Tout sur le rail

Histoire du rail en France

Association Les Amis de Didie

Twitter !!

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 29 le Mer 18 Mar 2015 - 8:41

Visiteurs !


Compteur Global gratuit sans inscription

Sécurité dans les trains: La région Ile-de-France et la SNCF main dans la main

Partagez
avatar
choupi91
Admin

Messages : 1211
Date d'inscription : 26/08/2014
Age : 55
Localisation : Essonne (91)
Humeur Humeur : Triste !!!!!

Sécurité dans les trains: La région Ile-de-France et la SNCF main dans la main

Message par choupi91 le Ven 14 Nov 2014 - 12:39

http://www.20minutes.fr/paris/1480451-20141113-securite-trains-region-ile-france-sncf-main-main


La date n'a pas été choisie au hasard: la SNCF et la région Île-de-France entament tout juste les négociations pour le renouvellement du contrat d’exploitation du réseau ferroviaire francilien pour une signature attendue avant la fin 2015. Dans ce contexte, Jean-Paul Huchon, président du conseil régional, était en visite ce jeudi après-midi au Poste de Commandement National Sûreté (PCNS) de la SNCF.

La région gardera un œil sur la sûreté

Dans cette salle bordée d’écrans, à deux pas de la gare du Nord, la compagnie ferroviaire réceptionne 24h/24 les appels d’urgence de voyageurs victimes d’actes de délinquance, coordonne les équipes sur le terrain et se met en lien avec la police et la gendarmerie quand cela est nécessaire. Pour l’Ile-de-France, cela représente 32.000 appels par an et 1.200 agents de la police ferroviaire chapeautés.
«La sûreté et la sécurité ne font normalement pas partie des compétences de la région, précise Jean-Paul Huchon. Mais nous nous en préoccupons tout de même. Nous finançons des dispositifs et nous le ferons encore dans le cadre du prochain contrat.» Depuis 1998, 500 millions d’euros ont ainsi été consacrés par la région pour financer la sécurité dans les transports en commun franciliens.

Toutes les gares équipées en caméras d’ici la fin de l’année

Comment est utilisé cet argent? C’était tout l’objet de cette visite au PCNS qui a été jusqu’à simuler en direct un vol en gare du nord pour mieux se rendre compte de la mécanique qui se met en place en pareil cas. «Cela passe d’abord par de l’humain et une présence d’agents sur le terrain, répète Yann Le Bel, chef de ce PCNS.
Des moyens techniques complètent tout de même le dispositif. «En Ile-de-France, cela passe notamment par des bornes d’appel d’urgence dans les gares ou la ligne téléphonique 3117 qui permettent aux victimes de donner l’alerte», indique François Tulli, directeur délégué sûreté pour le Transilien.
Cela passe aussi par des caméras. Le dispositif de vidéosurveillance est amené à se développer encore dans les années à venir. «Les gares en Ile-de-France seront toutes équipées d’ici la fin de l’année 2014, annonce François Tulli. Cela fait en tout 5.488 caméras. Nous équipons aussi de plus en plus les trains. 9.000 caméras ont déjà été installées dans 363 rames du transilien. L’objectif est d’arriver à 15.700 caméras dans 569 rames d’ici la fin 2017.» «La SNCF teste aussi depuis cette année des drones pour lutter notamment contre les vols de câbles, rappelle aussi Yann Le Bel. De nouvelles missions sont prévues en 2015.»

Les actes de malveillance en hausse

Pour quel résultat? L’Île de France concentre 60% des faits de délinquance commis dans les transports en commun à l’échelle du pays. Quatre Franciliens sur dix déclaraient aussi avoir peur, au moins de temps en temps, dans les transports en commun, dans la dernière édition de l’enquête «victimation et sentiment d’insécurité en Ile-de-France», publiée en 2011 par l’Institut d’aménagement et d’urbanisme (IAU). Une réactualisation de l’étude devrait sortir dans les prochains jours.
En attendant, la SNCF avance ses chiffres. De janvier à décembre 2014, ils sont dans l’ensemble encourageants. «Les actes de malveillance baissent de 16% et les atteintes physiques baissent de 31% envers les clients et de 10% envers les agents», rapporte François Tulli. En revanche, les incivilités progressent de 9% et beaucoup de nos clients disent y être confrontés quotidiennement selon un baromètre Ifop paru en 2013.»


_________________
Choupi91

    La date/heure actuelle est Lun 11 Déc 2017 - 22:50