Tout sur le rail

Histoire du rail en France

Association Les Amis de Didie

Twitter !!

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 2 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 2 Invités

Aucun


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 29 le Mer 18 Mar 2015 - 8:41

Visiteurs !


Compteur Global gratuit sans inscription

TGV : train de réactions politiques à Perpignan

Partagez
avatar
choupi91
Admin

Messages : 1211
Date d'inscription : 26/08/2014
Age : 56
Localisation : Essonne (91)
Humeur Humeur : Triste !!!!!

TGV : train de réactions politiques à Perpignan

Message par choupi91 le Lun 20 Avr 2015 - 13:58

http://www.midilibre.fr/2015/04/20/tgv-train-de-reactions-politiques-a-perpignan,1152155.php


Les élus veulent que les trains viennent jusqu'au centre Del Mon à Perpignan.
PHILIPPE ROUAH


D ébat au sujet du futur tracé de la ligne à grande vitesse Perpignan-Montpellier. 


La réunion publique organisée lundi dernier par la SNCF à l'hôtel d'agglomération à Perpignan autour du futur tracé de la ligne à grande vitesse Perpignan-Montpellier qui doit traverser, "balafrer" selon certains, une partie du département des Pyrénées-Orientales aura au moins suscité un train de réactions politiques à défaut de susciter les enthousiasmes.



Louis Aliot au créneau


Et c'est celle de Louis Aliot, conseiller communautaire et municipal FN à Perpignan, qui a fait boule de neige. Le vice-président du parti de Marine Le Pen se plaignait de ne pas avoir été invité mais relevait surtout, au sujet de la gare qui accueillera les TGV : "Tous les TGV traversant les départements de France s'arrêteront dans des gares périphériques (et) Perpignan  a beau être le centre du monde, avec des mentalités fermées comme celles de nos décisionnaires, nous finirons cul-de-sac de la France. L'Agglo refuse catégoriquement une halte à Rivesaltes en pensant faire plier SNCF et RFF sur le contournement de tous les TGV via le centre del mon mais si la position de l'Agglo n'évolue pas et que les comportements des élus restent les mêmes, les TGV contourneront simplement Perpignan sans s'y arrêter du tout". Des propos auxquels a déjà réagi le maire UMP de Perpignan et qui ont aussi fait bondir le sénateur-maire UMP François Calvet, également premier vice-président de l'Agglo.

Crainte pour la plaine du Roussillon


Calvet lance : "Si M. Aliot, adepte du cumul des mandats, prenait le temps d'assister aux conseils de l'agglomération (il n'a assisté qu'à un seul conseil en un an !) il saurait que l'agglomération a affirmé une position largement débattue avec l'ensemble des maires. Nous avons toujours été favorables à une ligne TGV Perpignan-Montpellier mais à deux conditions : qu'elle n'exclue pas Perpignan, 3ème pôle urbain de la nouvelle grande région et qu'elle préserve les intérêts économiques des habitants de notre département". Et continue d'expliquer la position de l'Agglo, qui a évolué sur ce sujet : "L'agglomération refuse, comme tous les maires directement impactés, la cicatrice proposée par SNCF Réseau /RFF qui impacte la plaine du Roussillon comme celle du projet de ligne THT aérienne". Et conclut : "M. Aliot, député européen, serait bien inspiré de défendre les dossiers de notre département et d'obtenir des financements pour notre territoire au lieu de courir les plateaux de télévision !"

(SOURCE : L'INDEPENDANT)



Tags : #trains #france


_________________
Choupi91

    La date/heure actuelle est Jeu 13 Déc 2018 - 22:21