Tout sur le rail

Histoire du rail en France

Association Les Amis de Didie

Twitter !!

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 29 le Mer 18 Mar 2015 - 8:41

Visiteurs !


Compteur Global gratuit sans inscription

Incivilités à la gare d’Aulnoye-Aymeries : surveillance accrue, bancs publics déposés

Partagez
avatar
choupi91
Admin

Messages : 1211
Date d'inscription : 26/08/2014
Age : 55
Localisation : Essonne (91)
Humeur Humeur : Triste !!!!!

Incivilités à la gare d’Aulnoye-Aymeries : surveillance accrue, bancs publics déposés

Message par choupi91 le Mer 6 Mai 2015 - 10:14

http://www.lavoixdunord.fr/region/incivilites-a-la-gare-d-aulnoye-aymeries-surveillance-ia12b45167n2811192

Municipalité, SNCF et services de l’ordre prennent des mesures pour tenter d’endiguer les incivilités dans et autour de la gare. Le passage qui permettait d’accéder aux trains sans passer dans le hall est désormais fermé, les bancs ont été retirés des quais, les patrouilles de police sont plus fréquentes.




Selon un rapport de la commission de sûreté de la SNCF, la gare d’Aulnoye fait partie des cinq gares du Nord – Pas-de-Calais où se concentrent des bagarres entre individus. Un constat qui correspond tout à fait aux témoignages que La Voix a pu recueillir, puisque de nombreuses personnes interrogées évoquent une augmentation des incivilités, des agressions verbales et parfois physiques au cours de ces derniers mois.

Agression d’un agent

Lors du dernier conseil municipal, le maire Bernard Baudoux est revenu sur l’agression d’un agent SNCF le 17 mars et le droit de retrait qui s’en était suivi. Après cet incident le maire et son adjoint Michel Dewaele ont rencontré les agents concernés et le commandant de police Jean-Marc Paris. Il a été décidé d’un commun accord de mettre en place une série de mesures. Ainsi la police ferroviaire a recruté un maître-chien qui fait des tournées tous les soirs et la police nationale augmente le nombre de patrouilles. De son côté, la SNCF envisage l’installation d’une caméra de vidéosurveillance supplémentaire – (actuellement il y en a quatre) – et la municipalité pourrait en installer deux ou trois dans la rue piétonne située en face de la gare. « On a vu ça avec la sous-préfecture, on a l’autorisation. Maintenant il faut regarder le côté technique » dit Michel Dewaele. Ce côté technique comprend l’intégration de cette installation de caméras dans les travaux de couverture de la rue piétonne – qui ne semble pas être pour demain.

« Des jeunes qui squattent »

Le commissariat d’Aulnoye confirme l’augmentation des incivilités dans et autour de la gare : « Il s’agit surtout de jeunes qui squattent et qui gênent les autres voyageurs. Ce n’est pas évident de demander aux gens de quitter la gare puisque c’est un lieu public », résume le major Biasotto.
En attendant l’installation d’une nouvelle caméra de surveillance, la gare a subi quelques modifications. Citons la disparition - (provisoire nous assure la SNCF) - des bancs publics sur les quais et la fermeture du passage qui permettait d’accéder aux trains sans passer par le hall de la gare. Des mesures mises en place pour éloigner les visiteurs indésirés et autres « squatteurs », certes, mais qui privent également les voyageurs d’un certain confort.

Le maire victime d’une agression à la gare

Le maire Bernard Baudoux a lui-même été victime d’une agression, verbale, à la gare d’Aulnoye, il y a quelques semaines. Selon des témoins, le maire, qui distribuait des tracts pour les élections départementales, aurait demandé à un groupe de jeunes de quitter le parvis de la gare. « Ils l’ont mal pris et ont agressé le maire verbalement, témoigne un commerçant. Ensuite des policiers sont arrivés pour faire bouger ces jeunes. » Bernard Baudoux n’aurait pas déposé de plainte.

Tags : #infos #trains #france


_________________
Choupi91

    La date/heure actuelle est Jeu 17 Aoû 2017 - 7:56