Tout sur le rail

Histoire du rail en France

Association Les Amis de Didie

Twitter !!

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 29 le Mer 18 Mar 2015 - 8:41

Visiteurs !


Compteur Global gratuit sans inscription

La SNCF s'attaque à la fraude et veut augmenter le montant des amendes

Partagez
avatar
choupi91
Admin

Messages : 1211
Date d'inscription : 26/08/2014
Age : 55
Localisation : Essonne (91)
Humeur Humeur : Triste !!!!!

La SNCF s'attaque à la fraude et veut augmenter le montant des amendes

Message par choupi91 le Ven 12 Sep 2014 - 19:34

http://www.sudouest.fr/2014/09/12/la-sncf-s-attaque-a-la-fraude-et-veut-augmenter-le-montant-des-amendes-1669406-4755.php

Plusieurs mesures sont envisagées par la SNCF, qui veut mettre un coup d'arrêt à la fraude. Le prix des amendes pourrait augmenter.



La fraude, dont le coût pour la SNCF est estimé à 300 millions d'euros annuels, sera l'une des priorités de la compagnie pour l'année 2014-2015, a-t-elle annoncé jeudi. "D'ici un à deux mois, nous allons présenter un plan de lutte, qui sera musclé", a indiqué à la presse le directeur des TER et Intercités à la SNCF, Alain Le Vern.
Le ministre de l'Intérieur "Bernard Cazeneuve nous a réunis tous (SNCF et RATP, ndlr) pour nous dire j'ai décidé d'agir. Les travaux sont en cours entre Alain Le Vern et le ministère de l'Intérieur, même chose à la RATP", a précisé le président de la SNCF Guillaume Pepy.

Un coût annuel astronomique

Le coût de la fraude avoisine les 300 millions d'euros par an pour la SNCF: 100 millions pour les Transilien en Ile-de-France, 100 millions pour les grandes lignes, et 100 millions pour les TER. La RATP estime elle aussi ce coût à 100 millions d'euros.
Depuis le 2 septembre, les billets TER et Intercités sont valables 7 jours, et non plus 61 jours, afin de lutter contre la multi-utilisation d'un même titre de transport, mais la SNCF ne compte pas s'arrêter là. Plusieurs options sont envisagées : 

  • Augmenter le prix des amendes : aujourd'hui le prix d'une amende forfaitaire est de 25€, auxquels il faut ajouter le montant du trajet. Le prix pourrait doubler pour atteindre 50€.
  • Des quai filtrés : si vous avez déjà pris un iDTGV, cette mesure doit vous parler. Il s'agit de contrôler les voyageurs avant leur montée dans le train. Frauder devient dès lors beaucoup plus compliqué.
  • S'assurer que les contraventions soient payées : seulement 11% des amendes sont aujourd'hui encaissées. Fausse adresse ou fausse identité, les fraudeurs sont malins, et la SNCF réfléchit à une meilleure coopération avec les services du ministère de l'Intérieur.

Guillaume Pepy a précisé que le plan de lutte qui doit être annoncé "va comporter quelques petits éléments de gêne, mais c'est à ce prix-là qu'il faut protéger le service public".


_________________
Choupi91

    La date/heure actuelle est Mer 23 Aoû 2017 - 23:19