Tout sur le rail

Histoire du rail en France

Association Les Amis de Didie

Twitter !!

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 29 le Mer 18 Mar 2015 - 8:41

Visiteurs !


Compteur Global gratuit sans inscription

SNCF : un cadre payé depuis 12 ans à ne rien faire !

Partagez
avatar
choupi91
Admin

Messages : 1211
Date d'inscription : 26/08/2014
Age : 55
Localisation : Essonne (91)
Humeur Humeur : Triste !!!!!

SNCF : un cadre payé depuis 12 ans à ne rien faire !

Message par choupi91 le Jeu 13 Aoû 2015 - 9:59

https://fr.news.yahoo.com/sncf-cadre-pay%C3%A9-%C3%A0-ne-rien-faire-084200538.html





  • LePoint.fr/Par Ian Hamel - Un cadre de la SNCF estime être placardisé pour avoir dénoncé une fraude sur laquelle son employeur n'a jamais enquêté


À la suite d'un conflit avec son employeur, Charles Simon est payé 5 000 euros par mois pour rester chez lui en attendant une affectation qui ne vient pas.
En ces jours difficiles, beaucoup de Français pourraient envier la situation de ce cadre supérieur, ingénieur des mines et diplômé de l'Essec. Quand bon lui chante, Charles Simon, 55 ans et salarié de la SNCF, sillonne la France (il ne paye pas le train) et rend visite à ses nombreux copains. C'est qu'il a le temps : depuis douze ans, cet habitant de Saint-Quentin, dans l'Aisne, attend une affectation. Et son employeur ne l'a jamais astreint à la moindre présence dans un bureau. En clair, il est "placardisé", mais sans placard.
Pourtant, Charles Simon n'apprécie guère cette situation, même s'il perçoit en brut chaque mois 5 496,69 euros (y compris une indemnité de résidence et une prime de gestion). La cause de sa mise à l'écart ? Entré en 1991 à la SNCF, il a été détaché en 2003 auprès de sa filiale Geodis Solutions, société de transport et de logistique. Là, il découvre "une fraude de 20 millions d'euros au préjudice de la SNCF".
Affecté à Saint-Denis, domicilié à Saint-Quentin
"Ces manoeuvres frauduleuses concernaient, entre autres, la dissimulation d'un rapport de la Cour des comptes relatif au chantier Éole (ligne E du RER) ainsi que des détournements de fonds lors de la construction du TGV Nord", détaille-t-il. Charles Simon, qui est défendu par l'avocat William Bourdon, affirme qu'après avoir informé sa hiérarchie dans un rapport confidentiel il est mis à la disposition de la SNCF qui, depuis, ne lui a jamais proposé d'affectation. Plus précisément, cet ancien lauréat de la Fondation de France est, certes, de temps à autre convoqué par la direction des ressources humaines pour évoquer sa carrière, mais ensuite aucun poste ne lui est proposé.
Tout cela, (...)
Lire la suite sur LePoint.fr

#infos #trains #france


_________________
Choupi91

    La date/heure actuelle est Sam 16 Déc 2017 - 3:15