Tout sur le rail

Histoire du rail en France

Association Les Amis de Didie

Twitter !!

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 29 le Mer 18 Mar 2015 - 8:41

Visiteurs !


Compteur Global gratuit sans inscription

297 résultats trouvés pour france

Lyon: Il montait dans le train pour voler les bagages des voyageurs - Mer 29 Avr 2015 - 11:40

http://www.20minutes.fr/lyon/1598027-20150429-lyon-montait-train-voler-bagages-voyageurs

Un homme de 30 ans a été arrêté mardi, très tôt le matin dans l'enceinte de la gare de la Part-Dieu, dans le troisième arrondissement de Lyon. L'individu qui réside à Veigy-Fongenex en Haute-Savoie, a été repéré alors qu'il dérobait deux bagages dans le train reliant Lyon à Bruxelles.
Mais selon les enquêteurs, le suspect n'en serait pas à son premier coup d'essai. Neuf autres faits similaires lui sont imputés depuis le 4 janvier. L'homme devait être présenté au parquet ce mercredi pour vols aggravés.

Tags : #histoires #voyages #trains #france

RER E : le dangereux selfie d'adolescentes provoque un important retard - Mer 29 Avr 2015 - 7:20

http://www.metronews.fr/paris/seine-et-marne-le-dangereux-selfie-d-adolescentes-provoque-un-important-retard-du-rer-e/modB!wo8LmEb0FdKAU/

Le RER E a accusé ce mardi un retard cumulé de 87 minutes. En cause, l'imprudence de cinq jeunes filles qui se sont allongées sur les voies à hauteur d'un passage à niveau pour un "selfie" collectif. Elles ont été interpellées.


Tag france sur Tout sur le rail - Page 8 RER
C'est une séance photo qui fait parler d'elle. Mais plus pour la frayeur et les perturbations qu'elle a provoquées que pour son sujet. Le trafic de la ligne E du RER a été ralenti ce mardi après que cinq jeunes filles âgées d'une quinzaine d'années se sont allongées sur les voies pour faire un "selfie" collectif, en Seine-et-Marne.
Six trains ralentis, 87 minutes de retard cumulé, cinq interpellations

Selon une source policière citée par l'AFP, les cinq camarades "se sont couchées sur les voies pour se prendre en photo au niveau du passage à niveau" qui coupe la départementale à la sortie d'Ozoir-la-Ferrière, petite ville située à une trentaine de kilomètres à l'est de Paris. Inquiets, des riverains immédiatement prévenu la SNCF qui a été obligée de faire ralentir six trains. Bilan : un retard cumulé de 87 minutes.
Les jeunes filles ont été interpellées sur place et conduites au commissariat où leurs parents sont venus les chercher. Elles seront convoquées ultérieurement devant un juge, indique la source policière. L'incident a eu lieu à une vingtaine de kilomètres de Nangis où un train a percuté la semaine dernière un semi-remorque immobilisé sur un passage à niveau, faisant 3 blessés sérieux.

Tags : #accidents #incidents #trains #france

Train : 4 façons de payer moins cher (voire pas du tout) - Mer 29 Avr 2015 - 7:14

http://www.metronews.fr/conso/voyages-scnf-com-4-facons-de-payer-moins-cher-son-billet-de-train-tgv-intercite/modA!YSIbpxzP3s7n6/

Trop cher le billet de train pour profiter des ponts de mai ? Happy hour, promos pour les titulaires de cartes, billet de congé annuel et tableau des meilleurs prix aller-retour : découvrez ces 4 moyens de voyager à peu de frais.



Tag france sur Tout sur le rail - Page 8 Capture-decran-2015-04-27-a-18
Direction "le sud" au départ de la gare de Lyon à Paris (Photo d'illustration). Photo : BERTRAND GUAY / AFP


Près de la moitié des Français (45%) déclarent ne pas avoir l'intention de partir en week-end prolongé pendant les ponts de mai, selon un sondage mené par YouGov pour Ma-reduc.com.

Vous voulez profiter des fériés pour parcourir la France de gare en gare. Mais les tarifs de la SNCF vous rebutent. Metronews vous donne les solutions pour ne pas payer le prix fort.
► Petits prix "Happy hour"
Il n'est plus forcément nécessaire de s'y prendre longtemps à l'avance pour dénicher des offres dignes de ce nom. Au total, 177 destinations sont proposées avec 50% de réduction sur le plein tarif.
Pour accéder à ces "Happy hour", vous devez voyager sur le réseau Intercités et acheter vos billets, en ligne, 5 à 2 jours avant le trajet. Attention, les offres ne sont proposées que sur Internet. Dans ces conditions, le trajet Paris-Deauville est proposé à 15 euros, Clermont-Ferrand à 28 euros et Marseille-Toulouse à 20 euros.
>> Retrouvez ici les offres sur la page dédiée "Happy hour" <<

EN SAVOIR + >> Les offres SNCF de dernière minute en ligne
► Promos pour les détenteurs de cartes
Les cartes de réduction Enfant +, Jeune, Senior+ et Week-end vous permettent de faire des économies à double titre. Outre la réduction d'au moins 25% garantie sur vos voyages pendant un an, ces cartes donnent accès à des offres de dernière minute (-40% à -50% sur les billets TGV et Intercités) pour des trajets dans la semaine et jusqu'à la veille du départ. Une condition : les acheter sur Internet. Chaque semaine, 50.000 billets sont proposés à moins de 40 euros.
Notez que l'achat d'une carte est rapidement amorti. Par exemple, la carte Jeune (-25% à -60% pour les 12-28 ans) valable un an est vendue 50 euros. Pour un trajet Paris-Toulouse en TGV, l'achat de la carte est amorti en deux allers-retours avec la réduction minimale : l'aller-retour passe de 95 euros (plein tarif loisir en période normale) à 71 euros (tarif carte).

Tags : #bons #plans #trains #france

Les élus exigent douze TGV Angoulême-Paris par jour - Mer 29 Avr 2015 - 7:10

http://www.charentelibre.fr/2015/04/28/les-elus-exigent-douze-tgv-angouleme-paris-par-jour,1952676.php

À l’initiative de la Région et de Jean-François Macaire, les élus de Poitou-Charentes font une contre-proposition à la SNCF pour les dessertes en gare d’Angoulême. Le temps presse et le financement pèse.
Tag france sur Tout sur le rail - Page 8 La-bataille-du-rail-se-poursuit-a-propos-du-nombre-de_488054_536x417p La bataille du rail se poursuit à propos du nombre de dessertes sur la future LGV, notamment en gare d’Angoulême.. PHOTO/Photo archives Phil Messelet
La bataille du rail se poursuit. Alors que la SNCF et Lisea sont en plein bras de fer, que Jean Auroux, le médiateur nommé par le gouvernement, tente de concilier l’inconciliable et les désirs ferroviaires de toutes les préfectures situées sur le chemin de la ligne à grande vitesse (LGV), la mobilisation se poursuit en Poitou-Charentes pour échapper au démantèlement des gares d’Angoulême et Poitiers.
Mardi, Jean-François Macaire, le président de la région Poitou-Charentes, a réuni à Poitiers les élus en pétard contre la SNCF pour valider une nouvelle trame de dessertes.
Ils proposent de deux à quatre allers-retours directs Angoulême-Paris chaque jour, au moins douze départs pour Paris –et autant de retours– en gare d’Angoulême au total. Soit un de plus qu’aujourd’hui. Dix-sept liaisons vers Bordeaux, en majorité compatibles avec les horaires de bureaux. Des départs pour Paris le matin à 6h24, 6h42, 7h13, 7h42, 8h48, etc. Avec un 7h13 de rêve annoncé pour arriver à Paris à 8h57.
Les services de la Région, qui ont élaboré la trame, s’étaient aussi imposé un préalable: vingt-huit allers-retours Bordeaux-Paris chaque jour, dont quinze directs.
Avec leur contre-proposition, les élus de la Région remettent le curseur au niveau qu’ils estiment légitime. C’est-à-dire en phase avec les 45millions investis dans la ligne par les Charentais et respectant la convention tripartite signée en 2009 entre Réseau ferré de France (RFF) (1), l’État et les collectivités locales. Manquait toutefois la signature de la SNCF qui a désormais beau jeu de ne pas se sentir contrainte par ces obligations aujourd’hui. En février, elle proposait sept allers-retours quotidiens en direction de Paris; 1h55 pour le trajet le plus rapide.
Plus question de 3 millions
de voyageurs

Inacceptable, vu de Charente où les élus ont montré leurs muscles et leur unité sur le parvis de la gare fin février, lancé des pétitions, réuni les forces vives de l’économie à Carat pour protester. La colère s’exprime aussi dans la Vienne et même à Bordeaux où Alain Juppé jugeait encore la semaine dernière que la première proposition de la SNCF était «inacceptable» et réclamait des trains toutes les 30 minutes en période de pointe et toutes les heures en période creuse.
«Notre contre-proposition respecte les engagements pris sur la qualité de la desserte. On s’en sort même mieux qu’aujourd’hui», se réjouit Jean-François Dauré, le président de GrandAngoulême.
Jean-François Macaire, initiateur de cette démarche, précise: «Cette trame a été présentée au comité de pilotage de la ligne, qui réunit SNCF Réseau, SNCF Voyages et Lisea. Ils l’ont validée techniquement.»
François Bonneau, le président du Département, prévient: «Nous serons satisfaits si cette trame est adoptée, pas si on aboutit à un entre-deux entre cette proposition et celle de la SNCF.»
Les derniers signes venus de Paris et des communications a minima de la SNCF n’incitent pourtant pas à la détente. Il y a d’abord eu Alain Vidalies, secrétaire d’État chargé des Transports, qui estimait que «la qualité d’une desserte ne se mesure pas uniquement au nombre d’arrêts».
La SNCF, elle, a «expliqué» le rabotage de lignes sur Angoulême: oubliées les projections à 3 millions de voyageurs en gare d’Angoulême qui justifiaient de demander aux collectivités locales d’investir dans la ligne pour doper leur économie. Désormais, on ne «projette» que les 1,5 million d’aujourd’hui. Soit autant que sur La Rochelle-Paris. «Ce qui conduit à recalibrer la desserte radiale d’Angoulême au même niveau que celle de La Rochelle, c’est-à-dire à sept allers-retours par jour», écrit la SNCF dans une réponse adressée au député charentais Jérôme Lambert.
Le temps presse
Pour compliquer la situation, la SNCF juge exorbitants les péages réclamés par RFF et Lisea pour faire circuler ses trains. Un véritable bras de fer s’est engagé entre les deux géants du rail français, sur fond de millions en jeu. La SNCF calcule: «Il en résulte une perte différentielle annuelle pour SNCF voyages entre 100 et 200 millions».
Désormais, c’est le calendrier du plan de dessertes qui défile à la vitesse grand V. La SNCF a prévenu: «Pour une mise en service mi-2017, le plan de transport doit être finalisé d’ici l’été 2015.» Jean Auroux, le médiateur, a prévu de transmettre ses conclusions fin juin.
(1) RFF est depuis devenu SNCF Réseaux.


Tags : #histoire #trains #france

Deux-Sèvres: un ancien maire se suicide, le corps de sa femme retrouvé - Mar 28 Avr 2015 - 11:47

http://www.charentelibre.fr/2015/04/28/deux-sevres-un-homme-percute-par-un-train-peut-etre-un-suicide,1952632.php

Tag france sur Tout sur le rail - Page 8 Deux-sevres-un-homme-percute-par-un-train-peut-etre-un-suici_487992_536x357p . PHOTO/AFP
Ce mardi matin vers 8h45, un homme a été percuté par un train entre Niort et La Rochelle, après s'être allongé sur les voies à hauteur d'Epannes, dans les Deux-Sèvres. Il s'agit de Patrick Morin, ancien maire de Magné, petite commune touristique du marais poitevin. Il a été tué sur le coup par un TER. Dans son véhicule, les secours ont retrouvé une lettre expliquant qu'il entendait ainsi mettre fin à ses jours. 
Gendarmes et pompiers se sont ensuite rendus au domicile de l'ancien maire de Magné (2008-2011), où ils ont découvert le corps sans vie de son épouse. Les circonstances de sa mort ne sont pas encore connues. 
Ce dramatique accident a provoqué l'interruption du trafic durant deux heures environ. Cette interruption a concerné quatre trains. Des bus de substitution ont été mis en place entre Niort et La Rochelle. Le trafic a repris normalement en fin de matinée.

Tags : #accidents #incidents #trains #france

Le réseau ferroviaire français parmi les plus performants d'Europe - Mar 28 Avr 2015 - 9:09

http://www.lesechos.fr/industrie-services/tourisme-transport/02135619602-le-reseau-ferroviaire-francais-parmi-les-plus-performants-deurope-1115068.php#xtor=RSS-37

Un rapport du BCG estime que la Suisse, la Suède et la France offrent les trois meilleurs systèmes ferroviaires en Europe.

La France a le 3ème système ferroviaire le plus performant d’Europe, derrière la Suisse et la Suède, et ex aequo avec le Danemark, selon un rapport du cabinet de conseil Boston Consulting Group (BCG) publié mardi. «  Comme la Suisse, la Suède, le Danemark, la Finlande et l’Allemagne, la France s’illustre par son système ferroviaire particulièrement performant », affirme Agnès Audier, Directrice Associée et coauteur du rapport, citée dans le communiqué de presse du BCG. Cette étude vise à évaluer la performance des réseaux ferroviaires de 25 pays européens, à partir de trois critères: l’intensité d’utilisation du système ferroviaire, la qualité des services dispensés et la sécurité.
L’Autriche, la Grande-Bretagne, la République Tchèque, les Pays-Bas, le Luxembourg, l’Espagne, l’Italie, la Belgique et la Norvège, enregistrent « une performance généralement bonne, mais des résultats extrêmement variables en fonction des paramètres évalués (intensité d’utilisation, qualité des services ou sécurité) ». Enfin, la Slovénie, l’Irlande, la Lituanie, la Hongrie, la Lettonie, la Slovaquie, la Roumanie, la Pologne, le Portugal et la Bulgarie « ont des scores globaux plus faibles, en raison de problèmes de sécurité sur leur réseau ».

Investissements publics

Par ailleurs, précise le BCG, la France est même deuxième ex aequo avec la Finlande pour la partie « qualité des services », qui prend en compte la ponctualité, la vitesse et le rapport qualité-prix. L’étude souligne également que «  la qualité du système ferroviaire est corrélée au niveau de dépense publique par habitant et l’importance du fléchage des investissements publics vers les infrastructures », plus que vers les opérateurs ferroviaires, comme le font la Finlande, la Suède, les Pays-Bas.
A l’inverse, la Roumanie, la Pologne, la Lituanie, le Luxembourg, la Slovaquie, allouent la majorité des subventions publiques à des opérateurs ferroviaires. La France, l’Allemagne, la Suisse, l’Espagne, l’Italie, la République Tchèque, la Grande-Bretagne, l’Autriche, la Belgique, la Hongrie, la Bulgarie, la Lettonie, répartissent les subventions entre opérateurs ferroviaires et gestionnaires d’infrastructure.
« Cette corrélation ne veut pas dire qu’une allocation plus efficace des subventions est une baguette magique pour améliorer la performance ferroviaire. L’optimisation des actifs et des réseaux, l’efficacité marketing, la performance opérationnelle, la planification stratégique des effectifs et l’efficience de la gouvernance, sont bien sûr à considérer dans la performance ferroviaire », commente Joël Hazan, coauteur du rapport.
Source AFP

Tags : #infos #trains #france

La France dépense 220 euros par an et par habitant pour son train - Mar 28 Avr 2015 - 7:43

https://fr.news.yahoo.com/france-d%C3%A9pense-220-euros-an-habitant-train-040044231.html



  • Tag france sur Tout sur le rail - Page 8 XVM7d0d0a34-ecfa-11e4-9d95-2519e8418273

    LeFigaro.fr/Collet, Valérie - Crédit: Fotolia / 38195104/rochagneux - Fotolia


Le Boston Consulting Group vient de publier un rapport sur les modèles de subvention du ferroviaire en Europe. La France se hisse parmi les meilleurs.

Avec une moyenne de 220 euros par habitant et par an du budget de l'État alloué à son système ferroviaire, la France se classe parmi les meilleurs élèves de l'Europe selon le Boston Consulting Group (BCG) qui vient de réaliser sa deuxième étude sur les performances ferroviaires du Vieux Continent. Certes, c'est beaucoup moins qu'en Suisse, premier pays sur le podium avec une moyenne de 500 euros par habitant et par an. Mais c'est beaucoup comparé à la Grande-Bretagne ou aux Pays-Bas, qui dépensent environ 130 euros par habitant par an, et surtout par rapport au Portugal ou à la Pologne, qui ne versent que 100 euros en moyenne chaque année par habitant.

L'argent public consacré au réseau, gage d'efficacité

Pour cette deuxième édition, le BCG a voulu poser la question de la corrélation entre l'importance des budgets dédiés par les États à leurs réseaux et à leurs opérateurs et leur performance. Trois groupes de pays se dégagent pour leur performance ferroviaire calculée selon le degré d'utilisation du réseau, la qualité de service et la sécurité. «De manière très générale, les pays qui accordent une part importante d'argent public à leur système ferroviaire sont les plus performants», observe Agnès Audier, directrice associée au BCG. Mais ces subventions, cruciales pour maintenir à niveau la qualité, la sécurité et l'efficacité des services ferroviaires, ne sont pas toutes utilisées de la même manière par les États.
En 2012, à la veille de la réforme ferroviaire engagée en France en 2013, et dont la promulgation a eu lieu en août 2014, le BCG s'était interrogé sur l'incidence de la libéralisation du rail sur son degré de performance. Le rapport avait conclu qu'il n'était pas (...) Lire la suite sur Figaro.fr

Tags : #histoire #trains #france

Près de 6 heures de retard : la grosse galère des passagers du TGV Nancy-Paris - Lun 27 Avr 2015 - 14:33

http://www.metronews.fr/info/pres-de-6-heures-de-retard-la-grosse-galere-des-passagers-du-tgv-nancy-paris/modA!jjYYEAJpWhGY/


Une panne d'électricité due à un orage a immobilisé dimanche soir pendant plusieurs heures un TGV. Parti de Nancy peu après 21 heures, il n'est arrivé à Paris que vers 4 heures 30.



Tag france sur Tout sur le rail - Page 8 000_Par8079582

Plus de 7 heures pour relier Paris depuis Nancy. C'est le calvaire qu'ont vécu dimanche soir les passagers du TGV 2553. Parti de Nancy à 21 heures 13 pour une arrivée prévue à 22 heures 46, leur train s'est arrêté quelques dizaines de minutes à peine après le départ. La faute à l'orage qui frappait la région, entraînant une panne de courant sur la ligne ferroviaire.
"C'est l'orage qui a fait sauter les caténaires", témoigne une passagère sur LCI. "Nous sommes restés immobilisés quelques heures, jusqu'à ce que les gendarmes et les pompiers arrivent, nous ravitaillent en eau et ouvrent les portes". En effet, en l'absence d'électricité, la climatisation avait rendu l'âme, faisant grimper la température dans les rames. Pour repartir, il leur aura fallu attendre que le train soit tracté jusqu'à la gare, toute proche, de Dieulouard.
Une panne de signalisation aggrave encore le retard
Mais pour les passagers, le remorquage n'a pas pour autant signifié la fin de la galère. Car à Dieulouard, une panne de signalisation a encore immobilisé le TGV plusieurs heures, avant qu'il puisse repartir vers sa destination, à vitesse réduite. Ce n'est finalement qu'à 4 heures et demie du matin que le train a fait son entrée dans la capitale.

Tags : #accidents #incidents #trains #france

choupi91

Gare de Monaco Monté Carlo - Sam 25 Avr 2015 - 11:16

xpress_game (FR/ENG)@xpress_game 23 hil y a 23 heures
Tag france sur Tout sur le rail - Page 8 1f689 Gare de Monaco Monte-Carlo. Forcément je vais poker @JErichot972 ! :P
Tag france sur Tout sur le rail - Page 8 CDWxdBMW4AAWjH6
Tag france sur Tout sur le rail - Page 8 CDWxdBPWMAAl-1t

Tags : #gares #trains #france

Train : des inquiétudes en cascade - Jeu 23 Avr 2015 - 14:18

http://www.ladepeche.fr/article/2015/04/22/2092016-train-des-inquietudes-en-cascade.html

Tag france sur Tout sur le rail - Page 8 201504221440-full
La dernière manifestation de soutien à la gare remonte au 2 février./Photo archives DDM, M.S.


Le 17 avril, le collectif Cahors gare vivante était reçu par Dominique Orliac pour lui remettre une lettre ouverte. La députée fait partie de la commission parlementaire sur les «trains d'équilibre du territoire».
Entre le dossier Polt (N.D.L.R. Paris-Orléans-Limoges-Toulouse) et les incertitudes concernant l'avenir de la gare de Cahors, le ferroviaire reste un sujet hypersensible dans le département. Le 17 avril, dernier jour pour la consultation publique lancée par la commission parlementaire sur les «trains d'équilibre du territoire» (TET) pour recueillir l'avis des citoyens, associations, et élus locaux, une délégation du collectif Cahors gare vivante a été reçue par Dominique Orliac. La députée du Lot fait partie de la commission TET. L'inquiétude se lit dans la lettre ouverte que lui a remise, à cette occasion, le collectif qui décrit le spectre d'un scénario catastrophe : «Au plus près de nous, la partie Brive/Montauban de l'axe historique Paris/Orléans/Limoges/Toulouse s'avère déjà en grand danger par la volonté de la SNCF d'abandonner l'activité Grandes Lignes sur ce tronçon en laissant à la Région la responsabilité et le financement d'éventuelles relations TER par train ou par bus. Ce scénario signe l'arrêt de mort de la gare de Cahors (6 suppressions d'emplois et des guichets fermés aux heures d'affluence et les week-ends)», lit-on dans la lettre. Le sort des gares (pas uniquement celle de Cahors), Dominique Orliac a souhaité qu'il soit rajouté aux réflexions conduites par la mission nationale. Le travail au sein de la commission a été intense en raison du nombre de sujets abordés : «On y a parlé de la pertinence des trains de territoire, des conséquences de l'ouverture à la concurrence, de la défense de la ligne Polt, des dessertes et des arrêts en gare, la rénovation du matériel roulant» précise la députée du Lot. Ces sujets seraient tous encore en discussion. La commission TET a prévu de se retrouver le 5 mai pour un débriefing, séance précédée par une entrevue avec un responsable de la SNCF. Rien ne devrait filtrer des conclusions qui seront remises au ministre chargé des transports. Dominique Orliac évoque à demi-mot la question inquiétante de la pérennité de l'offre de nuit sur la ligne Toulouse-Paris. De nouveaux nuages à l'horizon ?



Repères

Le chiffre : 35

Ans > Matériel roulant. Le matériel roulant, avec une moyenne d'âge supérieure à 35 ans, approche de sa fin de vie. 510 M€ ont été débloqués en 2013 pour remplacer le matériel obsolète.


Les douze experts de la mission

La commission TET est présidée par Philippe Duron, député et composée de cinq parlementaires, Annick Billon, Dominique Orliac, Dominique Bussereau, Jean-Jacques Filleul, et Jean-Vincent Placé, de deux élus régionaux, Claude Gewerc, président du conseil régional de Picardie, et Luc Bourduge, vice-président transports du conseil régional d'Auvergne, et de quatre personnalités qualifiées, Jean-Marie Bertrand, président de chambre honoraire à la Cour des comptes, Marc d'Aubreby, coordonnateur du collège «Transports terrestres» du conseil général de l'environnement et du développement durable, Deniz Boy, chargé de mission au commissariat général à l'égalité des territoires, Pierre Zembri, directeur du laboratoire ville mobilité transport, à l'Ecole nationale des ponts et chaussées.

Tags : #trains #france

La mobilisation pour le train de l'Aubrac se poursuit - Jeu 23 Avr 2015 - 14:17

http://www.ladepeche.fr/article/2015/04/23/2092371-la-mobilisation-pour-le-train-de-l-aubrac-se-poursuit.html


image: http://static.ladepeche.fr/content/media/image/large/2015/04/23/201504231312-full.jpg
Tag france sur Tout sur le rail - Page 8 201504231312-full
Le comité de défense de la ligne de train Béziers-Clermont-Ferrand poursuit la mobilisation./Photo DDM, archives

image: http://www.ladepeche.fr/images/pictos/zoom.png
Tag france sur Tout sur le rail - Page 8 Zoom
Après la mise en place de la commission Duron, qui doit faire ses propositions sur l'avenir des trains d'équilibre d'ici mi-mai, le comité pluraliste de défense de la ligne Béziers-Clermont-Ferrand se mobilise pour la sauvegarde du train d'Aubrac.
Depuis le mois de novembre, la commission Duron réfléchit à «la cohérence des trains d'équilibre du territoire». La commission est supposée rendre son rapport mi-mai. Et son contenu pourrait ne pas plaire à tout le monde, notamment au comité pluraliste de défense de la ligne Béziers-Clermont-Ferrand.
Éric Pailles, membre de ce comité explique : «De 34 relations d'équilibre, on passerait à 5 ou 6. La ligne Béziers-Clermont est directement menacée, tout comme le train Cévenol, et le train de nuit qui relie Rodez à Paris». Selon Éric Pailles, ces trains seraient remplacés par des bus, circulant sur l'A75.
Le 15 avril dernier, la commission Duron recevait des membres du comité de défense, ainsi que Convergence Nationale Rail, une association de défense du Service Public ferroviaire. Lors de cette entrevue, Éric Pailles, a soulevé de nombreux points, dénonçant notamment le «sabotage de la SNCF» vis-à-vis de ces trains d'équilibre ; le membre du comité de défense a par ailleurs à cette occasion souligné les «nombreuses erreurs» exposées par la SNCF lors de sa propre audition par la commission Duron. Pour exemple, la société ferroviaire indiquait l'existence de deux allers-retours par bus qui pouvait se substituer à la ligne ferroviaire, bus qui n'existe pas selon Éric Pailles.
Le porte-parole du comité de défense s'est également inquiété du fret Arcelor Mittal de Saint-Chely-d'Apcher. En effet, si le train d'Aubrac est supprimé, «il ne restera que la circulation fret entre Neussargues et Saint-Chély, ce qui constitue un danger important pour la pérennité de la desserte et ainsi, de l'usine, menaçant donc directement 250 emplois».
Le 28 février dernier, une manifestation avait déjà lieu à Saint-Chély d'Apcher. Le mouvement sera réitéré le 25 avril prochain à Millau (lire encadré), où 1 000 personnes sont attendues.
«Mais la défense de l'Aubrac ne s'arrêtera pas là», souligne Éric Pailles, «un autre mouvement est prévu».



Manifestation

Un rassemblement est prévu en gare de Millau ce samedi 25 avril.
Après la mobilisation à Saint-Chély d'Apcher le 28 février dernier, qui avait réuni 400 personnes, la «manifestation des mille papiers» comme elle a été surnommée, se tiendra dès 8 h 30 en gare de Millau. 1 000 personnes sont attendues. Après un discours du maire et des cheminots, le cortège se rendra à la sous-préfecture, pour la pose d'un morceau de voie ferrée, ainsi que l'accroche aux grilles des mille papiers où les manifestants écriront leurs doléances et revendications. Le comité pluraliste de défense de la ligne Béziers-Clermont prendra la parole, ainsi que Convergence nationale rail. Retour en gare de Millau prévu à 11 h 45.

Tags : #trains #france

Trois aiguillages de nuit à Matabiau - Jeu 23 Avr 2015 - 14:15

http://www.ladepeche.fr/article/2015/04/23/2092549-trois-aiguillages-de-nuit.html

Tag france sur Tout sur le rail - Page 8 201504231810-full
Une grue spectaculaire permettant de changer les aiguillages./DR


Animation inhabituelle, ces trois dernières nuits, sur les voies de la gare Matabiau. Une grue spectaculaire, dite grue Kirow, la plus grande d'Europe, selon SNCF Réseau, s'est déployée pour remplacer trois aiguillages, dans le cadre du programme national de rénovation des voies ferroviaires. Les trois aiguillages sont situés sur la voie côté Sud de la gare de Toulouse Matabiau, face au poste d'aiguillage P6. Cette voie anciennement classée voie de service est devenue voie principale dans le cadre du projet de création du «bloc central». Elle peut donc désormais être utilisée pour les circulations commerciales. Ces travaux sont regroupés avec le renouvellement des voies 3 et 4 situées à proximité.

Tag france sur Tout sur le rail - Page 8 Empty
La gare de Toulouse Matabiau est le nœud ferroviaire de la région Midi-Pyrénées. Situé au croisement des axes structurants de la région, il constitue un enjeu majeur du Grand Plan de Modernisation du Réseau. Avec le développement attendu du trafic au cours des prochaines années, le renforcement des voies existantes en gare et l'optimisation de la gestion des circulations sont déterminants.
Ainsi, au printemps 2015, 1 500 mètres de voies seront entièrement renouvelés et trois appareils de voie remplacés. Puis, 7 000 mètres de voies seront également traités fin 2015, en gare et en sortie de gare sur l'axe Toulouse-Tarbes. Au total, le montant des travaux de renouvellement en gare Matabiau s'élève à près de 10 millions d'euros financés à 100 % par SNCF Réseau.
L'organisation des circulations en gare Matabiau doit aussi être optimisée grâce à la création, d'ici fin 2016, de blocs indépendants selon la provenance des trains (blocs Nord-Est, Sud-Ouest et Central). Le bloc accueillant les trains en provenance du quart Nord-Est est déjà opérationnel.


Le plan Vigirail

Le programme Vigirail vise à renforcer la surveillance, moderniser la maintenance et accélérer le remplacement des aiguillages. En Midi-Pyrénées, en 2015, 13 appareils de voie seront remplacés, sur l'axe structurant Toulouse-Narbonne et en gare de Toulouse Matabiau. Sur le plan national, l'objectif est de passer de 326 à 500 appareils de voie renouvelés par an.

Tags : #trains #france

Le Havre : tué par un train en tentant d'échapper à un contrôle de police - Jeu 23 Avr 2015 - 7:04

http://www.metronews.fr/info/le-havre-tue-par-un-train-en-tentant-d-echapper-a-un-controle-de-police/modw!vFxTxh1Bq3AdQ/

Tag france sur Tout sur le rail - Page 8 000_DV2010837
La victime tentait d'échapper à un contrôle de police quand elle s'est retrouvée sur la voie ferrée. Photo : AFP
Un homme de 25 ans qui tentait d'échapper à un contrôle de police mercredi soir au Havre a été tué par un train après s'être retrouvé sur les voies, a-t-on, appris auprès de la police locale. Les faits se sont produits en début de soirée, à proximité du stade de football de la ville.
Pour des raisons encore inconnues, l'homme, qui était à pied, s'est enfui alors que la police s'approchait pour un contrôle d'identité. "Il a enjambé une clôture et s'est retrouvé sur les voies où il a été happé par un train", a indiqué à l'AFP le commissaire de police Nicolas de Golmard.
Le trafic interrompu dans la soirée
L'accident s'est produit à environ 1,5 km de la gare du Havre. Le trafic ferroviaire sur la ligne Paris-Rouen-Le Havre a dû être interrompu dans les deux sens, le temps de l'enquête. "Le procureur du Havre (Francis Nachbar, ndlr) est sur les lieux, l'enquête est en cours", a encore précisé le commissaire.

Tags : #accidents #incidents #trains #france

Toulouse: La grue Kirow, star des travaux de la gare Matabiau - Mer 22 Avr 2015 - 19:40

http://www.20minutes.fr/toulouse/1593387-20150422-toulouse-grue-kirow-star-travaux-gare-matabiau

Tag france sur Tout sur le rail - Page 8 648x415_chantier-changement-aiguillages-gare-matabiau-21-avril-2015 Chantier de changement d'aiguillages en gare Matabiau le 21 avril 2015. - CAPA/SNCF

La vedette du chantier, c'est elle. Depuis lundi soir et durant trois nuits consécutives, la grue Kirow s'active en gare de Toulouse-Matabiau pour remplacer trois aiguillages, ces éléments de voie ferrée qui servent à faire changer de voie un train.
Cet engin d'origine autrichienne est le plus grand du genre en Europe. Lourd de 160 tonnes et doté d'un bras de 25 mètres, il permet de raccourcir la durée des travaux, réalisés dans le cadre du plan national Vigirail, tout en «renforçant la sécurité du travail» selon la SNCF.
Tag france sur Tout sur le rail - Page 8 561x360_chantier-changement-aiguillage-gare-matabiau-21-avril-2015
Une trentaine de personnes est mobilisée sur le chantier, qui inclut aussi, jusqu'au 13 mai, le renouvellement de 1.500 mètres de voies à Matabiau, nœud ferroviaire de Midi-Pyrénées. Les opérations ont lieu la nuit pour ne pas perturber la circulation ferroviaire.
Par ailleurs, 7.000 mètres de voies seront également traités fin 2015 en gare et en sortie de gare, sur l'axe Toulouse-Tarbes. Au total, le montant total de travaux de renouvellement en gare Matabiau s'élève à près de 10 millions d'euros «financés à 100% par SNCF Réseau (ex-RFF)», en charge de la maintenance et de la modernisation des infrastructures existantes au sein de la SNCF.


Tags : #histoires #trains #france

Nangis : comment un pompier là par hasard a permis d'éviter une catastrophe meurtrière - Mer 22 Avr 2015 - 7:18

http://www.metronews.fr/info/collision-entre-un-camion-et-un-train-a-nangis-seine-et-marne-comment-un-pompier-la-par-hasard-a-permis-d-eviter-une-catastrophe-meurtriere/modu!F3gLRZ64afvA/

L'accident survenu mardi matin à la hauteur d'un passage à niveau à Nangis (Seine-et-Marne), où un train Intercités a percuté un camion, a fait une trentaine de blessés. Selon Le Parisien, le bilan aurait pu être bien plus lourd sans l'intervention d'un pompier qui, se rendant à sa caserne, s'est retrouvé juste derrière le camion resté bloqué sur les voies et a eu un réflexe salvateur.


Tag france sur Tout sur le rail - Page 8 Collision
Le choc, violent, aurait pu avoir des conséquences encore plus graves. Photo : AFP
Après la collision survenue mardi matin entre un camion et un train à Nangis, en Seine-et-Marne, Manuel Valls a adressé son "soutien aux blessés" et sa "reconnaissance aux secours". Un pompier mérite particulièrement les louanges, selon des informations du Parisien  : sans son intervention presque miraculeuse, puisqu'il se trouvait là par hasard, le bilan humain d'une trentaine de blessés, dont trois graves, aurait pu être bien plus lourd.
Le quai "bondé de voyageurs"

Le site du quotidien explique en effet que cet homme, se rendant de bon matin à sa caserne, se trouvait juste derrière le camion de convoi exceptionnel - il transportait des tracteurs - lorsque celui-ci a été immobilisé sur les voies. Sortant de son véhicule, il a tenté de venir en aide au conducteur qui essayait de débloquer son semi-remorque. L'opération se révélant vaine, le soldat du feu a alors "eu le réflexe de faire évacuer le quai de la gare" voisine, "bondé de voyageurs". 

LIRE AUSSI >> Seine-et-Marne : un train percute un camion, 37 blessés dont 3 graves

Le choc qui s'est ensuite produit avec un train Belfort-Paris transportant 350 passagers, à l'entrée de la gare de cette petite commune située à une cinquantaine de kilomètres de Paris, a ainsi eu des conséquences moins dramatiques. Une trentaine de blessés sont néanmoins à déplorer, dont trois graves : les conducteurs du camion et du train Intercités, ainsi qu'une personne âgée qui "se trouvait sur le quai de la gare et qui a fait une chute lors d'un mouvement de foule", selon un porte-parole de la préfecture. Son pronostic vital n'est toutefois pas engagé.

Tags : #accidents #incidents #trains #france

TGV : train de réactions politiques à Perpignan - Lun 20 Avr 2015 - 13:58

http://www.midilibre.fr/2015/04/20/tgv-train-de-reactions-politiques-a-perpignan,1152155.php


Tag france sur Tout sur le rail - Page 8 1152155_656_la-gare-de-tgv-de-perpignan-centre-du-monde-546056-1000x500_667x333 Les élus veulent que les trains viennent jusqu'au centre Del Mon à Perpignan.
PHILIPPE ROUAH


D ébat au sujet du futur tracé de la ligne à grande vitesse Perpignan-Montpellier. 


La réunion publique organisée lundi dernier par la SNCF à l'hôtel d'agglomération à Perpignan autour du futur tracé de la ligne à grande vitesse Perpignan-Montpellier qui doit traverser, "balafrer" selon certains, une partie du département des Pyrénées-Orientales aura au moins suscité un train de réactions politiques à défaut de susciter les enthousiasmes.



Louis Aliot au créneau


Et c'est celle de Louis Aliot, conseiller communautaire et municipal FN à Perpignan, qui a fait boule de neige. Le vice-président du parti de Marine Le Pen se plaignait de ne pas avoir été invité mais relevait surtout, au sujet de la gare qui accueillera les TGV : "Tous les TGV traversant les départements de France s'arrêteront dans des gares périphériques (et) Perpignan  a beau être le centre du monde, avec des mentalités fermées comme celles de nos décisionnaires, nous finirons cul-de-sac de la France. L'Agglo refuse catégoriquement une halte à Rivesaltes en pensant faire plier SNCF et RFF sur le contournement de tous les TGV via le centre del mon mais si la position de l'Agglo n'évolue pas et que les comportements des élus restent les mêmes, les TGV contourneront simplement Perpignan sans s'y arrêter du tout". Des propos auxquels a déjà réagi le maire UMP de Perpignan et qui ont aussi fait bondir le sénateur-maire UMP François Calvet, également premier vice-président de l'Agglo.

Crainte pour la plaine du Roussillon


Calvet lance : "Si M. Aliot, adepte du cumul des mandats, prenait le temps d'assister aux conseils de l'agglomération (il n'a assisté qu'à un seul conseil en un an !) il saurait que l'agglomération a affirmé une position largement débattue avec l'ensemble des maires. Nous avons toujours été favorables à une ligne TGV Perpignan-Montpellier mais à deux conditions : qu'elle n'exclue pas Perpignan, 3ème pôle urbain de la nouvelle grande région et qu'elle préserve les intérêts économiques des habitants de notre département". Et continue d'expliquer la position de l'Agglo, qui a évolué sur ce sujet : "L'agglomération refuse, comme tous les maires directement impactés, la cicatrice proposée par SNCF Réseau /RFF qui impacte la plaine du Roussillon comme celle du projet de ligne THT aérienne". Et conclut : "M. Aliot, député européen, serait bien inspiré de défendre les dossiers de notre département et d'obtenir des financements pour notre territoire au lieu de courir les plateaux de télévision !"

(SOURCE : L'INDEPENDANT)



Tags : #trains #france

Toulouse: Le wi-fi entre en gare Matabiau - Lun 20 Avr 2015 - 13:53

http://www.20minutes.fr/toulouse/1590835-20150420-toulouse-wi-fi-entre-gare-matabiau

Tag france sur Tout sur le rail - Page 8 648x415_application-des-nouveaux-horaires-de-la-sncf-en-gare-matabiau-12-12-11-toulouse Application des nouveaux horaires de la SNCF en gare Matabiau. 12/12/11 Toulouse - FRED SCHEIBER / 20 MINUTES


Après l'aéroport de Blagnac et avant le centre-ville toulousain, la gare Matabiau vient de passer au wi-fi gratuit et illimité dans pour ses voyageurs.

Toulouse: Fin 2015, la 4G débarquera dans le métro et le wi-fi en ville

Depuis jeudi dernier, SNCF Gares & Connexions a déployé ce service en bas et haut débit, accessible via les smartphones, tablettes et autres ordinateurs. S'il fait le choix du bas débit, le voyageur pourra se connecter au réseau «_SNCF gare-gratuit» sans inscription préalable, mais devra se reconnecter toutes les 20 minutes.

S'il se connecte au haut débit, pouvant aller jusqu'à 20 Mbits/seconde, l'utilisateur devra au préalable créer un compte.

Il faudra attendre l'an prochain pour avoir du wi-fi dans les trains.



Tags : #gares #trains #france

Perpignan : un jet de pierre sur un train provoque un retard d'une heure - Lun 20 Avr 2015 - 7:15

Source : http://www.midilibre.fr/2015/04/18/perpignan-un-jet-de-pierre-sur-un-train-provoque-un-retard-d-une-heure,1151887.php

Tag france sur Tout sur le rail - Page 8 Du-cote-de-la-sncf-l-attaque-n-a-pas-donne-lieu-a-un_1404740_667x333 Du côté de la SNCF, "l'attaque" n'a pas donné lieu à un rapport d'incident.
ILLUSTRATION / L'INDEPENDANT


C e qui est sûr, pour la SNCF, c'est que le conducteur du TER, en approchant de Perpignan samedi 18 avril au matin, a constaté qu'un groupe de jeunes se trouvait près des rails, dans une zone interdite.


C'est un communiqué de presse alarmant, pour ne pas dire alarmiste, qui est parvenu samedi 18 avril au matin aux rédactions et qui a rapidement été diffusé sur internet. Émanant de Xavier Baudry, conseiller municipal FN de Perpignan, sous le titre, Tentative d'attaque d'un TER avant son entrée en gare de Perpignan, le communiqué dénonce "une tentative d'attaque d'une rame TER en provenance de Narbonne, par une bande de jeunes visiblement originaires de la cité Clodion". Et qui se serait déroulée vendredi, vers 19 heures. "Les individus s'étant rassemblés sur les voies ont fait signe au conducteur de faire stopper son train, brandissant des cailloux (...). Les voyageurs n'ont dû leur salut qu'au sang-froid du conducteur du train, qui a pu maintenir sa rame à distance et ainsi éviter que les assaillants ne montent à bord".



Aucune plainte déposée


Une scène qui n'est pas sans rappeler les RER attaqués en banlieue parisienne en mars dernier, suivie de l'interpellation de 12 suspects. Mais à Perpignan, il semble qu'on soit encore loin de cette violence façon attaque de diligences au Far West…

Car du côté de la SNCF, "l'attaque" n'a pas donné lieu à un rapport d'incident. Et aucune volonté de détrousser les passagers de la rame n'a été évoquée... Ce qui est sûr, pour la SNCF, c'est que le conducteur du TER, en approchant de Perpignan, a constaté qu'un groupe de jeunes se trouvait près des rails, dans une zone interdite. Comme le veut le protocole et pour éviter tout accident, le conducteur a donc arrêté la rame, et est descendu afin de signaler au groupe qu'il ne pouvait rester là.

La SNCF n'a pas déposé plainte


Les jeunes auraient alors râlé et jeté une pierre dans sa direction avant de quitter les lieux. L'homme a alors alerté les services de police, qui se sont effectivement déplacés sur les lieux, mais sans parvenir à retrouver les jeunes gens. Les policiers sont finalement montés à bord du train jusqu'à son arrivée à Perpignan. Conséquence, ce TER, ainsi que les autres trains empruntant cette ligne dans ce créneau horaire, ont enregistré un retard d'une heure. La SNCF, qui ne déplorait samedi aucun dommage, n'a pas déposé plainte.



Tags : #accidents #incidents #trains #france

Les trains de l'Impressionnisme en route vers Giverny - Sam 18 Avr 2015 - 18:31

http://www.ladepeche.fr/article/2015/04/18/2089936-les-trains-de-l-impressionnisme-en-route-vers-giverny.html

Tag france sur Tout sur le rail - Page 8 Part-par-par8151137-1-1-0
L'artiste Helmam H peint sur un quai de la gare Saint-Lazare, à Paris, à l'occasion du lancement de l'initiative des "trains de l'Impressionnisme". JOEL SAGET  /  AFP
Tag france sur Tout sur le rail - Page 8 Zoom
La Normandie a lancé samedi avec la SNCF le premier des "trains de l'Impressionnisme" qui chaque week-end, jusqu'à la fin septembre, relieront Paris et Giverny, lieu de vie et de création du peintre Claude Monet et visent à acheminer vers ce lieu très visité des milliers de touristes supplémentaires.
Inauguré en présence de jeunes artistes peintres en action sur un des quais grandes lignes de la gare Saint-Lazare, en présence du ministre des Affaires étrangères et du Tourisme Laurent Fabius, le train TER est décoré sur les vitres extérieures avec des reproductions de tableaux de Monet et de Pissarro. Ces reproductions ne sont pas visibles de l'intérieur.
Mais dans les rames, les voyageurs peuvent regarder des panneaux explicatifs sur les plus célèbres des tableaux de Monet comme "Impression soleil levant" ou "les Nymphéas" et obtenir, avec un smartphone, plus d'informations par le biais de flashcodes . Le voyage inaugural s'est fait en musique, avec des musiciens de l'Opéra de Rouen.
Les touristes pourront emprunter ces trains chaque samedi et dimanche (aller à 11H00, retour à 18H53), pour un tarif attractif combinant les billets et les entrées coupe-file dans les deux musées de Giverny, la maison et le jardin de Monet et le musée des Impressionnismes, où est présentée actuellement une exposition sur Edgar Degas, en collaboration avec le musée d'Orsay.
Un autre train partant de Paris à la même heure permettra aux touristes d'aller jusqu'à Rouen, pour une journée ou deux avec la même formule de pack trajet-musées. Pour le week-end, le pack permet aussi d'ajouter une nuit d'hôtel et d'autres attractions.
"La Normandie mène une politique touristique forte, pour attirer la clientèle française et étrangère et lui proposer une offre touristique adaptée et de qualité", a souligné le président de la région Haute-Normandie, Nicolas Mayer-Rossignol.
"Si les peintres se sont rendus en Normandie, c'est qu'elle était bien reliée par les chemins de fer à l'époque", a rappelé Laurent Fabius. "Pour la Normandie, l'impressionnisme est un atout extraordinaire", a ajouté le ministre.
Locomotive touristique
Giverny accueille un peu plus de 600.000 touristes par an, dont 200.000 viennent par le train. La gare d'arrivée de Vernon a été rebaptisée Vernon-Giverny et relookée elle aussi aux couleurs de l'Impressionnisme.
Les visiteurs sont principalement des touristes de la région parisienne et des étrangers en grand nombre. C'est cette clientèle qui est ciblée par cette opération touristico-ferroviaire qui se poursuivra jusqu'au 27 septembre.
Monet (1840-1926) arrive à Giverny en 1883 avec sa compagne Alice Hoschédé et leurs huit enfants et va louer une grande maison avec potager où il va s'adonner jusqu'à sa mort à ses deux passions, la peinture et la botanique.
Le jardin, complètement recréé, que le journal américain Huffington Post a classé parmi les 10 plus beaux du monde, comporte deux parties, le Clos Normand et ses parterres de fleurs et le Jardin d’Eau planté de végétaux orientaux et de saules pleureurs, avec son pont japonais et ses nymphéas qui inspireront les fameuses toiles.
Le train était très emprunté à l'époque de l'Impressionnisme pour se rendre en Normandie. Monet a consacré pas moins de douze toiles à la gare Saint-Lazare.
L'idée du train de l'Impressionnisme n'est pas nouvelle puisque la SNCF et la région Ile-de-France avaient déjà, en juin 2013, décoré des transiliens de la ligne J, partant également de Saint-Lazare et passant à Asnières-sur-Seine, Argenteuil, Pontoise, autres lieux d'inspiration, franciliens cette fois, des Manet, Caillebotte, Hayet et autres ... Monet.
L'ambition de la Normandie "berceau de l'Impressionnisme" est bien plus grande. Cette région a fait de ce mouvement une véritable locomotive touristique, elle qui organise déjà, tous les trois ans, un festival sur ce thème avec expositions et animations diverses. La prochaine édition aura lieu en 2016. Celle de 2013 a attiré 1,8 million de visiteurs.
© 2015 AFP


Tags : #plans #trains #france

Des descendants de victimes de l'Holocauste attaquent la SNCF - Ven 17 Avr 2015 - 12:12

http://www.7sur7.be/7s7/fr/1505/Monde/article/detail/2290272/2015/04/17/Des-descendants-de-victimes-de-l-Holocauste-attaquent-la-SNCF.dhtml

Tag france sur Tout sur le rail - Page 8 Media_xll_7641426 © epa.
Des descendants de victimes de l'Holocauste aux Etats-Unis ont lancé jeudi une action de groupe contre les chemins de fer français (SNCF) pour avoir saisi les biens de dizaines de milliers de Juifs et d'autres personnes envoyés de France vers des camps de concentration nazis, selon des documents du tribunal de Chicago.

Cette action en nom collectif, qui accuse de "complicité" dans le génocide des Juifs, demande réparation pour la confiscation et la vente d'objets personnels, et la facturation par la SNCF des billets de train de troisième classe aux nazis alors que les déportés étaient entassés dans des wagons à bestiaux.

Cette action de groupe a été lancée jeudi à Chicago à l'occasion de la journée internationale dédiée à la mémoire des victimes de l'Holocauste.

Tags : #histoire #trains #france

La SNCF veut faire du smartphone une «télécommande de la mobilité» - Ven 17 Avr 2015 - 11:37

http://www.lavoixdunord.fr/france-monde/la-sncf-veut-faire-du-smartphone-une-telecommande-de-la-ia0b0n2776206

Un « calculateur d’itinéraire multimodal », alias « télécommande de la mobilité », c’est ce que veut créer la SNCF avec une appli smartphone couplée à une carte. L’idée ? Répondre à un défi quotidien, celui d’être « capables de faire voyager chaque jour 10 millions de personnes, mais en même temps, d’apporter l’offre qui convient à chacun », avance Barbara Dalibard, directrice générale « voyageurs » de la SNCF.


Tag france sur Tout sur le rail - Page 8 1268865998_B975308103Z.1_20150417102528_000_G044BJPN0.1-0

Rien n’est trop beau pour les voyageurs connectés : la SNCF a dévoilé ce jeudi un ambitieux plan pour intégrer toutes les mobilités de A à Z (train mais aussi covoiturage, autopartage ou vélo) via une offre numérique, domaine où elle ambitionne de devenir championne à l’échelle européenne.
Coût de l’opération ? 120 millions d’euros. Avec, pour objectif à moyen terme, un doublement du nombre des voyages par transports en commun d’ici 15 ans.
Pour ce faire, l’entreprise ferroviaire va lancer une carte sésame doublée d’une application sur smartphone. Baptisée « IDPass » et accessible aux usagers dès le mois de juin prochain dans les 15 plus grandes villes de France, celle-ci « donne accès à l’ensemble des offres et services. Qu’il s’agisse de réservation de voitures de tourisme avec chauffeurs, d’autopartage de voitures électriques ou encore d’information sur la disponibilité de vélos en libre-service, des parkings… », détaillait Barbara Dalibard ce matin.

Le train, colonne vertébrale du transport collectif

« Pour rendre la mobilité aussi simple que le fait de prendre sa voiture pour aller d’un point A à un point B, il faut absolument pouvoir intégrer toutes les solutions (…) à disposition. Ce qui se passe avant et après le train (aujourd’hui), et avant et après un bus longue distance demain. », reprenait la porte-parole de la SNCF. Tout en avançant que le train reste la « colonne vertébrale du transport collectif et de la mobilité partagée ».
Bref, un écosystème ouvert, nourri d’accords passés avec des opérateurs locaux, de covoiturage, d’autopartage, de bus, c’est ce qu’ambitionne de développer la SNCF. Y compris au niveau européen, alors qu’elle a récemment signé un partenariat avec la société américaine Zipcar, filiale d’autopartage du loueur Avis… dont l’offre sera intégrée dans l’IDPass.

Sur fond de transition écologique, quel nouveau champion européen du numérique?

L’annonce de la SNCF intervient deux jours après un avis du Conseil économique, social et environnemental (Cese) appelant l’émergence d’un « champion européen » de la mobilité facilitée par le numérique. Tiens donc, pile dans les rails de ce que propose la SNCF !
« Avec des mobilités plus fluides grâce au numérique, les Français en quête de déplacement auront moins de réticence à abandonner la voiture individuelle », veut-on croire à la SNCF, dixit sa directrice générale section « voyageurs ». « Cela va être moins cher pour eux, plus efficace, et facilitera la transition écologique », ajoute Barbara Dalibard. « À la SNCF », conclut-elle,« nous avons tous les atouts pour être l’un de ces champions mais on ne va pas le faire tout seul : l’objectif c’est d’arriver à fédérer tous les transporteurs qui ont la même vision que nous ».
Une mutualisation plus que nécessaire, à l’approche de l'ouverture totale à la concurrence du transport ferroviaire de voyageurs (et donc de la fin du monopole de la SNCF), prévue par l’Union européenne en 2023 ?

Tags : #insolite #trains #france

Aisne: Un handicapé en fauteuil roulant fauché par un train - Ven 17 Avr 2015 - 11:11

http://www.20minutes.fr/societe/1589199-20150417-aisne-handicape-fauteuil-roulant-fauche-train

Tag france sur Tout sur le rail - Page 8 648x415_15-juillet-2013-gare-bondy-seine-saint-denis-agents-sncf-inspectent-resserrent-si-besoin-eclisses-aiguillages-voies Des agents de la SNCF inspectent et resserrent si besoin les éclisses des aiguillages des voies ferrées. - V. WARTNER / 20 MINUTES


Un jeune homme handicapé de 32 ans en fauteuil roulant a été mortellement percuté par un train en gare de La Fère (Aisne) ce jeudi, alors qu'il traversait les voies ferrées. Le fauteuil roulant de la victime, qui était tiré par son épouse, s'est coincé, alors qu'un train de marchandise entrait en gare, a expliqué le parquet à Laon.

Pas de passage adapté aux handicapés


La victime a été tuée sur le coup. Son épouse, blessée au bras et choquée, a été transportée par les secours à l'hôpital de Chauny. Le parquet a, lui, ouvert une enquête pour homicide involontaire par imprudence.
«La gare n'est pas équipée de passage adapté aux handicapés ce qui pourrait expliquer les circonstances de l'accident», a précisé la substitut du procureur à Laon. De son côté, la SNCF a précisé que «tous les ans, ce sont une trentaine d'accidents de ce type (personne traversant les voies sans y être autorisée par un agent SNCF) qui surviennent sur le réseau ferré national en dépit des campagnes de communication et de prévention engagées».

Tags : #accidents #trains #france

Le Toulouse-Paris reste en gare ce week-end - Ven 17 Avr 2015 - 7:52

http://www.ladepeche.fr/article/2015/04/17/2089072-le-toulouse-paris-reste-en-gare-ce-week-end.html


image: http://static.ladepeche.fr/content/media/image/large/2015/04/17/201504171573-full.jpg
Tag france sur Tout sur le rail - Page 8 201504171573-full
Gare de Figeac, les voyageurs en partance rejoignent l'axe POLT, destination Toulouse ou Paris./Photo DDM, J-C. Boyer.



Aucun train ne circulera sur l'axe POLT, Paris-Orléans-Limoges-Toulouse, ce week-end, pour cause de travaux sur la ligne. Les voyageurs sont invités à prendre les autocars.

Les usagers du rail devront prendre leur mal en patience en 2015 et remonter dans les autocars. La ligne POLT, Paris-Orléans-Limoges-Toulouse va faire l'objet de travaux de modernisation d'envergure. Ces interventions risquent inévitablement de perturber la circulation. Il y aura notamment une interruption totale de circulation des trains sur cinq week-ends, et notamment celui-ci, samedi 18 et dimanche 19 avril.
«Il s'agit d'opérations de travaux complexes, dites coups de poing : maintenance de caténaires en gare de Montauban et de Cahors, de Montbartier et de Castelnau d'Estréfonds, remplacement des supports caténaires dans le tunnel de Cabanes, situé à Dégagnac, dépose des lignes ERDF au nord et au sud de la gare de Cahors, ainsi qu'à Mercuès, des travaux sur des appareils de voies, puis des essais de signalisation ferroviaires en gare de Matabiau», précise la SNCF dans un communiqué.
Ce sont ainsi 4 millions d'euros qui vont être investis sur cet axe. «Cela permettra de renforcer la fiabilité et la robustesse de cette infrastructure, et d'améliorer le confort des voyageurs».
Par ailleurs, notez que sur la ligne Brive-Aurillac, le tracé Lamativie-Saint-Denis-près-Martel-Turenne vient d'être inscrit au contrat de plan Etat-Région Midi-Pyrénées (pour 27,5 millions d'euros), et Turenne-Brive (pour 6 millions d'euros) au contrat de plan Etat-Région Limousin. «Ces travaux lourds étaient indispensables, sauf à devoir dans quelques années interrompre les circulations, compte tenu de la dégradation du réseau. C'est un effort exceptionnel qui n'avait pas été engagé depuis leur construction», indiquait Martin Malvy.
Les représentants des usagers et des cheminots qui se sont mobilisés en gare de Capdenac-Gare, avec la CGT, le 28 mars dernier, rappellent : «La SNCF annonce la fin des trains de nuit en 2017 sur la ligne POLT, envisagerait de limiter le terminus à Brive», et ils dénoncent «la déshumanisation des gares (réduction des horaires des guichets à Cahors, Gramat, fermeture de la gare de Bagnac…), et la réduction du personnel cheminot.»


En pratique

Pas de trains, du samedi 18 avril, 12 h 30, au dimanche 19, 12 h 25 ; du samedi 16 mai, 6 heures, au dimanche 17, 13 h 30 ; du samedi 23 mai, 12 h 30 au lundi 25, 12 h 25 ; du samedi 28 novembre, 12 h 30 au dimanche 29, 12 h 25.
Les TER Midi-Pyrénées sont donc remplacés par des autocars.
Tous les horaires sur http ://midi-pyrenees.ter.sncf.com.
Renseignements au 0 800 31 31 31.

Tags : #infos #trains #france

Ile-de-France: Trafic très perturbé à la gare de l'Est - Ven 17 Avr 2015 - 7:46

http://www.20minutes.fr/paris/1589091-20150417-ile-france-trafic-tres-perturbe-gare

Tag france sur Tout sur le rail - Page 8 648x415_panneaux-information-a-gare-est-a-paris-pendant-interruption-trafic-17-fevrier-2015-raison-decouverte-bombe
Des panneaux d'information à la gare de l'Est, à Paris, pendant l'interruption du trafic le 17 février 2015 en raison de la découverte d'une bombe datant de la Seconde Guerre mondiale à Noisy-le-Sec - Kenzo Tribouillard AFP

Selon les informations du Parisien, une panne électrique perturbe le trafic sur le réseau ferré est de l'Ile-de-France ce vendredi. Totalement interrompu dans un premier temps, le trafic reprend progressivement depuis 8h45. Les RER, Transiliens, grandes lignes et TGV sont concernés.

«Fin des ralentissements estimée à 11h30»

La SNCF évoque un «défaut d’alimentation électrique entre Haussmann Saint-Lazare et Gagny», en Seine-et-Marne. Sur la ligne E du RER, la SNCF annonce que le trafic reste interrompu «entre Haussmann Saint-Lazare et Magenta, dans les deux sens», relate le site Internet du quotidien. «Les trains à destination de Villiers sur Marne et Tournan partent de Paris Est. Les trains à destination de Chelles Gournay partent de Magenta», explique-t-elle.
Sur la ligne P, la SNCF mise sur une «fin des ralentissements estimée à 11h30». Par ailleurs, d'après le Parisien, le trafic est également interrompu dans le Nord-Est de l'Ile de France, sur le RER B et la ligne K, entre Aulnay-sous-Bois et Mitry-Claye en raison d'un «accident de personne à Villeparisis», en Seine-et-Marne. La circulation des trains ne devrait pas reprendre avant 10h30 au mieux.

Tags : #incidents #trains #france

Supporters tués par un RER : 300 000€ d'amende requis - Jeu 16 Avr 2015 - 7:16

http://www.ladepeche.fr/article/2015/04/15/2087683-supporters-tues-par-un-rer-300-000e-d-amende-requis.html

Une amende de 300 000 € a été requise hier contre la SNCF, jugée devant le tribunal correctionnel de Bobigny pour la mort de deux supporters de foot, fauchés par un RER après s'être égarés sur les voies en 2009.
La SNCF encourt une amende maximale de 450 000€ pour les chefs de «blessures» et «homicides involontaires» en récidive.
Un enfant de 10 ans et un adolescent de 18 ans avaient été tués et trois personnes été grièvement blessées alors qu'ils se trouvaient sur un pont ferroviaire près du Stade de France (Seine-Saint-Denis). Ils faisaient partie d'un groupe de supporters du club de football de Lille, le Losc, qui ce soir-là avait remporté un match contre L'Olympique lyonnais.
Le procureur Loïc Pageot a estimé que l'entreprise publique s'était rendue coupable dans ce dossier de «graves manquements à son obligation de sécurité» en ne protégeant pas suffisamment l'accès aux voies de chemin de fer. En l'occurrence, en ne s'assurant pas qu'une porte ouvrant sur un escalier permettant d'atteindre un pont ferroviaire très dangereux était, sinon verrouillée, du moins correctement fermée.
Le jugement, mis en délibéré, sera rendu le 18 mai.

Tags : #infos #trains #france

Ligne ferroviaire des Cévennes : Villefort défend son guichet SNCF - Jeu 16 Avr 2015 - 7:07

http://www.midilibre.fr/2015/04/15/villefort-defend-son-guichet-sncf,1150542.php

Tag france sur Tout sur le rail - Page 8 Du-cote-de-la-gare-de-genolhac-on-attendait-aussi-le_1401402_667x333 Du côté de la gare de Génolhac, on attendait aussi le Cévenol de pied ferme.
Photo A.J.


S amedi 11 avril a eu lieu en gare de Villefort, la première action menée par le collectif citoyen pour la réouverture du guichet SNCF de Villefort. Près de deux cents personnes se sont déplacées dont de nombreux élus.


Étaient présents les maires de Pourcharesses, Prévenchères, Langogne et Saint-André-Capcèze, Jean De Lescure, président de la communauté de communes et des conseillers municipaux de Villefort. Sophie Pantel, nouvellement élue présidente du conseil départemental, et vice-présidente de la Région, était également présente aux côtés des manifestants.



Défense du service public


M. Malaval et Mme Pantel ont ainsi rappelé leur attachement à la pérennité de la ligne du Cévenol dans sa globalité. Cette forte mobilisation montre à quel point la défense des services publics tient à cœur à la population et à ses élus. Pour rappel, depuis quatre mois et demi, dans les trois gares de La Grand-Combe, Génolhac et Villefort, il est impossible d'acheter son billet ou de l'échanger, malgré la présence de l'agent SNCF.

Il est aussi très difficile d'obtenir un renseignement ou d'accéder à quelconque service. Cette situation est inacceptable. Le collectif citoyen dénonce fermement cette situation et exige la réouverture du guichet SNCF de Villefort. La sauvegarde de la ligne des Cévennes dans sa globalité ainsi que l'avenir de ces territoires dépendent essentiellement du maintien des services publics locaux dont font partie les guichets des gares.

Le collectif apporte aussi son soutien aux autres associations de la ligne contre le déclassement envisagé par la SNCF de l'Intercité Cévenol en train TER. Plus que jamais le collectif de Villefort est déterminé à poursuivre ses actions et vous en informera très prochainement. Une pétition circule dans les différents commerces de Villefort et dans les mairies des environs.

Pour tout contact : collectiftrainvillefort@gmail.com



Tags : #gares #trains #france

Attaques des RER C et D: La police interpelle onze individus - Mer 15 Avr 2015 - 11:28

http://www.20minutes.fr/paris/1587483-20150415-attaques-rer-police-interpelle-onze-individus

Tag france sur Tout sur le rail - Page 8 648x415_agents-police-ferroviaire-sncf-a-cote-rame-rer-a-gare-juvisy-sur-orge-essonne-2012 Des agents de la police ferroviaire de la SNCF à côté d'une rame du RER D à la gare de Juvisy-sur-Orge, dans l'Essonne, en 2012 - Thomas Samson AFP


La police parisienne a mené ce mercredi 15 avril au matin une vaste série d'arrestations dans l'enquête sur des attaques commises dans des RER C et D au mois de mars dernier dans l'Essonne, entre Saint-Michel-sur-Orge et Juvisy puis entre Juvisy-sur-Orge et Vigneux-sur-Seine.

>> Essonne: Une rame du RER D prise pour cible par une vingtaine de voleurs

Dans le cadre de cette enquête, six victimes ont déposé plainte pour vols de téléphones portables, de sacoche, de portefeuille, et de sacs. Certaines d’entre elles ont également dénoncé des faits de violences.

11 personnes interpellées


«La sûreté régionale des transports de la direction de la sécurité de proximité de l’agglomération parisienne (DSPAP) appuyée par de nombreux effectifs de cette direction et des policiers locaux ont interpellé 11 personnes. Elles ont été placées en garde à vue du chef de vols avec violences commis en réunion dans un moyen de transport collectif de voyageurs», indique la Préfecture de police de Paris.

>> Attaques de RER: «Des caméras ne régleraient rien, le malaise est plus profond». Lire le reportage à Juvisy-sur-Orge

«Les investigations ont permis d’identifier un groupe de personnes qui, de retour d’un mariage, ont pris le premier train du matin, le 15 mars à Saint-Michel-sur-Orge (91) pour regagner leurs domiciles situés dans l’Essonne, le Val-de-Marne et la Seine-Saint-Denis. L’implication d’une douzaine d’individus a pu être établie avec certitude», ajoute-t-elle.

Les auditions devraient permettre de préciser le rôle de chacun des protagonistes et, le cas échéant, de découvrir des objets volés. A l’issue de ces investigations, le parquet d’Evry décidera des poursuites pénales à engager.



Tags : #incidents #trains #france

LGV Bordeaux-Toulouse : Malvy renverse la vapeur… - Mer 15 Avr 2015 - 10:50

http://www.ladepeche.fr/article/2015/04/15/2087731-lgv-bordeaux-toulouse-malvy-renverse-la-vapeur.html

Tag france sur Tout sur le rail - Page 8 201504151582-full
LGV Bordeaux-Toulouse : Malvy renverse la vapeur…


Martin Malvy sait toujours faire passer les messages les plus efficients au bon moment. Hier, le président de la région a donc profité de la signature du contrat de plan Etat-région pour évoquer les menaces qui pèsent sur la ligne LGV Bordeaux Toulouse. Le 30 mars, La commission d'enquête publique a rendu un avis défavorable sur l'utilité publique des projets de LGV Bordeaux-Toulouse et Bordeaux-Dax. Cet avis sera transmis à la SNCF, maître d'ouvrage qui formulera ses remarques.
Martin Malvy s'en est ému auprès du chef de l'Etat : «Vous me permettrez de vous dire l'intérêt majeur que nous portons au respect du calendrier pour la réalisation de la LGV Bordeaux-Toulouse».
François Hollande n'a pas esquivé : «Le maître d'ouvrage répondra avant l'été aux interrogations. Saisi le conseil d'Etat doit aussi s'exprimer. Puis le gouvernement prendra rapidement sa décision. Cet été», a assuré le Président.
Autre dossier ferroviaire de la plus haute importance, objet d'intenses luttes, dans le Lot, depuis des années, la ligne Paris-Brive-Toulouse :
«Nous sommes pour l'amélioration de la desserte historique entre Paris et Toulouse par Limoges et Brive, dont nous ne voulons pas imaginer qu'un jour elle ne desserve plus le Lot», a noté Martin Malvy. Interrogé par la Dépêche, François Hollande est allé dans le sens du président de région.

Tags : #trains #france

Confolens-Roumazières: le train touristique enfin sur les rails [vidéo] - Mer 15 Avr 2015 - 10:44

http://www.charentelibre.fr/2015/04/14/confolens-roumazieres-le-train-touristique-enfin-sur-les-rails-video,1950220.php

L’autorail X2800 effectuera ses premiers voyages entre Confolens et Roumazières ce week-end. L’aboutissement de démarches entamées il y a une vingtaine d’années.
Tag france sur Tout sur le rail - Page 8 Le-premier-train-touristique-va-circuler-samedi-sur-la-ligne_485235_536x358p Le premier train touristique va circuler samedi sur la ligne Confolens - Roumazières. Le projet est porté depuis une vingtaine d’années par l’association Chemin de fer Charente limousine.. PHOTO/Photo Phil Messelet
Confolens, deux minutes d’arrêt. La gare va reprendre du service ce samedi. Pas pour le vélo-rail. Mais pour le train touristique. Vingt-trois ans que l’association Chemin de fer Charente limousine a été créée. «Et on va enfin réussir à faire circuler le premier train entre Confolens et Roumazières», se réjouit Denis Quentier, président et chef de gare.
Tout est prêt pour accueillir les premiers voyageurs. L’autorail X2800, une micheline qui a fière allure, a été repeint pour le grand jour. La remorque nettoyée. Il reste un dernier coup de ménage à réaliser dans l’autorail dit «Picasso». Bref, les engins attendent de sortir de leur hangar tout neuf.
«C’est formidable!» lance Jean Reyrat, ancien maire de Confolens, l’un des pères fondateurs de l’association. Plus aucun train n’a circulé sur ces rails depuis le début des années 80. «Et c’étaient des trains de marchandises, rappelle l’ex-élu. Les derniers trains de voyageurs, eux, ont cessé en 1939.»
À partir de ce week-end (1), c’est une balade dans le bocage limousin qui va être proposée aux voyageurs. «Le patrimoine culturel est intéressant», indique Denis Quentier, qui précise que des commentaires seront proposés tout au long du trajet.
5.000 traverses changées
L’autorail, d’une puissance de 825 chevaux, ne roulera pas à plus de 30 km/h. Pour faire l’aller-retour entre Confolens et Roumazières (34 km au total), il faut compter près de deux heures. Avec deux arrêts: dans les gares d’Ansac et de Manot.
«C’est une balade bucolique qui va nous faire replonger dans la France d’autrefois, la France rurale», poursuit le chef de gare. «C’est agréable parce qu’on voit la campagne sous un autre aspect», renchérit Jean Reyrat.





Tag france sur Tout sur le rail - Page 8 02-04-15_18-15-08_32x32_supsante1La santé en Charente Limousine Tour d'horizon de la santé sur le territoireTag france sur Tout sur le rail - Page 8 11-09-14_15-04-19_32x32_supprTémoin d'un évènement? Alertez nous! Envoyez vos infos à CLTag france sur Tout sur le rail - Page 8 03-12-13_16-05-49_32x32_carambar02Le blog CarambarUn petit coin sympa pour discuter
Confolens-Roumazières: le train touristique enfin sur les rails [vidéo]

06h00 par Julie PASQUIER

9 réactions


L’autorail X2800 effectuera ses premiers voyages entre Confolens et Roumazières ce week-end. L’aboutissement de démarches entamées il y a une vingtaine d’années. Tag france sur Tout sur le rail - Page 8 Le-premier-train-touristique-va-circuler-samedi-sur-la-ligne_485235_536x358p Le premier train touristique va circuler samedi sur la ligne Confolens - Roumazières. Le projet est porté depuis une vingtaine d’années par l’association Chemin de fer Charente limousine.. PHOTO/Photo Phil Messelet
Confolens, deux minutes d’arrêt. La gare va reprendre du service ce samedi. Pas pour le vélo-rail. Mais pour le train touristique. Vingt-trois ans que l’association Chemin de fer Charente limousine a été créée. «Et on va enfin réussir à faire circuler le premier train entre Confolens et Roumazières», se réjouit Denis Quentier, président et chef de gare.

Tout est prêt pour accueillir les premiers voyageurs. L’autorail X2800, une micheline qui a fière allure, a été repeint pour le grand jour. La remorque nettoyée. Il reste un dernier coup de ménage à réaliser dans l’autorail dit «Picasso». Bref, les engins attendent de sortir de leur hangar tout neuf.

«C’est formidable!» lance Jean Reyrat, ancien maire de Confolens, l’un des pères fondateurs de l’association. Plus aucun train n’a circulé sur ces rails depuis le début des années 80. «Et c’étaient des trains de marchandises, rappelle l’ex-élu. Les derniers trains de voyageurs, eux, ont cessé en 1939.»

À partir de ce week-end (1), c’est une balade dans le bocage limousin qui va être proposée aux voyageurs. «Le patrimoine culturel est intéressant», indique Denis Quentier, qui précise que des commentaires seront proposés tout au long du trajet.

5.000 traverses changées

L’autorail, d’une puissance de 825 chevaux, ne roulera pas à plus de 30 km/h. Pour faire l’aller-retour entre Confolens et Roumazières (34 km au total), il faut compter près de deux heures. Avec deux arrêts: dans les gares d’Ansac et de Manot.

«C’est une balade bucolique qui va nous faire replonger dans la France d’autrefois, la France rurale», poursuit le chef de gare. «C’est agréable parce qu’on voit la campagne sous un autre aspect», renchérit Jean Reyrat.





 

Pas question, pour l’association, d’abandonner le vélo-rail, qui représente 80% de ses recettes. C’est l’une des activités phare du Confolentais durant la saison estivale. Le train touristique a plutôt vocation à fonctionner hors saison, avec des groupes de scolaires, des retraités...

Dix journées lui seront tout de même, consacrées entre mai et octobre. Et des parcours mixtes seront proposés en juillet et en août. «Le mercredi et le dimanche, au départ de 13 heures à Confolens, nous proposerons aux touristes de prendre le vélo-rail jusqu’à Ansac, puis le train jusqu’à Manot. Retour en train à Ansac et vélo-rail jusqu’à Confolens.»

L’association envisage aussi «des trains à thème». Comme le train du père Noël ou le train de Pâques. «À nous d’adapter notre catalogue», poursuit Denis Quentier. «Ce qu’on aimerait, c’est faire circuler une machine à vapeur, indique encore Jean Reyrat. On ne désespère pas.»

L’association, jusque-là, n’a jamais baissé les bras. Pour avoir l’autorisation de circuler sur ces rails, propriété du Département, elle s’est déjà bien battue. Pour la petite anecdote, elle a dû changer 5.000 des 20.000 traverses que compte la voie.




(1) Après le voyage inaugural, samedi, deux voyages seront proposés au grand public dimanche: à 10h30 au départ de Roumazières et 15h30 au départ de Confolens. Tarif unique: 5 euros. Réservations au 05.45.71.16.64.

Tags : #histoires #trains #france #bons #plans

L'UCI rappelle l'impératif de sécurité après le franchissement d'une voie ferrée par des coureurs - Mer 15 Avr 2015 - 6:57

http://www.charentelibre.fr/2015/04/13/l-uci-rappelle-l-imperatif-de-securite-apres-le-franchissement-d-une-voie-ferree-par-des-coureurs,1950003.php

Tag france sur Tout sur le rail - Page 8 Capture-d-ecran-cl_485069_536x371p Capture d'écran CL
L'Union cycliste internationale (UCI) a rappelé l'impératif de sécurité, lundi, au lendemain de l'incident survenu dans Paris-Roubaix, le franchissement d'une voie ferrée par une cinquantaine de coureurs alors que les barrières automatiques se fermaient avant le passage d'un TGV.
"La sécurité doit être en permanence la priorité numéro un de tous les acteurs impliqués dans une course cycliste", a estimé la fédération internationale qui a demandé un rapport détaillé tout comme pour la grave chute de plusieurs coureurs survenue la semaine passée au Tour du Pays Basque.
"Il est du devoir de chacun de s'assurer que notre beau sport ne soit pas entaché par des incidents qui auraient apparemment pu être évités", a déclaré l'UCI en ajoutant prendre "les deux incidents très au sérieux".
La SNCF a annoncé lundi matin porter plainte contre X. "Plusieurs coureurs ont franchi délibérément et contrairement à toutes les règles de sécurité un passage à niveau fermé", a relevé la compagnie ferroviaire française qui laisse "le soin à l'enquête de déterminer la nature des responsabilités en cause, comme leurs auteurs".
Au Tour du Pays Basque, deux poteaux mal placés et non protégés ont provoqué une chute collective lundi dernier dans le final de la première étape à Bilbao, alors que les coureurs étaient lancés à pleine vitesse.
Le plus sévèrement touché, l'Américain Peter Stetina, a été hospitalisé pour une fracture de la rotule au genou droit.

Tags : #incidents #trains #france


Revenir en haut

La date/heure actuelle est Mer 16 Oct 2019 - 22:24