Tout sur le rail

Histoire du rail en France

Association Les Amis de Didie

Twitter !!

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 29 le Mer 18 Mar 2015 - 8:41

Visiteurs !


Compteur Global gratuit sans inscription

Nouvelle offre ferroviaire 2017 : à l’heure du dialogue

Partagez
avatar
choupi91
Admin

Messages : 1211
Date d'inscription : 26/08/2014
Age : 55
Localisation : Essonne (91)
Humeur Humeur : Triste !!!!!

Nouvelle offre ferroviaire 2017 : à l’heure du dialogue

Message par choupi91 le Mar 23 Sep 2014 - 12:14

Pendant que les deux nouvelles LGV se construisent, des réunions de préparation du nouvel horaire de service 2017 s’établissent à plusieurs niveaux. L’ensemble des parties prenantes vont pouvoir exprimer les besoins de mobilité sur leur territoire pour cette échéance, RFF s’efforçant de satisfaire au mieux les attentes exprimées des transporteurs.



Alors que les travaux battent leur plein sur les sites de construction des deux LGV, Sud-Europe Atlantique (SEA) et Bretagne - Pays de la Loire (BPL), un autre chantier est mené afin de préparer la nouvelle offre de services ferroviaires pour 2017.Horaires de départ et d’arrivée, correspondances, arrêts dans les gares, structuration du graphique de circulation des trains, articulations interrégionales, connexions entre les TGV, les TER et les TET (trains d’équilibre du territoire)… : tels sont les principaux axes des discussions à mener et que Réseau Ferré de France organise avec SNCF et les Conseils régionaux, qui seront à poursuivre avec les élus locaux, les associations de voyageurs, les chargeurs... Du côté du gestionnaire d’infrastructure du réseau historique RFF, et en lien avec LISEA, le gestionnaire de l’infrastructure de la LGV SEA concédée entre Tours et Bordeaux, ce dialogue revêt un caractère exceptionnel car l’intégralité des horaires est revu sur l’Atlantique (Aquitaine, Poitou-Charentes, Bretagne, Pays de la Loire, Centre, Limousin et Midi-Pyrénées et Ile-de-France, gare Montparnasse). L’enjeu repose sur la préservation des intérêts de chaque partie, tout en veillant à trouver les solutions les plus pertinentes et satisfaisantes pour l’ensemble. Le meilleur compromis doit être trouvé.

 

Un premier niveau d’échange

 

La construction du nouvel horaire de service se déroule en plusieurs phases. En amont des discussions, Réseau Ferré de France pilote une première étape autour de la structure de la trame horaire. Comme le précise Laurence Retailleau, responsable unité Capacité Exploitation chez RFF à Orléans : « Cette discussion s’établit avec nos interlocuteurs privilégiés, à savoir les Conseils régionaux, SNCF (TER et Intercités), les entreprises ferroviaires fret et les chargeurs. De leur côté, ces différents acteurs relayent les souhaits et besoins des clients finaux, c’est à dire les voyageurs et les entreprises utilisatrices de fret, qu’ils connaissent bien. ». La nouvelle offre de services a pour objectif de répondre au plus près des besoins exprimés. « Avec nos partenaires, nous cherchons la stabilité lorsque cela est possible. Par exemple, les Conseils régionaux seront attentifs à conserver les minutes d’arrivée sur certaines lignes pour répondre aux horaires des établissements scolaires », poursuit Laurence Retailleau.

Lire la suite : http://www.rff.fr/fr/gestion-page-d-accueil/actualites/a-l-heure-du-dialogue


_________________
Choupi91

    La date/heure actuelle est Mer 23 Aoû 2017 - 23:20