau, à la va-vite, au lendemain de la défaite aux élections départementales dans l'Essonne", a-t-il déclaré dans un communiqué.



Tags : #trains #france

Un train caillassé, mercredi soir, entre Montauban et Albias - Jeu 2 Avr 2015 - 7:20

http://www.ladepeche.fr/article/2015/04/02/2079390-un-train-caillasse-mercredi-soir-entre-montauban-et-albias.html

«Quelqu'un tire sur le train». Hier soir, vers 18 h 30, cette annonce a fait froid dans le dos des passagers du Toulouse-Brive ( n°871 628). La rame a fait l'objet d'un caillassage entre Montauban et Albias. Une vitre latérale d'un wagon a été brisée par les projectiles, sans faire, fort heureusement, de blessé par les voyagers.
Après avoir été arrêté quelques minutes, le train est resté bloqué près d'une heure en gare d'Albias, le temps que la sécurité soit totalement assurée sur la ligne. Le trafic ferroviaire a été également interrompu aux autres trains entre Montauban et Cahors. Plusieurs agents de la SNCF ont été dépêchés sur place, en inspectant plus particulièrement le tronçon où venait de se produire l'incident. Personne dans le train n'a vu le ou les agresseurs, agir ou s'évaporer dans la nature. Les soupçons s'orientent vers une bande de jeunes.
Une fois le calme revenu sur la ligne et tout danger écarté, le trafic a pu reprendre normalement sur la ligne vers 19 heures 30.
Une plainte sera probablement déposée par la SNCF.

Tags : #incidents #trains #france

La grande vitesse aux portes de Strasbourg - Mer 1 Avr 2015 - 11:51

http://www.republicain-lorrain.fr/actualite/2015/04/01/la-grande-vitesse-aux-portes-de-strasbourg

www.republicain-lorrain.fr/images/A5475146-5457-4667-B173-3F150FF9114E/LRL_v0_13/la-soudure-des-rails-du-second-troncon-de-106-km-a-ete-effectuee-hier-a-vendenheim-en-presence-de-guillaume-pepy-president-du-directoire-de-la-sncf-photo-pascal-brocard.jpg" target="_blank" rel="nofollow">La soudure des rails du second tronçon de 106 km a été effectuée hier à Vendenheim, en présence de Guillaume Pepy, président du directoire de la SNCF. Photo Pascal BROCARD 

Ultime soudure hier de la seconde phase de la ligne à grande vitesse, qui placera dans un an Strasbourg à 1h48 de Paris. Le bénéfice pour la Lorraine est moindre. Mais les engagements sont tenus.


La région Alsace, Lorraine et Champagne-Ardenne n’a pas encore de nom mais elle a déjà un symbole : la ligne à grande vitesse dont la soudure des rails de la seconde phase s’est achevée hier à Vendenheim, dans le Bas-Rhin, aux portes de Strasbourg. « La colonne vertébrale de la grande région », a osé Patrick Hatzig, vice-président du conseil régional de Lorraine. Philippe Richert, président de la région Alsace et candidat UMP déclaré au même poste pour l’Alca, n’a pas démenti, même s’il rappelle que « la LGV est un projet plus ancien ».
La mise en scène de l’ultime soudure a été perturbée par des vents de 100 km/h. Hier à 10h, les pompiers n’ont pas donné l’autorisation d’utiliser la belle structure montée pour accueillir les convives en contrebas de la ligne. Tout le monde a été rapatrié en urgence dans la salle des fêtes de la commune voisine d’Eckwersheim. L’essentiel des travaux de cette ligne de 106 km entre Baudrecourt en Moselle, où s’est arrêtée la première tranche de la LGV en 2007, et Vendenheim est désormais réalisé pour un coût global de 2,1 milliards d’euros. Les tests statiques puis dynamiques vont débuter sur la ligne pour une mise en service au printemps 2016. A cette date, Strasbourg sera à 1h48 de Paris, soit une demi-heure de gagnée et à 1h10 de Reims. Et la Lorraine, financeur important, que va-t-elle gagner dans cette opération ? « Déjà la satisfaction d’avoir tenu nos engagements, cet état d’esprit est fondateur de la grande région qui s’annonce », relève Patrick Hatzig. Des voix s’étaient en effet levées au terme de la première phase contre une poursuite des travaux qui, selon les esprits chagrins, bénéficiaient essentiellement à Strasbourg.

Nouvelles hausses de tarifs

Au-delà de la satisfaction, non négligeable, de la promesse tenue, le bénéfice de la Lorraine est essentiellement de se situer dans une nouvelle liaison entre Strasbourg et Luxembourg, dont l’importance vitale a été relevée hier par Roland Ries, maire de la capitale alsacienne. Un autre bénéfice pour la Lorraine est… de ne rien perdre. En effet, toutes les dessertes sont maintenues à Bar-le-Duc, Epinal, Remiremont, Lunéville et Sarrebourg. La 2e phase aura également pour vertu de libérer les lignes classiques dont celle entre Sarrebourg et Metz, où les liaisons TER pourront être intensifiées. « La grande vitesse se paie », a martelé hier Guillaume Pepy, président de la SNCF
Après la mise en service de la deuxième phase de la LGV Est, de nouvelles hausses de tarif seront annoncées pour la liaison entre Paris et Strasbourg. On ne passe pas impunément de 2h20 à 1h48. Cette hausse vaudra-t-elle pour les clients lorrains qui se rendent à Paris et pour lesquels le temps de voyage ne changera pas ? « Normalement il n’y a aucune raison, mais il faut encore attendre pour pouvoir l’affirmer », a évasivement répondu Guillaume Pepy.

Tags : #trains #france

LGV : Avis défavorable de la commission d'enquête pour les lignes vers Toulouse et Dax - Lun 30 Mar 2015 - 14:38

http://france3-regions.francetvinfo.fr/aquitaine/2015/03/30/lgv-avis-defavorable-de-la-commission-d-enquete-pour-les-lignes-vers-toulouse-et-dax-694561.html

La préfecture de la région Aquitaine a pris note de l'avis défavorable remis par la commission d'enquête concernant les nouvelles lignes ferroviaires Bordeaux / Dax et Bordeaux / Toulouse. Ces projets ne sont pas qualifiés d'utilité publique.

Tag france sur Tout sur le rail - Page 9 000_par8090208
© GUILLAUME SOUVANT / AFP



C'est un véritable coup dur pour le Grand Projet Ferroviaire du Sud-Ouest (GPSO). Bien que simplement consultatif, cet avis défavorable de la commission d'enquête va certainement marquer un coup d'arrêt sur une partie du projet.

Le préfet de la région Aquitaine, Michel Delpuech avait prescrit une enquête publique afin d'informer le public et de recueillir son avis sur le projet des nouvelles lignes Bordeaux/Toulouse et Bordeaux/Dax, dans le cadre du GPSO. Elle s'est déroulée entre le 14 octobre et le 8 décembre 2014.

La commission chargée de mener cette enquête a donc émis dans ses conclusions un avis défavorable sur le projet de déclaration d'utilité publique des travaux de ces lignes nouvelles. 
Conformément aux dispositions du Code de l'environnement, le préfet va diffuser ce rapport à l'ensemble des communes où s'est déroulée l'enquête. Il sera tenu à disposition du public pendant un an.
A la lecture de ce rapport SNCF-Réseau, le maître d'ouvrage devra formuler ses observations. 

Après recueil de l'ensemble de ces éléments, le prefet transmettra au ministre chargé des transports le rapport de la commission d'enquête, ainsi que les observations du porteur de projet. 

Le gouvernement dispose d'un délai de 18 mois après clôture de l'enquête publique, soit le 8 juin 2016 pour se prononcer, après avis du Conseil d'Etat sur la déclaration d'utilité publique du projet.

Le rapport est disponible sur le site des services de l'Etat en Gironde

Tags : #trains #france

En images : les locomotives les plus rapides du monde en mars 1955 - Lun 30 Mar 2015 - 8:10

http://www.sudouest.fr/2015/03/28/en-images-les-locomotives-les-plus-rapides-du-monde-en-mars-1955-1869376-5138.php

PORTFOLIO - Le 28 et 29 mars 1955, les Landes voient passer les locomotives les plus rapides du monde : 331km/h. Deux records de vitesse sont battus en deux jours par les modèles CC-7107 et  BB-9904. Retour en images sur cet évènement qui permettra à la SNCF de s'illustrer sur le plan international


Tag france sur Tout sur le rail - Page 9 1869376_042_050324-148-bdx-ph1-1600_1200x800 A l'occasion du 50ème anniversaire du record de vitesse de 1955, le locomotive BB-9004 est exposée en gare de Bordeaux à côté d'un TGV. © Laurent Theillet Tag france sur Tout sur le rail - Page 9 1869376_111_n1634-4-2_1200x800 La locomotive CC-7107, le 28 mars 1955. Entre Lamothe et Morcenx (Landes), que 66 kilomètres séparent, un convoi de trois voitures, totalisant 105 tonnes, atteint officiellement la vitesse de 320 km/h. © ARCHIVES SUD OUEST Tag france sur Tout sur le rail - Page 9 1869376_925_n1634-4-28_1200x800 La locomotive BB-9004, le 28 mars 1955. Plus récente que la CC-7017, elle sort des ateliers des Forges mécaniques du Creusot. © ARCHIVES SUD OUEST Tag france sur Tout sur le rail - Page 9 1869376_655_n1634-3-17_1200x800 Une caméra est installée le long des voies pour immortaliser l'événement (28 mars 1955). © ARCHIVES SUD OUEST Tag france sur Tout sur le rail - Page 9 1869376_005_n1634-4-5_1200x800 Une autre vue de la caméra (28 mars 1955). Parmi les divers éléments qui ont participé à ce remarquable exploit de la SNCF, il convient de ne pas négliger le rôle de la voie, dont les assises solides ont été un gage de sécurité. © ARCHIVES SUD OUEST Tag france sur Tout sur le rail - Page 9 1869376_855_n1634-3-8_1200x800 Derniers réglages avant le départ dans une des locomotives. © ARCHIVES SUD OUEST Tag france sur Tout sur le rail - Page 9 1869376_868_n1634-4-19_1200x800 M. Brocas, inspecteur-chef de la conduite électrique (28 mars 1955). © ARCHIVES SUD OUEST Tag france sur Tout sur le rail - Page 9 1869376_895_n1634-4-21_1200x800 Vérifications des instruments de mesure (28 mars 1955). © ARCHIVES SUD OUEST Tag france sur Tout sur le rail - Page 9 1869376_601_n1634-4-30_1200x800 Les mécaniciens s'affairent sur l'une des locomotives (28 mars 1955). © ARCHIVES SUD OUEST Tag france sur Tout sur le rail - Page 9 1869376_248_n1634-3-12_1200x800 Ici, M. Brocas, inspecteur-chef de la conduite électrique et M. Brachet, inspecteur à la traction électrique (28 mars 1955). Ce sont les deux "pilotes" qui vont réaliser ces exploits. © ARCHIVES SUD OUEST Tag france sur Tout sur le rail - Page 9 1869376_330_n1634-3-22_1200x800 Encore MM. Brocas et Brachet inspectant une des locomotives (28 mars 1955). © ARCHIVES SUD OUEST Tag france sur Tout sur le rail - Page 9 1869376_294_n1634-4-4_1200x800 La queue d'une des locomotives, destinée à améliorer l'aérodynamisme. © ARCHIVES SUD OUEST Tag france sur Tout sur le rail - Page 9 1869376_466_n1634-4-25_1200x800 La locomotive CC-7107, construite par Alsthom (contraction d’Alsace et de Thomson), en gare de Facture (Gironde), le 28 mars 1955. © ARCHIVES SUD OUEST Tag france sur Tout sur le rail - Page 9 1869376_916_n1634-4-32_1200x800 Une autre vue de cette queue aérodynamique (28 mars 1955). © ARCHIVES SUD OUEST Tag france sur Tout sur le rail - Page 9 Dans-le-train-special-reserve-aux-techniciens-et-a-la_2599372_1200x800 Dans le train spécial réservé aux techniciens et à la presse, M. Raymond Martin, ingénieur chef d'arrondissement, filme l'avion de la SNCF qui survole le convoi. © ARCHIVES SUD OUEST Tag france sur Tout sur le rail - Page 9 1869376_370_sans-titre_1200x800 La Une du journal "Sud Ouest" du 30 mars 1955, rendant compte de la performance des deux locomotives. Les deux modèles partageront le record de 331 km/h, la SNCF ne voulant pas léser Alsthom. © ARCHIVES SUD OUEST Tag france sur Tout sur le rail - Page 9 1869376_691_dem025-144512-pih-1600_1200x800 Le 20 décembre 2007, des mécaniciens installent une locomotive BB-9004 sous la verrière du Grand Palais à Paris, dans le cadre de l'exposition "L'Art entre en Gare" organisée à l'occasion des 70 ans de la SNCF. © AFP / JACQUES DEMARTHO

Tags :
#trains #gares #france #photos

Gare de Metz : pas de trains à Pâques ! - Jeu 26 Mar 2015 - 9:50

http://www.republicain-lorrain.fr/moselle/2015/03/25/gare-de-metz-pas-de-trains-a-paques


www.republicain-lorrain.fr/images/00E4D28F-BD03-466F-BCA4-7F45BCDF7116/LRL_v0_13/deux-nouveaux-quais-ont-ete-crees-en-gare-de-metz-ils-portent-es-numeros-4-et-6-photo-marc-wirtz.jpg" target="_blank" rel="nofollow">

Le week-end de Pâques permettra à quelque 500 agents de la SNCF de mener les tout derniers tests avant de mettre en service les nouvelles infrastructures à la gare de Metz. Du coup, les 4 et 5 avril, aucun train ne circulera.


Le week-end de Pâques signe le point d’orgue de la mise en place des nouvelles infrastructures de la gare de Metz, lancée en 2012. Des travaux qui anticipent l’intensification du réseau, permettant un cadencement plus soutenu et une meilleure régularité des trains.
Arrêt total des trains
Concession nécessaire pour mener les derniers tests de mise en service : aucun train ne pourra circuler du 4 avril (à partir de 6 h 30) au 5 avril (jusqu’à 13 h). Des cars permettront de faire le lien entre les gares encore en service. Ainsi, sur l’axe Nancy-Luxembourg, les trajets entre Metz et Pagny-sur-Moselle et Metz et Thionville seront assurés en car. Même système dans l’axe vers Strasbourg ou Forbach : des cars assureront la liaison jusque Forbach ou jusque Sarrebourg, des trains prendront le relais. Pour le TGV Metz-Paris, des navettes permettront aux voyageurs de se rendre jusqu’à la gare de Louvigny d’où partiront les trains. « Pour assurer les arrivés et les départs des cars, un arrêté à été pris pour réserver le parking, côté rue aux Arènes, derrière la gare », précise Noël Lescasse, directeur de production TER Lorraine.
Nouveau départ
Le changement le plus visible à découvrir dès le 5 avril est sans doute la création de deux nouveaux quais, 4 et 5. Les voies existaient déjà, mais ne servaient qu’au frêt. Il a fallu creuser la dalle pour permettre aux voyageurs d’accéder à cette nouvelle plateforme configurée pour laisser passer tous types de trains (TER, TGV, etc.) Petit détail au passage : il n’a pas été nécessaire de modifier le numéro des quais. Jusque-là, ceux-ci passaient de 3 à 6… justement parce qu’il existait déjà des voies, même si elles n’étaient pas directement accessibles au public.
Par ailleurs, de nouveaux aiguillages à l’entrée et à la sortie de la gare sont mis en place. « Aujourd’hui, nous comptons 226 itinéraires possibles, demain, il y en aura 370  », chiffre Thomas Allary, directeur territorial SNCF Réseau. Cette nouvelle configuration permet également d’augmenter la vitesse d’entrée et de sortie des trains en gare (et donc, leur nombre).
La mise en place d’un poste de commande centralisé à Pagny-sur-Moselle permet également de gagner en réactivité : « Avant, quand un train connaissait un problème technique, il devait alerter un poste de régularisation, qui faisait redescendre l’information aux postes d’aiguillage. Là, les différents acteurs sont regroupés en un même lieu : on peut mettre en place une déviation beaucoup plus tôt. »
194 millions d’investissements
Ces travaux de modernisation de la gare de Metz représentent à eux seuls un investissement de 133 millions d’euros (33 M€ pour l’État, 23 M€ pour la Région et 76 M€ pour la SNCF). La mise en place du centre de commande centralisé coûte 61 M€ supplémentaires.
Le week-end du 4 et 5 avril permettra à quelque 500 agents dépêchés des quatre coins de la France de tester l’ensemble du dispositif durant 30 heures.Mais au fait, pourquoi avoir choisi le week-end de Pâques ? « La date a été arrêtée il y a deux ans déjà, évoque-t-on à la SNCF. Cela dit, avec le vendredi férié en Moselle et le lundi de Pâques également férié, nous estimons que les usagers pourront organiser leurs voyages en conséquence et seront moins pénalisés que si on avait mené ces tests un autre week-end. »

Tags : #trains #france #gares

Le trafic SNCF est perturbé entre Rennes et Paris après qu'un homme a été happé par un train - Jeu 26 Mar 2015 - 9:31

http://www.20minutes.fr/rennes/1572019-20150326-trafic-sncf-perturbe-entre-rennes-paris-apres-homme-happe-train

Tag france sur Tout sur le rail - Page 9 648x415_halte-ferroviaire-cesson-sevigne-o-accident-produit La halte ferroviaire de Cesson-Sévigné où l'accident s'est produit. - C. Allain / APEI / 20 Minutes


Le trafic ferroviaire a été interrompu jeudi matin entre Rennes et Paris après un accident de personne sur les voies. Un homme de 39 ans a été percuté par le TGV qui circulait en direction de la capitale vers 8h20. L'accident a eu lieu au niveau de la halte ferroviaire de Cesson-Sévigné, où le train ne marquait pas d'arrêt. Il pourrait s'agir d'un suicide.

 

Le trafic SNCF est fortement perturbé au départ et en direction de Rennes. La circulation sur les voies 1 et 2 a été interrompue. Les trajets TER vers Laval sont effectués en bus. Les liaisons vers Paris sont elles déroutées par Nantes.



Tags : #trains #france #incidents

Montpellier : le parvis de la gare sera réaménagé - Jeu 26 Mar 2015 - 8:38

http://www.midilibre.fr/2015/03/25/le-parvis-de-la-gare-sera-reamenage,1141154.php

Tag france sur Tout sur le rail - Page 9 1141154_660_obj7332006-1_667x333     Le nouveau parvis, planté d’arbres, devrait être accessible dès cet été.
D. R.


R ue Jules-Ferry, un chantier, entre Saint-Roch et le tram, est prévu jusqu'à fin juin.


La gare Saint-Roch - pardon le pôle d'échanges multimodal - connaît de nouveaux travaux depuis le début de ce mois de mars. Plus précisément, la zone de chantier se concentre sur le parvis Jules-Ferry, au droit de la rue du même nom, où circulent, notamment, les lignes 2 et 4 de tramway.

Tags : #trains #france

La SNCF casse les prix en dernière minute - Mer 25 Mar 2015 - 15:05

http://www.ladepeche.fr/article/2015/03/25/2073963-la-sncf-casse-les-prix-en-derniere-minute.html

Tag france sur Tout sur le rail - Page 9 201503251504-full
Des réductions de 40 à 50 % pour les voyageurs munis de cartes.


Depuis hier et jusqu'au 30 mai, la SNCF met en vente des billets à tarif réduit. À condition de posséder une carte de réduction (jeune, enfant, week-end, senior), les voyageurs pourront bénéficier de 600 000 billets de 40 ou 50 % moins chers, jusqu'à quatre jours avant le départ. Cette opération vise à séduire les jeunes qui se tournent de plus en plus souvent vers d'autres moyens de transport.
Les jeunes «ne pensent plus au train, c'est un problème», a admis la directrice générale de Voyages SNCF Rachel Picard.
Concurrencée par les sites de covoiturage, la SNCF a lancé le 11 mars son «plan reconquête» pour le TGV. Autrefois fleuron de la firme, celui-ci souffre d'un prix bien plus élevé que les services offerts par Blablacar, le leader du transport par covoiturage.
En réponse, la SNCF cherche à améliorer la qualité des services, avec la rénovation des anciennes rames et l'apparition de nouvelles, plus spacieuse et pouvant transporter plus de clients. Elle veut également développer son service à bas coût Ouigo, ainsi que ses propres services de véhicule avec chauffeur pour assurer un déplacement de porte à porte, avec iDCab.
Enfin, la SNCF, qui avait déjà lancé une telle opération l'an dernier, avait également annoncé vouloir vendre plus de billets à petits prix.
En difficulté budgétaire, le groupe public envisage également des suppressions de postes. Un nouveau rapport remis hier au Comité central d'entreprise prédit un «probable repli significatif», de l'ordre de 11 000 à 13 000 postes dans les cinq ans.

Tags : #trains #france

choupi91

Maintenance sur les lignes dès lundi - Dim 22 Mar 2015 - 18:40

http://www.ladepeche.fr/article/2015/03/21/2071645-maintenance-sur-les-lignes-des-lundi.html


image: http://static.ladepeche.fr/content/media/image/large/2015/03/21/201503211920-full.jpg
Tag france sur Tout sur le rail - Page 9 201503211920-full
Parmi les diverses opérations de maintenance menées à partir de ce lundi, figure la maintenance des installations de signalisations de circulation des trains en gare de Pamiers./ Photo DDM, Hélène Dagues.


Depuis ce lundi, et pour les quatre prochaines semaines, SNCF Réseau, filiale du groupe ferroviaire, va procéder à une vaste opération de maintenance de son matériel sur diverses lignes de la région, dont celle reliant Toulouse à Latour-de-Carol. «Il s'agit d'entretien courant», précise la direction régionale de l'entreprise qui indique que ces travaux se dérouleront «pendant les heures creuses» du trafic pour limiter au minimum l'impact sur la circulation des trains.
Les deux premières semaines (jusqu'au 4 avril), les agents seront à pied d'œuvre entre Portet-sur-Garonne et Foix. Ils vont, notamment, vérifier le bon fonctionnement des signalisations de circulation dans les gares de Saverdun et Pamiers et s'assurer que les caténaires situées au-dessus des rails entre Saverdun et Porté-Puymorens sont en bon état. «Le cas échéant, il faudra remplacer quelques fils de contact», explique SNCF Réseau.

Visite de tunnel à L'Hospitalet

Ensuite, du 7 au 19 avril, les agents seront de service entre Foix et Latour-de-Carol pour des opérations qui, cette fois, concerneront davantage les voies. Il est ainsi prévu du débroussaillage entre Foix et Tarascon, une visite de tunnel à L'Hospitalet-près-l'Andorre afin de s'assurer que l'eau ne s'infiltre pas, de l'élagage entre Mérens-les-Vals et L'Hospitalet, des remplacements de tronçons de rails si nécessaire, de la remise à niveau de ballast, etc.
Tout a été mis en place pour limiter au maximum la gêne sur la circulation des trains et causer des désagréments aux usagers. Toutefois, la SNCF recommande, comme pour chaque déplacement, de vérifier les conditions de circulation dans les gares, ou sur le site Internet www.sncf.com/midi-pyrenees.ter.sncf.com, ou par téléphone au 0 800 31 31 31 (appel gratuit depuis un poste fixe).

Tags : #trains #france

Les habitants de Mudaison manifestent jusqu'à Montpellier - Dim 22 Mar 2015 - 18:36

http://www.midilibre.fr/2015/03/21/les-habitants-de-mudaison-manifestent-jusqu-a-montpellier,1139252.php



  • Tag france sur Tout sur le rail - Page 9 A-l-issue-de-la-manifestation-ils-se-sont-repartis-comme_1360719_667x333 A l'issue de la manifestation, ils se sont repartis comme ils étaient venus...
    CHRISTINE PALASZ

  • Tag france sur Tout sur le rail - Page 9 Plus-d-une-centaine-d-habitants-avait-rejoint-la-gare-de_1360573_667x333 Plus d'une centaine d'habitants avait rejoint la gare de Baillargues, samedi, pour se rendre à Montpellier en TER.
    CAROLINE FROELIG



I ls réclament la construction d'un mur anti-bruit entre la future ligne LGV et leur village. Et pour mieux se faire entendre de la SNCF et de RFF, ils ont pris le TER, ce samedi 21 mars, pour aller le dire jusqu'à la gare de Montpellier. 

Au final, ils ont été environ 150 à manifester devant la gare de Montpellier, ce samedi 21 mars. Les habitants du village de Mudaison, situé entre Lunel et Montpellier,  et en bordure immédiate du chantier de la future LGV, entendaient faire monter la pression, alors qu'ils réclament la construction d'un mur anti-bruit. Une réponse doit leur être donnée la semaine prochaine.

Manifestation pacifique mais déterminée

L'association Protégeons Mudaison et les habitants ont donc organisé ce déplacement pacifique, avec l'aide des élus locaux, dont le maire, Michel Roux. Avec une prise de parole à la gare de Montpellier.
Christiane, Mariane et Christine faisaient partie du voyage de ces gilets jaunes : "On se trouve impactés par le bruit. De tout les secteurs, on est les plus impactés. On veut protéger notre village. La solidarité est importante quand on est un village !".

Tags : #trains #france

  • Tag france sur Tout sur le rail - Page 9 A-l-issue-de-la-manifestation-ils-se-sont-repartis-comme_1360719_667x333 A l'issue de la manifestation, ils se sont repartis comme ils étaient venus...
    CHRISTINE PALASZ





  •  Plus d'une centaine d'habitants avait rejoint la gare de Baillargues, samedi, pour se rendre à Montpellier en TER.
    CAROLINE FROELIG

Nord: un contrôleur SNCF passé à tabac par cinq individus alcoolisés - Dim 22 Mar 2015 - 18:32

http://www.charentelibre.fr/2015/03/21/nord-un-controleur-sncf-passe-a-tabac-par-cinq-individus-alcoolises,1945861.php

Tag france sur Tout sur le rail - Page 9 Photo-d-illustration_479853_536x302p Photo d'illustration
Un contrôleur a été violemment agressé par cinq individus alcoolisés ce samedi matin en gare de Valenciennes dans le Nord, ce qui a provoqué un droit d'alerte des agents SNCF perturbant le trafic de la ligne reliant Valenciennes et Lille.
A 6h38, un contrôleur remarque cinq individus se présentant ivres à l'embarquement et leur demande leur billet, mais la discussion tourne court: ils se ruent sur le contrôleur et le passent à tabac, usant de gaz lacrymogène et lui cassant les côtes, a rapporté un porte-parole de la SNCF.
Trois des agresseurs ont été interpellés. Ce samedi matin, ils revenaient vraisemblablement de boîte de nuit et s'apprêtaient à rentrer à Lille, avance la compagnie ferroviaire.
Les agents SNCF ont émis un droit d'alerte, perturbant à 14h le trafic de huit trains sur la ligne Lille-Valenciennes-Aulnoye, a ajouté le porte-parole. Le contrôleur a quant à lui été transporté à l'hôpital et la SNCF a mis en place une cellule de soutien psychologique pour lui et ses collègues.
Aucune heure de reprise à la normale du trafic n'a pu être communiquée.

Tags : #incidents #trains #france

Essonne: cinq interpellations après un vol dans le RER - Jeu 19 Mar 2015 - 14:01

http://www.20minutes.fr/paris/1566703-20150319-essonne-cinq-interpellations-apres-vol-rer

Cinq personnes soupçonnées d'avoir volé le téléphone portable d'une passagère dans un RER ont été interpellées mercredi en gare d'Athis-Mons dans l'Essonne, quatre jours après une série d'agressions survenues dans les RER C et D dans ce même département, a appris l'AFP jeudi de sources policières.

«Trop tôt pour faire un rapprochement»

Pour l'heure, les enquêteurs estiment toutefois qu'il est prématuré d'établir un lien entre ces deux événements. «Les circonstances sont encore à l'étude et il est trop tôt pour faire un rapprochement avec les vols survenus dimanche matin», a précisé une source.
Vers 22h30 mercredi soir, une jeune femme de 23 ans a requis la police pour un vol de portable. Quatre personnes ont été interpellées sur le quai en flagrant délit, dont un individu qui était en possession d'une partie du téléphone. Une cinquième personne a été arrêtée quelques instants plus tard.
Les suspects, quatre personnes majeures et une mineure, ont été placées en garde à vue au commissariat d'Athis-Mons où ils sont entendus pour «vol en réunion».

Tags : #incidents #trains #france


Revenir en haut

La date/heure actuelle est Mer 16 Oct 2019 - 22:29