Tout sur le rail

Histoire du rail en France

Association Les Amis de Didie

Twitter !!

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 29 le Mer 18 Mar 2015 - 8:41

Visiteurs !


Compteur Global gratuit sans inscription

Trafic SNCF perturbé dans le Var: retour à la normale espéré lundi

Partagez
avatar
choupi91
Admin

Messages : 1211
Date d'inscription : 26/08/2014
Age : 55
Localisation : Essonne (91)
Humeur Humeur : Triste !!!!!

Trafic SNCF perturbé dans le Var: retour à la normale espéré lundi

Message par choupi91 le Lun 5 Jan 2015 - 10:12

http://www.varmatin.com/var/trafic-sncf-perturbe-dans-le-var-retour-a-la-normale-espere-lundi.1990084.html




archives V.-M.


Avec un train sur deux sur l'axe Marseille-Toulon-Les Arcs, le trafic régional sera encore perturbé aujourd'hui samedi 3 janvier. Mais la direction régionale de la SNCF prévoit un retour à la normale pour le lundi 5 janvier.
Tout laisse à croire que la grève des contrôleurs, débutée le 13 décembre, touche à sa fin. Secrétaire général de la CGT Cheminots à Marseille, Nicolas Delclos confirme la fin de la grève des contrôleurs et des mécanos. Mais se montre plus perplexe quant au retour à la normale.« Les problèmes de non-circulation des trains ne sont pas que le résultat du mouvement social des agents de la SNCF. Le matériel mal entretenu, du fait d'un sous-effectif dans les ateliers de Marseille, a une part non négligeable dans les retards ou les annulations des trains », affirme-t-il.
La fin de la grève n'en est pas moins un soulagement pour les usagers. « Les contrôleurs, et d'une façon générale les agents, ne sont pas nos ennemis. Mais on en a marre de payer les problèmes internes à la SNCF. Quels qu'ils soient, c'est toujours nous qui trinquons », dénonce Philippe Cretin, délégué départemental pour le Var et président régional Paca de la Fédération nationale des associations d'usagers des transports.
Et, même si la grève actuelle n'a peut-être pas été suivie autant que prévu, « c'est pénible à force », déclare Philippe Cretin. Et d'expliquer : « En fait, jusqu'au dernier moment, on ne sait jamais si le train qu'on a prévu d'emprunter circule ou pas. Entre Marseille et Toulon, ça va encore, la fréquence des TER est assez élevée. Mais entre Toulon et Les Arcs, ou dès qu'il y a une correspondance, c'est plus difficile. Moralement c'est fatigant. »


_________________
Choupi91

    La date/heure actuelle est Jeu 19 Oct 2017 - 16:19