Tout sur le rail

Histoire du rail en France

Association Les Amis de Didie

Twitter !!

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 2 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 2 Invités :: 1 Moteur de recherche

Aucun


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 29 le Mer 18 Mar 2015 - 8:41

Visiteurs !


Compteur Global gratuit sans inscription

La SNCF casse les prix en dernière minute

Partagez
avatar
choupi91
Admin

Messages : 1211
Date d'inscription : 26/08/2014
Age : 55
Localisation : Essonne (91)
Humeur Humeur : Triste !!!!!

La SNCF casse les prix en dernière minute

Message par choupi91 le Mer 25 Mar 2015 - 15:05

http://www.ladepeche.fr/article/2015/03/25/2073963-la-sncf-casse-les-prix-en-derniere-minute.html


Des réductions de 40 à 50 % pour les voyageurs munis de cartes.


Depuis hier et jusqu'au 30 mai, la SNCF met en vente des billets à tarif réduit. À condition de posséder une carte de réduction (jeune, enfant, week-end, senior), les voyageurs pourront bénéficier de 600 000 billets de 40 ou 50 % moins chers, jusqu'à quatre jours avant le départ. Cette opération vise à séduire les jeunes qui se tournent de plus en plus souvent vers d'autres moyens de transport.
Les jeunes «ne pensent plus au train, c'est un problème», a admis la directrice générale de Voyages SNCF Rachel Picard.
Concurrencée par les sites de covoiturage, la SNCF a lancé le 11 mars son «plan reconquête» pour le TGV. Autrefois fleuron de la firme, celui-ci souffre d'un prix bien plus élevé que les services offerts par Blablacar, le leader du transport par covoiturage.
En réponse, la SNCF cherche à améliorer la qualité des services, avec la rénovation des anciennes rames et l'apparition de nouvelles, plus spacieuse et pouvant transporter plus de clients. Elle veut également développer son service à bas coût Ouigo, ainsi que ses propres services de véhicule avec chauffeur pour assurer un déplacement de porte à porte, avec iDCab.
Enfin, la SNCF, qui avait déjà lancé une telle opération l'an dernier, avait également annoncé vouloir vendre plus de billets à petits prix.
En difficulté budgétaire, le groupe public envisage également des suppressions de postes. Un nouveau rapport remis hier au Comité central d'entreprise prédit un «probable repli significatif», de l'ordre de 11 000 à 13 000 postes dans les cinq ans.

Tags : #trains #france


_________________
Choupi91

    La date/heure actuelle est Mer 16 Aoû 2017 - 17:20