Tout sur le rail

Histoire du rail en France

Association Les Amis de Didie

Twitter !!

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 29 le Mer 18 Mar 2015 - 8:41

Visiteurs !


Compteur Global gratuit sans inscription

La SNCF décale les travaux de rénovation de certaines voies

Partagez
avatar
choupi91
Admin

Messages : 1211
Date d'inscription : 26/08/2014
Age : 55
Localisation : Essonne (91)
Humeur Humeur : Triste !!!!!

La SNCF décale les travaux de rénovation de certaines voies

Message par choupi91 le Jeu 16 Oct 2014 - 10:24

http://www.lemonde.fr/economie/article/2014/10/16/la-sncf-decale-les-travaux-de-renovation-de-certaines-voies_4507266_3234.html?xtmc=sncf&xtcr=1



C’est une conséquence inattendue de la collision d’un TER et d’un TGV à Denguin, près de Pau (Pyrénées-Atlantiques), le 17 juillet. Le calendrier des travaux de rénovation des voies et des infrastructures, notamment dans le sud de la France, devrait être décalé de plusieurs mois.

En effet, les personnels de SNCF Réseau, mobilisés pour l’inspection des bornes électriques identiques aux modèles en cause dans l’accident de Denguin, ne sont plus disponibles pour mener les travaux de rénovation des voies.
Jacques Rapoport, le PDG de SNCF Réseau, réalise actuellement une tournée pour expliquer aux présidents de région les nouveaux calendriers de travaux. Pas sûr que les collectivités territoriales accueillent avec plaisir ces retards.
« Les délais ne seront pas énormes, confie un connaisseur du dossier. Mais la priorité va à la sécurité du réseau, et donc à la vérification de tous les engins de voies où pourrait être repéré un dysfonctionnement. Les rénovations prévues suivront. »

COMPENSATIONS POUR LES RAMES DE TER

Cette mauvaise nouvelle survient alors que les régions étaient tout juste en train de se réconcilier avec la SNCF sur un autre point de discorde : la livraison de nouveaux matériels à une dizaine de régions.
Présentées comme révolutionnaires, les 184 rames Regiolis, commandées à Alstom, et les 159 rames Regio2N, commandées à Bombardier, entrent seulement en service actuellement. Un an de retard a été constaté pour la livraison des premiers trains.
Selon Alain Le Vern, le directeur général des TER, les deux constructeurs ont fait face à la défection de fournisseurs.
Afin de compenser les régions, le dirigeant a confirmé mener des discussions avec Alstom et Bombardier au sujet des pénalités.
Cependant, relève le dirigeant, « si la SNCF et les régions exigeaient les pénalités contractuelles, soit 100 à 150 millions d’euros pour chaque constructeur, ces derniers pourraient connaître d’importantes difficultés économiques ».
Au-delà d’une pénalité pécuniaire, la SNCF négocie donc des remises sur des commandes nouvelles ou des options ainsi que des prolongations de garantie. Une décision doit être actée avec les régions d’ici à la fin de l’année.
En attendant, c’est à SNCF Réseau de progressivement adapter le réseau aux nouveaux matériels. Outre le rabotage de certains quais, qui avait fait polémique, les nouveaux trains étant plus larges, ceux-ci, plus gourmands en électricité, nécessitent aussi une mise à niveau des infrastructures électriques à moyen terme.


_________________
Choupi91

    La date/heure actuelle est Jeu 19 Oct 2017 - 23:48