Tout sur le rail

Histoire du rail en France

Association Les Amis de Didie

Twitter !!

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 29 le Mer 18 Mar 2015 - 8:41

Visiteurs !


Compteur Global gratuit sans inscription

Arrêts TGV en gare d'Angoulême: Lisea met la pression sur la SNCF

Partagez
avatar
choupi91
Admin

Messages : 1211
Date d'inscription : 26/08/2014
Age : 55
Localisation : Essonne (91)
Humeur Humeur : Triste !!!!!

Arrêts TGV en gare d'Angoulême: Lisea met la pression sur la SNCF

Message par choupi91 le Lun 8 Juin 2015 - 8:37

http://www.charentelibre.fr/2015/06/05/arrets-tgv-en-gare-d-angouleme-lisea-met-la-pression-sur-la-sncf,2001449.php

Photo d'archives Phil Messelet
En attendant la remise du rapport du médiateur Jean Auroux sur la desserte du futur TGV Paris-Bordeaux, et en particulier des gares d'Angoulême et de Poitiers, Laurent Cavrois, le patron de Lisea, met la pression sur la SNCF.
Il y a quelques jours lors d'une conférence à Paris, il l'a une nouvelle fois accusé de ne pas tenir ses engagements et de se contenter du service minimum.
"La SNCF ne partage pas notre ambition initiale. Alors que nous visons un objectif d’une cinquantaine de trains sur cette ligne, elle n’en estime que 30", déplore-t-il, en allant jusqu'à espérer l''arrivée d'un nouvel opérateur: "Je me demande s’il ne faudrait pas ouvrir sur les TGV des expérimentations de libéralisation, dans le cas où la SNCF manquerait d’intérêt pour cette ligne".
En même temps, jusque-là inflexible sur le prix de ses péages, le concessionnaire semble être prêt à ouvrir des discussions avec la SNCF: " Nous sommes une industrie de coûts fixes. Si nous arrivons à nous mettre d’accord sur un socle correspondant à peu près à l’ambition initiale du projet, nous pourrions peut-être tarifer différemment les trains additionnels, dans le cadre d’une sorte de gagnant-gagnant pour les territoires qui bénéficieraient de plus de dessertes et donc plus d’attractivité", propose-t-il.
Reste à savoir si la SNCF saisira cette perche, alors que d'après des sources proches du dossier, la gare d'Angoulême pourrait être la grande perdante des tractations actuellement en cours.

Tags : #infos #trains #france


_________________
Choupi91

    La date/heure actuelle est Jeu 22 Juin 2017 - 20:43