Tout sur le rail

Histoire du rail en France

Association Les Amis de Didie

Twitter !!

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 29 le Mer 18 Mar 2015 - 8:41

Visiteurs !


Compteur Global gratuit sans inscription

Unanimité pour le rail, mais pas pour les dotations de l'État

Partagez
avatar
choupi91
Admin

Messages : 1211
Date d'inscription : 26/08/2014
Age : 55
Localisation : Essonne (91)
Humeur Humeur : Triste !!!!!

Unanimité pour le rail, mais pas pour les dotations de l'État

Message par choupi91 le Ven 26 Sep 2014 - 10:20

http://www.ladepeche.fr/article/2014/09/26/1959612-unanimite-rail-dotations-etat.html


Les élus ont fait bloc autour de l'amélioration de la desserte. /Photo DDM.


Deux motions concluaient cette séance du conseil municipal. La première portant sur «une liaison SNCF efficace et fiable entre Villefranche et Paris». La seconde émanant de l'Association des Maires de France «pour alerter solennellement les pouvoirs publics sur les conséquences de la baisse massive des dotations de l'État.» La première présentée par Laurent Tranier, qui durant l'été 2 013 en tant que président de Rouergue Occidental- Vivre à Villefranche, s'était emparé de ce dossier. Depuis comme l'indiquent régulièrement à notre rédaction des usagers, c'est loin d ‘être la panacée et les dysfonctionnements s'accumulent. Aussi la municipaliét souhaite réaffirmer auprès de la SNCF et la Région, son attachement et sa vigilance au respect «de la rapidité du confort, du prix modéré, et de la sécurité des voyages entre l'Ouest Aveyron e t paris toute l'année.» Mais aussi de la commercialisation loyale des lignes existantes ; de la qualité, de la ponctualité du service et de l'adaptation en volume de l'offre à la demande, particulièrement élevée en période de vacances scolaires, du maintien d'une offre large, rationnelle, et suffisamment évolutive pour s'adapter dans les prochaines années au développement de la ligne à grande vitesse Sud Ouest dont la mise en service entre Tours et Bordeaux est prévue en 2 017 et de Bordeaux à Toulouse en 2 022.» Motion qui a fait l'unanimité. Par contre sur celle de l'AMF les votes furent plus nuancés. Fabrice Veysseyre (voir encadré) a voté contre. Alors que les autres colistiers d'opposition se sont abstenus après que le maire ait défendu : les conséquences de ces mesures vont à l'encontre de l'emploi, les communes faisant moins d'investissement, les entreprises vont licencier et le chômage au
gmentera.» Pour lui «dans ce contexte les sénatoriales ne pèsent pas…»


_________________
Choupi91

    La date/heure actuelle est Lun 11 Déc 2017 - 6:06