Tout sur le rail

Histoire du rail en France

Association Les Amis de Didie

Twitter !!

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 29 le Mer 18 Mar 2015 - 8:41

Visiteurs !


Compteur Global gratuit sans inscription

La Chine lance un TGV

Partagez
avatar
choupi91
Admin

Messages : 1211
Date d'inscription : 26/08/2014
Age : 56
Localisation : Essonne (91)
Humeur Humeur : Triste !!!!!

La Chine lance un TGV

Message par choupi91 le Sam 27 Déc 2014 - 9:19

http://www.ladepeche.fr/article/2014/12/27/2019113-la-chine-lance-un-tgv.html

International - Pékin


Le train s'élance vers une province reculée de la Chine, en proie à de vives tensions ethniques./AFP


La Chine a inauguré hier sa première ligne de chemin de fer à grande vitesse pour relier au reste du pays le Xinjiang, son «Far west» en proie à une agitation récurrente. Longue de quelque 1 800 kilomètres, la nouvelle ligne baptisée «Lanxin» relie en moins de douze heures Lanzhou, la capitale provinciale du Gansu voisin, à Urumqi, la capitale du Xinjiang, réduisant de moitié le temps du trajet. Sur les images en direct de la télévision chinoise, la rame du TGV chinois a quitté la gare de Lanzhou avec à son bord 622 passagers et des serveuses en costume national ouïghour et d'autres minorités du Xinjiang, l'immense région semi-désertique des confins occidentaux de la Chine, grande comme trois fois la France, et frontalière de huit pays d'Asie centrale.

Les jihadistes traqués

Construite elle-même à grande vitesse (en seulement cinq ans) cette première ligne de TGV dans la région s'étire à travers les monts Qilian, qui culminent à plus de 5 500 mètres, longeant une ancienne portion de la Grande muraille avant de traverser cinq zones battues par des vents violents. La «Région autonome ouïgoure du Xinjiang», son appellation officielle, est la terre d'origine des Ouïgours turcophones, musulmans pour la plupart, qui y vivent aux côtés d'autres ethnies, Kazakhs et Tadjiks notamment.
L'arrivée en masse ces dernières décennies de millions de Han, l'ethnie ultra-majoritaire de Chine, est à l'origine de vives tensions ethniques et religieuses, qui ont fait plusieurs centaines de morts depuis l'an dernier.
La position dominante des Han, économiquement et politiquement, suscite un vif ressentiment dans la population ouïghoure, dont une frange s'est radicalisée, sous l'influence notamment de la propagande jihadiste, menant des opérations suicides meurtrières. Mais les autorités communistes sont en train d'annihiler les rebelles après avoir lancé avant l'été une féroce campagne de répression. Des dizaines de condamnations à mort et d'exécutions, au nom de la lutte contre le «séparatisme» et le «terrorisme» ont été décrétées. En 2017, une autre ligne de TGV reliera Pékin à Lanzhou, réduisant à seize heures le temps de parcours entre la capitale chinoise et Urumqi, contre 41 heures actuellement.


_________________
Choupi91

    La date/heure actuelle est Mer 19 Déc 2018 - 3:21