Tout sur le rail

Histoire du rail en France

Association Les Amis de Didie

Twitter !!

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 29 le Mer 18 Mar 2015 - 8:41

Visiteurs !


Compteur Global gratuit sans inscription

La SNCF mobilisée contre le train des incivilités

Partagez
avatar
choupi91
Admin

Messages : 1211
Date d'inscription : 26/08/2014
Age : 55
Localisation : Essonne (91)
Humeur Humeur : Triste !!!!!

La SNCF mobilisée contre le train des incivilités

Message par choupi91 le Mer 3 Sep 2014 - 13:31

http://www.20minutes.fr/paris/1436527-20140903-sncf-mobilisee-contre-train-incivilites

Sur le RER A et les lignes de Transilien L et J, médiateurs, policiers, contrôleurs orientent, informent et rappellent les risques encourus en cas d’incivilités…

Paris, le 3 septembre 2014, pendant la rentrée, les contrôleurs, policiers, intervenants sensibilisent les usagers aux bons comportements dans le train pour éviter les incivilités. - O. Gabriel / 20 Minutes


«Cette semaine est cruciale, car les usagers, notamment les collégiens qui découvrent le train, prennent de bonnes habitudes», assure Bruno Rocher, responsable sécurité du réseau de Transilien Paris Saint-Lazare, présent sur la ligne J, ce mercredi matin, jusqu’à Mantes-la-Jolie (Yvelines). En cette rentrée scolaire, il n’y a pas que les enseignants sur le pied de guerre. Dans les gares et trains de la SNCF, 2.000 agents vont à la rencontre des usagers pour les rassurer mais aussi leur rappeler les règles du «bien voyager». Bannir les décibels, la fumée et les crachats des wagons, les médiateurs et contrôleurs passent par la case pédagogie avant la répression en cas de petite incivilité: ils distribuent des flyers aux usagers peu respectueux. Petit tour des incivilités à éviter (et des amendes risquées)…

Signal d’alarme tiré de façon intempestive. C’est le problème principal. «Certains élèves tirent le signal d’alarme pour éviter un contrôle de maths, regrette Bruno Rocher. Mais dans ce cas, le conducteur a l’obligation de s’arrêter à la station suivante. Et c’est donc dix minutes en moyenne de perdu pour une fausse alerte.» Alors médiateurs, contrôleurs et policiers mettent le paquet pour expliquer les dégâts causés par cette incivilité. Notamment en rappelant qu’un signal d’alarme tiré sans intention d’entraver la circulation peut coûter 174 euros… Et s’il y a volonté de nuire, la sanction s’élève à six mois de prison et 3.750 euros d’amende. Avec cette campagne de prévention et de répression, cette incivilité a baissé de 25 % cette année. En 2013, 2.101 fausses alertes avaient causé 421 heures de retard. Contre 172 heures cette année. «C’est impressionnant de voir que les efforts apportent vite des résultats… mais que les bons réflexes s’oublient très vite», reconnaît Bruno Rocher.

Retenir la porte. Ce simple geste, parfois courtois pour ceux qui courent attraper leur train, peut vous coûter 165 euros. «Mais retenir trois secondes une porte dans une gare comme Saint-Lazare où il y a un départ toutes les 27 secondes peut causer un retard d’une demi-heure à la fin de la journée», justifie Bruno Rocher. Important pour une ligne comme la J déjà très perturbée.

Souiller la banquette. Poser ses pieds sur le siège de devant pour se détendre? Une peccadille qui peut valoir 45 euros d’amende. Un montant que Guillaume, 17 ans, en route pour son lycée à Achères (Yvelines) a bien retenu. Il a assisté à des interventions d’agents venus expliquer dans sa classe de 4e les codes du «voyager citoyen». «Honnêtement c’était plutôt des choses de bon sens. Par contre, j’ai arrêté de mettre mes pieds sur la banquette quand j’ai entendu le montant hallucinant de l’amende. C’est sûr, ça refroidit.» Pour faire comprendre le message, les médiateurs répètent aux voyageurs: «Imaginez que c’est votre mère qui va s’asseoir sur ce siège souillé».

Fumer dans un wagon. Si les médiateurs et contrôleurs insistent sur le fait que les cigarettes sont persona non grata dans le train sous peine d’une amende de 68 euros, les fumeurs n’y renoncent pas forcément. «Je vois souvent des jeunes aller directement dans le dernier wagon pour fumer», assure Houdou, 21 ans, un habitant de Mantes-la-Jolie (Yvelines). Un constat partagé par Cassandra et Kassandra, deux copines en route pour leur premier jour en Terminale aux Mureaux: «Dès 8h du matin, ça pue le joint dans les toilettes».

Traverser la voie. Un vrai sujet de sécurité cette fois. Amende en cas de traversée des voies: 45 euros. «Dans les gares avec un passage à niveau près d’une école, on positionne des agents de la sûreté ferroviaire de 7h30 à 9h30 et à partir de 16h pour dissuader de traverser, reprend Bruno Rocher, qui assure qu’aucun accident ne s’est produit cette année sur le réseau Paris-Saint-Lazare. Cela tranquillise les parents aussi.» Mais la prévention joue aussi un rôle. Didier intervient dans des classes, du primaire au lycée pour faire comprendre comment fonctionne un train. «J’explique d’un train pèse 500 tonnes et pourquoi le conducteur ne peut pas freiner ou encore les dangers et bon comportements à suivre», explique l’animateur.


_________________
Choupi91

    La date/heure actuelle est Jeu 22 Juin 2017 - 20:42