Tout sur le rail

Histoire du rail en France

Association Les Amis de Didie

Twitter !!

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 29 le Mer 18 Mar 2015 - 8:41

Visiteurs !


Compteur Global gratuit sans inscription

Alstom et Bombardier pourraient payer 100 à 150 millions d’euros de pénalités à la SNCF

Partagez
avatar
choupi91
Admin

Messages : 1211
Date d'inscription : 26/08/2014
Age : 55
Localisation : Essonne (91)
Humeur Humeur : Triste !!!!!

Alstom et Bombardier pourraient payer 100 à 150 millions d’euros de pénalités à la SNCF

Message par choupi91 le Ven 17 Oct 2014 - 17:56

http://www.usinenouvelle.com/article/alstom-et-bombardier-pourraient-payer-100-a-150-millions-d-euros-de-penalites-a-la-sncf.N291831



Les retards dans les livraisons des nouveaux TER vont coûter cher aux deux constructeurs de matériel roulant. La SNCF envisage de leur faire payer des pénalités. Une histoire qui se répète après celle des Francilien.
100 à 150 millions d’euros ! C’est la somme que pourraient verser les constructeurs Alstom et Bombardier à la SNCF en compensation des retards importants sur les livraisons des nouveaux TER. Ceux-ci atteindraient environ un an sur un certain nombre de rames.
Il y a quelques mois, lors de la polémique des quais trop larges, la SNCF laissait entendre à L’Usine Nouvelle que ces retards de livraisons n’existaient pas, malgré les rumeurs insistantes.
Aujourd’hui, Alstom et la SNCF ne nient plus que la production ne suit pas. C’est un sujet qui devient récurrent entre les constructeurs et l’opérateur de transport. Les livraisons des nouveaux Transilien de Bombardier ont été un casse-tête pendant deux ans. Alors, on peut se demander si les relations entre les deux parties ne sont pas biaisées. La SNCF impose des délais intenables et les constructeurs acceptent les conditions sans en mesurer les conséquences, de peur de perdre les contrats gigantesques qu’on leur fait miroiter.
Revoir les planning de livraison
Les régions sont déjà montées au créneau, à commencer par l’Aquitaine, qui a suspendu depuis avril 2013 le paiement de 43 millions d’euros à la SNCF pour la facture de ces nouveaux trains régionaux. Toutefois, la SNCF indique que des discussions sont en cours et que son but n’est pas de mettre en péril les industriels.
À ce jour, Alstom a reçu une commande de 184 rames Regiolis pour 13 régions, et Bombardier doit livrer 159 rames Regio2N pour 10 régions. Mais seules 36 rames Regiolis ont été livrées à ce jour. Chez Alstom, on confirme: "Nous recalons le planning de livraisons car le programme est ambitieux. C’est un train très apprécié des usagers."
Au départ, le contrat gigantesque signé par les régions avec les deux constructeurs concernait près de 1 900 rames, mais la crise économique est passée par là.


_________________
Choupi91

    La date/heure actuelle est Jeu 19 Oct 2017 - 1:46